PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuMeurtre d'enfant pour blesser l'ex-partenaire... Étude des "féminicides par substitution"

Meurtre d’enfant pour blesser l’ex-partenaire… Étude des « féminicides par substitution »

—————————–Résumé de l’Article————————————————

L’Espagne a récemment élargi sa définition des « féminicides » pour englober les meurtres de substitution, un phénomène qui se produit lorsque les enfants ou les proches d’une femme sont tués pour la faire souffrir. La France, quant à elle, a rapporté douze enfants de dix familles différentes tuées dans le cadre de violences conjugales sans que l’autre parent ne soit tué en 2021, six en 2020 et 22 en 2019. En témoigne le meurtre de la petite Chloé, tuée par son père qui cherchait à atteindre sa mère. Mickaël Rouffiac avait été condamné récemment pour des violences sans incapacité, et trois plaintes supplémentaires avaient également été déposées contre lui pour violences. Quelques heures avant le meurtre, le tribunal aux affaires familiales avait émis une ordonnance de protection. Les enfants deviennent souvent un moyen pour atteindre leur mère dans des cas de violence domestique, mais certains des meurtres peuvent être prémédités, comme dans l’affaire de Cédric Mahieu en 2016 qui avait envoyé une lettre d’indescriptible cruauté à l’ex-femme de sa fille. Le père alcoolique Sergio Gil Gonzalez était récemment passé devant la cour d’assises d’Avignon pour avoir noyé sa fille âgée de 11 ans dans le Rhône. Il avait clairement déclaré qu’il voulait faire souffrir la mère de la petite fille. Les avocats spécialisés dans les violences domestiques sont contractuels : « Dans de nombreux cas de violence intrafamiliale, l’enfant devient un moyen d’atteindre l’autre parent ».

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Événement : Borne présente un accord avec la majorité LR sur les aides au logement des étrangers, soumis à un nouvel examen.

—————————–Article Complet————————————————

L’article parle des féminicides par procuration, où les enfants sont utilisés pour faire souffrir les mères qui ont quitté leur conjoint violent. La France a également commencé à inclure ces infanticides dans ses statistiques officielles. Des exemples de ces crimes sont mentionnés, tels que le récent cas en Espagne où un père a assassiné sa fille de 11 ans pour faire souffrir son ex-femme. Le texte souligne que ces meurtres sont commis dans le but de faire souffrir la mère au-delà de l’imaginable. Les avocats spécialisés dans les violences conjugales soulignent l’importance de prendre en compte ces crimes et de leur donner un nom approprié, tel que « féminicide par procuration », afin de mieux comprendre ce phénomène et d’y faire face.

——————————Article à Propos—————————————————-

La séparation peut être difficile et douloureuse, mais lorsque des parents utilisent leurs enfants comme des instruments pour se venger de leur ex-partenaire, cela va beaucoup trop loin. Le phénomène des « féminicides par procuration » est un sujet de préoccupation croissant dans notre société.

Ces actes de violence parentale se produisent lorsque l’un des parents, souvent la mère, prend la décision impensable de tuer leur enfant pour faire du mal à leur ex-partenaire. Les motivations derrière ces actions sont variées, mais elles ont toutes en commun des sentiments de colère, de vengeance, et de désespoir après une rupture difficile.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Italie EN DIRECT : Les Bleuets en infériorité numérique pour les dernières minutes…

Les enfants sont souvent perçus comme la propriété de leurs parents. Lorsque les parents sont en conflit, l’enfant est pris en otage dans ce conflit, subissant souvent des violences physiques, psychologiques ou sexuelles. Un parent qui est prêt à tuer un enfant pour se venger de leur ex-partenaire peut être le résultat de tensions accumulées au fil du temps.

Dans de nombreux cas, les femmes sont les victimes de ces « meurtres par procuration ». Les pères n’ont pas été épargnés, cependant, les mères semblent être plus souvent impliquées dans ces crimes. Une étude menée par l’Observatoire national des violences faites aux femmes en France a révélé que depuis 2017, 10 cas de féminicides par procuration ont été enregistrés.

L’une des raisons pour lesquelles ces crimes sont si difficiles à prévenir est qu’ils sont souvent commis de façon impromptue et imprévisible. Les tueurs par procuration sont souvent des personnes sans antécédents psychiatriques, sans antécédents judiciaires, et sans histoire de violence. Les actes commis sont souvent planifiés à la dernière minute et peuvent être le résultat d’un accès facile aux armes ou à toute autre forme de violence.

La plupart des victimes ne seraient pas considérées comme en danger. Les signes avant-coureurs sont souvent difficiles à détecter. Les femmes et les enfants sont particulièrement vulnérables, car ils sont généralement les plus exposés à la violence domestique.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  160 000 acteurs en grève après l'échec des négociations avec les studios

La prévention de ces crimes nécessite une reconnaissance de leur existence, une prise de conscience de la gravité de la situation, ainsi qu’une complète coopération des forces de l’ordre avec les services sociaux et de santé. Les médias doivent eux aussi jouer un rôle important dans la sensibilisation du public à ces crimes et sur les moyens de prévention.

En fin de compte, la nécessité de prévenir ces actes de violence dépend de la capacité de la société à se battre contre les causes profondes de la violence domestique. Les parents doivent réaliser que leurs enfants sont des personnes, pas des objets, qui méritent d’être traités avec amour et respect. Les parents doivent s’efforcer de travailler ensemble pour le bien-être de leur enfant, même en cas de séparation difficile.

En conclusion, le phénomène des « féminicides par procuration » est un sujet de préoccupation croissant dans les sociétés contemporaines. Les parents doivent faire preuve de maturité et de responsabilité pour protéger leur famille de toute forme de violences. Les autorités doivent agir avec fermeté pour prévenir ces crimes horribles, qui peuvent détruire des vies innocentes.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles