PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentStarmer sacrifie une proposition clé pour protéger son chemin vers la victoire

Starmer sacrifie une proposition clé pour protéger son chemin vers la victoire

Keir Starmer pourrait bien être le prochain premier ministre britannique s’il parvient à maintenir les sondages à leur niveau actuel au cours des 18 prochains mois. Cette semaine, il a porté un coup de canif à l’une des promesses les plus audacieuses de son parti travailliste, à savoir la refonte de l’économie, après des mois de querelles internes sur la viabilité de cette promesse.

Contenu de l’article

(Bloomberg) – Keir Starmer pourrait bien être le prochain Premier ministre britannique s’il parvient à maintenir les sondages d’opinion à leur niveau actuel au cours des 18 prochains mois. Cette semaine, il a porté un coup de canif à l’une des promesses les plus audacieuses de son parti travailliste, à savoir la refonte de l’économie, après des mois de querelles internes sur la viabilité de ce projet.

Publicité 2

Contenu de l’article

La décision de réduire un plan d’investissement de 140 milliards de livres (176 milliards de dollars) sur cinq ans dans la transition vers l’énergie verte, annoncée vendredi par Rachel Reeves, la chancelière fictive du parti travailliste, est le type de pari politique pour lequel M. Starmer n’est pas connu. Lorsqu’il a été présenté pour la première fois en septembre 2021, les deux partis y ont vu une stratégie déterminante pour faire des technologies vertes un élément fondamental de la croissance et pour faire la différence, dans l’esprit des électeurs, entre le parti travailliste et le parti conservateur au pouvoir.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le présentateur de Sky Sports perd son appel IR35 dans le dernier cas de grande envergure porté par HMRC.

Contenu de l’article

Mais les finances publiques se sont considérablement détériorées entre-temps, les retombées de la pandémie de coronavirus et la guerre de la Russie en Ukraine ayant fait grimper l’inflation et les coûts d’emprunt de l’État. Une analyse de Bloomberg a révélé que la hausse des taux d’intérêt et des rendements des gilts a creusé un trou de 9 milliards de livres dans les coffres du Royaume-Uni, réduisant ainsi à néant toute marge de manœuvre par rapport à la principale règle fiscale des deux grands partis, qui consiste à réduire la part de la dette nationale dans le PIB d’ici cinq ans.

Publicité 3

Contenu de l’article

Pour M. Starmer et son équipe dirigeante, les perspectives économiques désastreuses ont déclenché d’intenses discussions sur la question de savoir s’il fallait s’en tenir au principal engagement du parti travailliste en matière de dépenses, mettant parfois l’architecte du plan vert, Ed Miliband – lui-même ancien dirigeant du parti travailliste – en porte-à-faux avec ses collègues, ont déclaré des personnes au fait de la question. Les responsables de départements clés, tels que la santé et l’éducation, craignaient qu’il ne leur reste que peu d’argent.

Lire la suite : Les travaillistes repoussent l’engagement vert de 28 milliards de livres sterling en blâmant l’économie britannique

Ce qui est apparu vendredi n’est pas un revirement complet : Le parti travailliste prévoit toujours de consacrer 28 milliards de livres sterling par an à son programme écologique d’ici la fin de son premier mandat, mais pas tous les ans. Mais le message envoyé est clair. Pour M. Starmer, les prochaines élections se joueront sur la protection de l’économie, et il n’est pas prêt à laisser son adversaire conservateur, le Premier ministre Rishi Sunak, l’accuser de prodigalité. Le chiffre de 28 milliards de livres est devenu un albatros, comme l’a dit un fonctionnaire.

Contenu de l’article

Annonce 4

Contenu de l’article

Les ministres de l’ombre, les législateurs de l’opposition et les conseillers qui ont parlé sous le couvert de l’anonymat ont déclaré que cette décision constituait un moment charnière dans la quête de pouvoir de M. Starmer. Ses partisans estiment qu’elle montre que M. Starmer et M. Reeves sont prêts à tout pour convaincre les électeurs que l’économie est en sécurité entre leurs mains, en cherchant à fermer la ligne d’attaque des conservateurs selon laquelle les travaillistes sont synonymes de dépenses inconsidérées et d’impôts plus élevés.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le ministre Olivier Dussopt défend son honnêteté

Cette crainte est une survivance de l’ancien dirigeant de gauche du parti travailliste, Jeremy Corbyn, qui a conduit le parti à une défaite historique en 2019, ainsi que de la crise financière mondiale de 2008, que les conservateurs associent généralement au gouvernement travailliste de l’époque. Pourtant, l’accusation de mauvaise gestion économique est beaucoup plus difficile à imiter pour Sunak, les Britanniques souffrant d’une crise du coût de la vie et d’un fardeau fiscal record après 13 ans de gouvernement conservateur.

Publicité 5

Contenu de l’article

« La seule chose qu’ils ne veulent pas que les gens pensent, c’est qu’ils dépensent l’argent sans compter », a déclaré Steven Fielding, professeur émérite de politique à l’université de Nottingham. « Pour l’instant, ils sont perçus comme étant en avance sur la gestion de l’économie. Ils ne veulent pas perdre cela ».

