FinanceGagner de l'argentL'accusé de VBS ne parvient pas à faire annuler la loi bancaire,...

L’accusé de VBS ne parvient pas à faire annuler la loi bancaire, le tribunal ordonne sa mise sous séquestre.

Les tentatives de l’accusé de VBS et fixateur politique Kabelo Matsepe de faire déclarer illégale une réglementation bancaire ont échoué lorsque la Haute Cour de Pretoria a rejeté sa demande. Le tribunal a également ordonné sa mise sous séquestre.

Au début de l’année, Matsepe, l’un des suspects dans le scandale de la banque mutuelle VBS, a contesté la validité du règlement sur les investissements municipaux, qui interdit aux municipalités d’investir dans les banques mutuelles.

Le règlement concerne le pouvoir des municipalités d’investir des fonds, et au-delà, ne permet aux municipalités d’investir des fonds que dans des dépôts de type investissement auprès des banques, conformément à la loi sur les banques du pays.

Lire :

Les poursuites pénales engagées contre Matsepe dans le cadre de l’affaire VBS principale, qui implique une série d’autres personnes accusées, reposent sur la validité des règlements en question.

Si les règlements étaient déclarés inconstitutionnels, l’affaire contre Matsepe aurait été exposée et l’acte d’accusation contre lui serait tombé en partie, a déclaré l’Autorité nationale des poursuites (NPA).

Mais la Cour a statué contre Matsepe, permettant effectivement à la NPA de poursuivre les charges criminelles contre lui.

Lire :
La justice se rapproche lentement pour les pilleurs de VBS [Aug 2019]
Huit suspects arrêtés dans l’affaire de fraude VBS, le ” plus grand braquage de banque ” de l’Afrique du Sud. [Jun 2020]
Les suspects accusés de l’énorme vol VBS comparaissent devant le tribunal [Jun 2020]
Les liquidateurs de la banque VBS prennent un scalp sous la forme de Firmanox. [Dec 2020]

Des dizaines de millions pour avoir “facilité les transactions”.

Lire aussi :   Pour certains anciens combattants, le marché du travail civil n'est pas accueillant : "Mon expérience militaire ne suffisait pas".

La société de Matsepe, Moshate Investment Group, aurait reçu des millions de dollars de commissions pour servir d’intermédiaire et faciliter les transactions entre les municipalités et VBS Mutual Bank.

La société a reçu plus de 35 millions de rands grâce à cet arrangement, selon le rapport The Great Bank Heist présenté à l’Autorité Prudentielle par l’avocat Terry Motau, suite à son enquête médico-légale sur l’effondrement de la VBS.

Dans un jugement séparé, une ordonnance définitive de mise sous séquestre de Matsepe a été rendue, agissant en faveur du South African Revenue Service (Sars), qui réclame plus de 61 millions de rands d’impôts liés à des évaluations fiscales entre 2015 et 2018.

Le Sars a estimé que Matsepe était solvable dans les faits, mais qu’il ne serait pas en mesure de régler ses dettes car son passif, qui s’élève à R66,9 millions, dépasse son actif.

Il a déclaré que son passif dépasse son actif de près de 62 millions de rands.

Le passif de Matsepe comprend une obligation de R5,4 millions de VBS qui a été enregistrée en 2017 et les R61,5 millions dus au Sars.

Son actif comprend deux véhicules évalués à 115 000 Rands chacun, et un troisième véhicule évalué à 880 000 Rands.

Sars a fait valoir qu’il serait à l’avantage tant de Matsepe que de ses créanciers que sa succession soit séquestrée “dans les circonstances où il existe une possibilité raisonnable de paiement d’un dividende à ses créanciers”.

Retour à l’accueil Worldnet

Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles

%d blogueurs aiment cette page :