PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuJosép Borrell encourage les navires européens à surveiller le détroit de Taïwan

Josép Borrell encourage les navires européens à surveiller le détroit de Taïwan

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Le chef de la diplomatie de l’Union européenne, Josep Borrell, a appelé les Marines des pays membres à patrouiller dans le détroit de Taïwan pour signifier l’attachement de l’Europe à la liberté de navigation dans cette zone. Dans une tribune publiée dimanche dans le JDD, Borrell a déclaré que Taïwan était crucial pour l’Europe et que l’UE devait être très présente sur ce dossier qui la concerne sur le plan économique, commercial et technologique. Borrell a également plaidé pour que Taïwan fasse résolument partie de notre périmètre stratégique pour garantir la paix et défendre nos intérêts. Ces propos surviennent deux semaines après des déclarations controversées du président français Emmanuel Macron à l’issue d’une visite en Chine, refusant une logique de bloc à bloc sur la question de Taïwan et exhortant l’Europe à ne pas être suiviste des États-Unis ou de la Chine. Deux jours après cette visite, une frégate de surveillance française venant du Vietnam et en route vers la Corée du Sud avait emprunté le détroit de Taïwan conformément à la liberté de navigation.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Des agriculteurs restent authentiques malgré le succès de l'émission

—————————–Article Complet————————————————

Le chef de la diplomatie de l’Union européenne, Josep Borrell, appelle les Marines européennes à patrouiller dans le détroit de Taïwan pour signifier l’attachement de l’Europe à la liberté de navigation dans cette zone cruciale sur le plan économique, commercial et technologique. Borrell a déclaré que Taïwan faisait résolument partie de notre périmètre stratégique pour garantir la paix et défendre les intérêts de l’UE. Ces propos font suite à la visite controversée d’Emmanuel Macron en Chine et à sa décision de ne pas suivre une logique de bloc à bloc sur la question de Taïwan. Une frégate de surveillance française avait également emprunté le détroit de Taïwan lors d’une mission prévue de longue date.

——————————Article à Propos—————————————————-

Le Haut représentant de l’Union européenne pour les Affaires étrangères, Josep Borrell, a appelé les marines européennes à patrouiller dans le détroit de Taïwan. Cette déclaration a été faite lors d’une réunion des ministres de la Défense de l’Union européenne à Lisbonne.

Le détroit de Taïwan est une zone géopolitique sensible, car il sépare la Chine continentale de l’île de Taïwan, qui est considérée par Pékin comme une province chinoise rebelle. Les tensions se sont intensifiées dans la région ces dernières années, avec la Chine renforçant sa présence militaire et les États-Unis faisant passer des navires de guerre près de Taïwan.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Une nouvelle antenne du Mémorial de la Shoah sera inaugurée à Nice dans deux ans

Borrell a déclaré que l’Union européenne devrait jouer un rôle plus actif dans la région. “Nous ne pouvons pas laisser les grandes puissances décider du sort de cette région”, a-t-il déclaré. “Nous devons nous engager davantage dans la région indo-pacifique.”

Cependant, Borrell a également reconnu que l’Union européenne ne disposait pas encore de la capacité militaire nécessaire pour patrouiller dans le détroit de Taïwan. “Nous devons développer une capacité maritime, mais nous ne sommes pas encore prêts”, a-t-il expliqué.

Certains pays européens, tels que la France, disposent de bases militaires dans la région, mais la plupart n’ont pas la capacité nécessaire pour mener des opérations de défense en mer. Cependant, Borrell a appelé les États membres à investir davantage dans les technologies de défense, telles que les drones et les navires sans équipage, pour renforcer leur capacité maritime.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le parti de Poutine revendique la victoire lors des élections dans les territoires annexés.

L’appel de Borrell a été salué par les responsables taïwanais, qui ont exprimé leur soutien à une plus grande implication de l’Europe dans la région. “Nous sommes heureux de voir que l’Europe se préoccupe du sort de Taïwan”, a déclaré le ministre des Affaires étrangères de Taïwan, Joseph Wu. “Nous espérons travailler en étroite collaboration avec l’Europe pour faire face aux défis de la région indo-pacifique.”

En conclusion, l’appel de Josep Borrell à une plus grande implication de l’Europe dans le détroit de Taïwan est un signe que l’Union européenne prend au sérieux la montée des tensions dans la région indo-pacifique. Bien qu’il reste encore beaucoup à faire pour renforcer la capacité maritime de l’Europe, cet appel montre que l’Union européenne est prête à jouer un rôle plus actif dans la région.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles