IPL 2022 : Shimron Hetmyer et Yuzvendra Chahal mènent les Rajasthan Royals à la victoire contre les Lucknow Super Giants.

0
0
Electing to bowl, LSG produced a fine bowling effort before Shimron Hetmyer struck a fluent fifty to help RR post 165 for six. (Twitter/Indian Premier League)

Shimron Hetmyer s’est montré à la hauteur de son prix de 8,5 millions de roupies en frappant six fois, avant que Yuzvendra Chahal et Trent Bout ne fassent preuve d’une grande habileté avec la balle. Les Rajasthan Royals ont battu les Lucknow Super Kings par trois runs lors d’un match de l’IPL, dimanche.

Invité à la batte, le batteur vedette des Antilles, Hetmyer, a réalisé une performance inégalée de 36 balles pour porter le RR de 67 pour quatre à 165 pour six en 20 heures.

Trent Boult (2/30) a ensuite frappé deux fois lors d’une ouverture sensationnelle, tandis que Chahal (4/41) a ramassé quatre guichets pour réaliser l’exploit de faire 150 victimes IPL, mais Marcus Stoinis a fait exploser deux quads et quatre maximums dans son 38ème match sans défaite en 17 balles pour faire renaître l’espoir d’un retournement de situation.

Mais Kuldeep Sen, qui faisait ses débuts en IPL, a fait preuve de beaucoup de sang-froid en défendant 15 courses dans la dernière over, alors que RR limitait le LSG à 162 pour huit.

Avec cette victoire, le RR a rebondi après sa défaite de quatre wickets contre le RCB lors du dernier match pour prendre la première place du classement IPL, tandis que le LSG a glissé à la cinquième place.

En défendant le total, Boult a produit un yorker en fin de match pour éliminer KL Rahul pour un canard à la première balle, avant de piéger Krishnappa Gowtham dans la première manche alors que LSG glissait à 1 pour 2.

Prasidh Krishna s’est ensuite débarrassé de Jason Holder avec une livraison en longueur qui a pris un bord supérieur et a atterri sur Ravichandran Ashwin à mi-chemin.

Le joueur de Madhya Pradesh Sen a fait des débuts impressionnants dans l’IPL en perturbant les bois de Deepak Hooda pour laisser le LSG à 52 pour quatre.

Le rusé Chahal s’est ensuite mis à l’œuvre en trompant d’abord le jeune Ayush Badoni (5), puis Quinton de Kock (39), qui a fait un trou dans la poche de Riyan Parag, et en renversant la jambe de Krunal Pandya (22).

Ayant besoin de 34 courses en 12 balles, Stoinis a accumulé 19 de Krishna dans l’avant-dernière over mais Sen a gardé ses nerfs et n’a cédé qu’une course dans les quatre premières balles pour briller pour ses débuts.

Plus tôt, Jos Buttler (13) et Devdutt Padikkal (29) ont ajouté 42 runs en cinq overs mais ils ont perdu trois wickets dans une rafale de 15 balles pour être réduits à 67 pour quatre à un moment donné.

Si Buttler a été battu par Avesk Khan dans sa première balle, Gowtham a produit une explosion de deux guichets, éliminant Devdutt Padikkal et Rasie Van der Dussen (4) en l’espace de cinq balles sur une piste où la balle tenait.

Paddikal, qui a remplacé Yashsavi Jaiswal au sommet, a vécu dangereusement avant de payer le prix d’un reverse sweep, son top-edge atterrissant dans les mains sûres de Holder, donnant à Gowtham également un wicket de première balle.

Le batteur gaucher a survécu à un appel LBW dans la première passe de Dushmantha Chameera avant d’être abandonné par Ravi Bishnoi (0/29).

Sanju Samson (13) a joué deux beaux coups avant d’être bloqué sur les coussinets par un full toss de Jason Holder (2/50).

RR aurait pu être plus en danger mais Krunal Pandya a fait tomber un dolly à long-on dans le 14ème over pour donner un sursis à Hetmyer.

Cela a permis à l’Antillais de s’associer à Ashwin pour reconstruire le jeu avec un stand de 68 tours avant que ce dernier ne soit stratégiquement retiré par le camp RR dans les slog overs.

L’Antillais a bien rythmé son tour de batte avant de se lancer dans les coups de boutoir alors que RR accumulait 50 runs dans les trois derniers tours de batte.

Hetmyer s’est attaqué à son compatriote Holder au 18e tour, le frappant au-dessus de la partie profonde du guichet médian pour atteindre le score de 50 points, avant de l’envoyer sur le côté de la jambe et de le piller sur le terrain. La passe a donné lieu à 18 courses.

Il a ensuite frappé deux sixes d’Avesh, avant de lancer Holder pour un autre maximum dans la dernière over.

Rayan Parag, qui est entré en jeu après le retrait d’Ashwin, a également déposé un ballon au-dessus de la jambe carrée profonde alors que les deux derniers tours ont donné lieu à 16 courses chacun.

Retour à l’accueil Worldnet