Mme Reeves a clairement indiqué que les travaillistes avaient l’intention d’essayer de tourner le plan édulcoré à l’avantage du parti, tout en blâmant les conservateurs pour la détérioration de la situation fiscale qui lui a forcé la main. « Je ne jouerai jamais avec les finances publiques et ne mettrai pas en péril les hypothèques et les retraites des gens comme l’ont fait les conservateurs », a-t-elle déclaré à la BBC.

Entre-temps, les porte-parole ont insisté sur le fait que Starmer, Reeves et Miliband étaient sur la même longueur d’onde et que la transition verte serait la pierre angulaire du manifeste du parti travailliste. Cela représente toujours une ligne de démarcation importante avec les Tories, a insisté un haut responsable du parti travailliste.

Publicité 6

Contenu de l’article

En savoir plus : La hausse des taux d’intérêt au Royaume-Uni ouvre une brèche de 9 milliards de livres dans les plans des conservateurs et des travaillistes

Cependant, certains membres du parti ont déclaré que la question de savoir où cela mène le Labour et Starmer est plus nuancée. Les critiques disent que l’édulcoration d’une telle politique phare risque de faire paraître le Labour peu ambitieux, tandis que les personnes familières avec les discussions sur la question de savoir s’il faut s’en tenir au chiffre de 28 milliards de livres sterling ont déclaré que les querelles laisseront des traces.

Certains ministres de l’ombre étaient frustrés que Miliband ait obtenu autant d’argent à si peu de temps des élections, selon un responsable du parti travailliste. Un autre a suggéré que Miliband avait plus de sens politique que les membres moins expérimentés et qu’il avait profité d’un vide politique perçu pour convaincre Starmer de s’engager à verser l’argent. Selon eux, il était naïf de la part de Starmer d’accepter.

Publicité 7

Contenu de l’article

Miliband s’est battu avec acharnement pour défendre la politique et l’engagement de dépenses, ont déclaré des personnes familières avec le sujet. Un partisan a déclaré qu’en réduisant cet engagement, on risquait d’exacerber l’opinion selon laquelle on ne sait pas très bien ce que Starmer représente. Les porte-parole du parti travailliste ont nié toute scission.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  AdvanceTrack gagne une bataille de deux ans devant la Haute Cour sur la violation de la marque Google Adwords d'un concurrent

Le temps qu’il a fallu à Starmer pour prendre sa décision est un autre élément qui risque de lui porter préjudice. De hauts responsables travaillistes, y compris des conseillers et des législateurs proches de l’ancien premier ministre Tony Blair, se sont montrés sceptiques quant à la possibilité d’engager des dépenses tout en respectant la promesse de s’attaquer au fardeau de la dette du pays.

Ils ont prévenu que les conservateurs se focaliseraient sur le chiffre de 28 milliards de livres lors d’une campagne électorale et le combineraient avec leur propre offre de réductions d’impôts pour tenter d’effrayer les électeurs de la classe moyenne et les éloigner du Labour et des libéraux-démocrates, qui seraient le partenaire le plus naturel du Labour dans un gouvernement de coalition.

Annonce 8

Contenu de l’article

Mais la façon dont certains conservateurs ont continué à attaquer le plan de dépenses réduit du Labour vendredi illustre la logique de la décision, qui a été prise lors d’une série de réunions cette semaine entre Starmer, Reeves, Miliband, d’autres ministres fictifs clés et des conseillers du Labour.

Selon des personnes bien informées, ce changement de cap permettra au parti travailliste d’affiner son message en s’inspirant de l’approche du président américain Joe Biden en matière de technologies vertes et de croissance économique, un thème que Mme Reeves a mis en avant ces dernières semaines en faisant référence à la « securonomie » et à la « Bidenomics ».

Les conseillers de Starmer et de Reeves souhaitent également élargir le champ d’action des investissements verts, principalement axés sur le changement climatique, à un effort plus patriotique visant à utiliser la sécurité énergétique pour tenir tête à la Russie, et à redonner de la fierté aux régions industrialisées en promouvant l’industrie sidérurgique et les batteries de voitures électriques. M. Starmer présentera son plan dans le courant du mois, ont indiqué deux personnes au fait du dossier.

Starmer a été personnellement irrité par les critiques de ses collègues selon lesquelles il n’a pas l’instinct politique meurtrier nécessaire pour gagner, a déclaré l’une de ces personnes, ajoutant qu’il est beaucoup plus difficile d’argumenter cela aujourd’hui.

-Avec l’aide de Kitty Donaldson et Todd Gillespie.

Contenu de l’article

Commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion animé mais civilisé et encourage tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure pour être modérés avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de faire en sorte que vos commentaires soient pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par courrier électronique : vous recevrez désormais un courrier électronique si vous recevez une réponse à votre commentaire, si une mise à jour est apportée à un fil de discussion que vous suivez ou si un utilisateur que vous suivez commente. Consultez nos lignes directrices pour la communauté pour plus d’informations et pour savoir comment régler vos paramètres de messagerie.

Participez à la conversation

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles