PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentLes faillites baissent de 15% - mais les experts mettent en garde...

Les faillites baissent de 15% – mais les experts mettent en garde « nous ne sommes pas encore sortis du bois »

Les insolvabilités d’entreprise ont diminué en avril alors que la confiance des entreprises semblait s’améliorer, mais les experts ont averti que la baisse ne pourrait pas signaler de meilleurs moments à venir.

Selon de nouvelles données du service d’insolvabilité, 1 685 entreprises sont devenues insolubles en avril 2023, soit une baisse de 15 % par rapport au même mois de l’année précédente. Cela représentait également une baisse par rapport aux 2 457 insolvabilités en mars.

La baisse des insolubilités a été entraînée par une baisse des liquidations volontaires par les créanciers (LVC), de loin le type d’insolvabilité le plus courant. Les LVC étaient inférieures de 23 % à l’année dernière.

Carla Matthews de PwC a déclaré que « de prime abord », ces chiffres semblent « encourageants », reflétant une confiance accrue des entreprises et une vision plus optimiste des perspectives économiques. Mais Matthews a averti que « nous ne sommes pas encore sortis du bois ».

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Comment les directeurs financiers naviguent-ils dans l'impasse du plafond de la dette ?

« L’environnement commercial reste difficile pour les entreprises, et bien que les coûts de l’énergie commencent à baisser, l’inflation et le coût du service de la dette restent obstinément élevés… les perspectives pour le reste de l’année peuvent encore être turbulentes », a-t-elle déclaré.

David Kelly, également chez PwC, a déclaré que la douleur était ressentie principalement par les petites entreprises. « Notre analyse montre qu’environ 99% des liquidations au premier trimestre de cette année ont concerné des entreprises avec un chiffre d’affaires annuel inférieur à 1 million de livres sterling », a-t-il déclaré.

Les particuliers ont également constaté des taux d’insolvabilité inférieurs. Il y avait 531 faillites en avril, soit 5 % de moins que l’année dernière et moins de la moitié des niveaux d’avant 2020.

En moyenne, 6 336 arranements volontaires individuels ont été enregistrés chaque mois au cours des trois mois jusqu’en avril, soit une baisse de 16 % par rapport à la même période de l’année dernière.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le prestataire de paiement Stripe prédit une période difficile alors que les conditions se resserrent.

Malgré les chiffres, la présidente de R3, Nicky Fisher, a déclaré que les chiffres devaient être traités avec « une certaine prudence », affirmant qu’ils reflétaient « un marché des solutions de dette en évolution où les options pour les particuliers pourraient ne pas être aussi facilement disponibles qu’elles pourraient l’être ».

Elle a suggéré qu’il pourrait y avoir un « retard d’accumulation de cas à la suite de cela ».

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles