IPL 2022 : Les Punjab Kings aggravent la situation des Mumbai Indians avec une victoire de 12 points.

0
1
Shikhar Dhawan

Les Mumbai Indians se sont rapprochés de l’élimination après s’être préparés à remporter leur première victoire, mais ils ont subi leur cinquième défaite consécutive lorsque les Punjab Kings ont remporté un match à suspense de l’IPL par 12 runs, mercredi.

L’objectif de 199 semblait imminent lorsque les adolescents Dewald Brevis (49 sur 25 balles) et NT Tilak Varma (36 sur 20 balles) étaient sur le terrain, mais les joueurs du Punjab ont fait ce qu’il fallait pour limiter le MI à 186 pour neuf à la fin des 20 heures.

Odean Smith (4/30 en 4 overs) s’est racheté après l’horreur des deux dernières balles contre les Gujarat Titans en obtenant deux wickets dans le dernier over pour le Punjab.

Pour Mumbai, huit victoires en neuf matchs avec ce type d’attaque de bowling semble presque impossible.

Cependant, s’il y avait un point positif, c’était la frappe de Brevis. Il a fallu huit balles pour que Brevis se mette en route. Il a lancé un drive à couvert et un drive droit sur Arshdeep Singh pour commencer. Un six tiré par Smith a calmé ses nerfs avant qu’il ne décide de mettre à mal les nerfs de l’international indien Rahul Chahar.

Un boundary a été suivi de quatre énormes sixes alors que Chahar a d’abord perdu sa longueur, puis ses repères, alors qu’un long hop après l’autre était déposé dans les tribunes.

La transformation du bébé AB de garçon à homme s’est produite avec cette passe de 29 tours qui a montré que MI avait fait un investissement de 10 ans.

Il a finalement été éliminé à une minute de son premier 50e match de l’IPL, mais pas avant d’avoir laissé tout le monde en redemander.

De l’autre côté, Tilak, qui avait déjà fait impression, a fait preuve d’un grand sens du jeu en laissant Brevis faire le gros du travail avant de frapper lui-même quelques merveilleux sixes, dont un audacieux slash au-dessus du point de Smith.

Le duo a ajouté 84 courses en seulement 6,5 overs pour faire basculer le match avant que leurs expulsions successives ne ramènent le Punjab dans le match.

Suryakumar Yadav (43 sur 30 balles) n’était pas dans son meilleur rythme et la saison de Kieron Pollard (10, 11 balles) est allée de mal en pis.

Finalement, c’est Surya qui a pris les choses en main avec un six au-dessus de la zone de couverture de Vaibhav Arora, puis a ouvert la face pour frapper au-dessus de la pointe arrière pour un six, alors qu’il fallait 33 points dans les trois derniers tours.

Cependant, c’est Kagiso Rabada qui a éliminé Surya au 19e tour, attrapé par Smith dans la profondeur, après quoi le MI n’a plus opposé beaucoup de résistance.

Plus tôt, le capitaine Mayank Agarwal et le vétéran Shikhar Dhawan ont inscrit leur premier demi-century de la saison. Les Punjab Kings ont profité d’un bon départ des ouvreurs pour atteindre un score difficile de 198 pour cinq.

Les Punjab Kings ont déployé la philosophie “l’attaque est la meilleure forme de défense” au cours de cette édition de la ligue et il n’y a pas eu de changement de politique. Ils ont ajouté 97 en moins de 10 overs pour fournir une base de lancement parfaite, mais le brio de Jasprit Bumrah (1/28 en 4 overs) a maintenu le score en dessous de 200.

Le toe-crusher de Bumrah, qui a éliminé le dangereux Liam Livingstone, a aidé le MI à garder le contrôle de la situation avec 99 courses dans les 10 derniers overs.

Agarwal, qui n’avait pas une grande course avant ce match, a apporté son habituel coup de guichet carré sur le côté off et des lofts droits des spinners pour marquer 52 sur 32 balles.

Dhawan a pris son temps en jouant le second rôle, mais a tout de même gardé le rythme en laissant Agarwal faire le maximum pendant leur match. Mais il a accéléré après cela avant d’être éliminé pour 70 en 50 balles.

Les lanceurs domestiques de Mumbai, Basil Thampi (2/47 en 4 overs) et Murugan Ashwin (1/34 en 4 overs), ne sont pas à la hauteur match après match, mais le capitaine Rohit Sharma est impuissant en raison du manque d’options.

Bien qu’il connaisse la propension d’Agarwal à faire de la place et à frapper en dehors du terrain, Thampi et Tymal Mills l’ont gavé de balles longues à l’extérieur de la souche. Lorsqu’ils jouaient court, le rythme était utilisé à bon escient.

Dans le cas d’Ashwin, le capitaine du PBKS descendait le long de la piste pour le lofter directement mais il a eu son homme quand Agarwal a fait un coup de trop.

Dhawan a atteint sa 45e demi-tonne IPL mais le coup qui a montré son autorité était un slog sweep dédaigneux sur une livraison de 137 clics de Thampi.

Thampi a pris sa revanche en envoyant Dhawan au fond du trou avant que la recrue Jitesh Sharma (30 non en 15 balles) n’envoie 23 balles à Jaydev Unadkat (1/44 en 4 overs) au 18e over pour relancer l’élan qui s’était brisé après quelques licenciements.

Retour à l’accueil Worldnet