PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuUn centre de détention pour immigrés en situation irrégulière "envisagé" aux environs...

Un centre de détention pour immigrés en situation irrégulière « envisagé » aux environs de Nice.

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Le maire de Nice, Christian Estrosi, avait demandé la création « urgente » d’un centre de rétention administrative (CRA) « déporté et temporaire » pour faire face à la pression migratoire qui se renforce. Sa demande a été entendue par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui a répondu dans un courrier publié par Nice-Matin que la construction d’un nouveau CRA de plus de 100 places est envisagée dans la commune voisine de La Trinité, sur un terrain propriété de la ville de Nice. Cette nouvelle a été l’objet d’une rumeur en avril, que Ladislas Polski avait écartée, mais elle s’est avérée. Le maire de La Trinité, Ladislas Polski, a réagi en écrivant sur son compte Facebook qu’il venait de prendre connaissance du courrier du ministre de l’Intérieur qui veut implanter un centre de rétention administrative pour des étrangers en situation irrégulière, dénonçant un projet absurde et injuste. Un bras de fer semble se profiler entre les élus locaux et le gouvernement.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Une enquête en cours concernant la cagnotte de soutien à la famille du policier initiée par Jean Messiha

—————————–Article Complet————————————————

Le maire de Nice, Christian Estrosi, avait demandé la création urgente d’un centre de rétention administrative (CRA) temporaire pour contrer la pression migratoire. Dans une réponse, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a indiqué qu’une construction était envisagée dans la commune voisine de La Trinité. Cette information avait été rejetée en avril par Ladislas Polski, mais s’est avérée. Le maire de La Trinité a dénoncé un projet injuste et absurde sur sa page Facebook. Un bras de fer est en train de se développer.

——————————Article à Propos—————————————————-

Récemment, une proposition de construction d’un centre de rétention pour les étrangers en situation irrégulière a été « envisagée », à proximité de la ville de Nice. Cette proposition a suscité des réactions mitigées de la part des acteurs locaux, des organisations de défense des droits de l’Homme ainsi que des citoyens.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le patron de Delta s'en prend aux PDG se plaignant du refus des employés de revenir au bureau : "Ils sont dans mes avions"

Le projet de construction proposé a été envisagé suite à la multiplication des expulsions d’étrangers en situation irrégulière, notamment dans la région de Nice, qui est proche de la frontière italienne. Les autorités politiques ont par conséquent pensé qu’un centre de rétention serait un moyen efficace pour lutter contre l’immigration clandestine.

Cependant, cette proposition a soulevé de nombreuses inquiétudes, en particulier au sujet des conditions de vie des personnes placées en rétention administrative. Les critiques ont souligné qu’un tel centre était contraire aux valeurs de la France et qu’il représenterait une violation des droits de l’Homme.

Les centres de rétention pour les étrangers en situation irrégulière sont controversés car ils ont souvent été dénoncés pour les brutalités policières, l’isolement et les conditions de vie inhumaines qu’ils imposent aux détenus. En outre, les délais de détention peuvent atteindre plusieurs mois, ce qui a conduit de nombreuses organisations à les qualifier de « prisons pour étrangers ».

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Initiative des PDG de Fortune : Comment répondre aux demandes des parties prenantes ?

Les opposants à la construction d’un centre de rétention près de Nice ont appelé à des mesures alternatives pour lutter contre l’immigration clandestine, telles que l’assistance aux personnes en situation irrégulière pour régulariser leur situation, des programmes d’emploi ou des programmes de formation pour faciliter leur intégration.

En conclusion, la proposition de construction d’un centre de rétention pour les étrangers en situation irrégulière près de Nice a suscité de vives réactions dans la région. Bien que ce projet ait été envisagé avec l’intention de lutter contre l’immigration clandestine, il est possible que des mesures alternatives soient plus efficaces et respectueuses des droits de l’Homme.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles