PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentAu Royaume-Uni, les pensions privées des femmes valent 35 % de moins...

Au Royaume-Uni, les pensions privées des femmes valent 35 % de moins que celles des hommes

Au Royaume-Uni, la valeur des retraites privées des femmes est généralement inférieure de 35 % à celle de leurs collègues masculins lorsqu’elles atteignent l’âge de 55 ans, selon la première grande étude gouvernementale sur ce que l’on a appelé « le grand fossé des retraites entre les hommes et les femmes ».

Après avoir analysé les données pour les deux sexes entre 2018 et 2020, les chercheurs du gouvernement ont conclu qu’en moyenne, pour 100 livres sterling accumulées dans les pensions privées des hommes, les femmes n’ont que 65 livres sterling. En raison de ce déséquilibre, les femmes pourraient perdre des milliers de livres sterling de revenus de retraite.

Des revenus globaux inférieurs, des congés pour s’occuper des enfants et d’autres tâches domestiques, et le fait que les femmes soient plus nombreuses à travailler à temps partiel sont autant de facteurs qui expliqueraient pourquoi les fonds de pension des femmes n’atteignent que les deux tiers de ceux des hommes.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Il est là : le ballon officiel de la Coupe d’Afrique des Nations !

Bien que plusieurs rapports aient été publiés ces dernières années sur le thème de l’écart de pension entre les hommes et les femmes, c’est la première fois que le gouvernement calcule l’ampleur réelle du problème.

Les chercheurs ont constaté que l’écart variait selon les tranches d’âge et qu’il était le plus faible chez les trentenaires, ce qui laisse penser que le temps consacré à la garde des enfants est un facteur important.

Pour les travailleurs éligibles à l’inscription automatique, l’écart est plus faible et s’élève à 32 %. Dans l’ensemble, l’écart atteint 47 % chez les 45-49 ans.

L’étude a également mis en évidence un écart entre les cotisations versées par les hommes et les femmes. En 2021, environ 52 milliards de livres ont été versés dans les pensions privées des femmes éligibles à l’inscription automatique, contre 62,6 milliards de livres dans les pensions des hommes, soit un écart de 17 %.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Aldi annonce d'importantes créations d'emplois au Royaume-Uni

Helen Morrissey, responsable de l’analyse des retraites chez Hargreaves Lansdown, a qualifié le chiffre de 35 % de « moins qu’un écart, plutôt qu’un gouffre béant ». « Le gouvernement a récemment annoncé des réformes en matière de garde d’enfants qui devraient aider davantage de femmes à continuer à travailler et à cotiser à leur pension, mais l’écart entre les pensions des hommes et celles des femmes semble devoir perdurer encore un certain temps », a-t-elle déclaré.

Laura Suter, responsable des finances personnelles pour la plateforme d’investissement AJ Bell, a déclaré que les chiffres montraient qu’une fois que les femmes atteignaient la quarantaine, elles se laissaient distancer par les hommes en matière d’épargne retraite.

« Cela s’explique en grande partie par le fait que les femmes interrompent leur carrière pour avoir des enfants, qu’elles travaillent à temps partiel pour s’occuper de leurs enfants, ou que l’écart de rémunération entre les hommes et les femmes signifie qu’elles gagnent moins, ce qui se traduit par des revenus et des cotisations de retraite plus faibles.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Graves inquiétudes pour des élections libres et équitables au Zimbabwe

Les chiffres ne tiennent pas compte des personnes qui n’ont pas de pension lorsqu’elles atteignent l’âge de la retraite, ce qui, selon M. Suter, creuserait encore davantage l’écart, car les femmes sont plus susceptibles que les hommes de ne pas avoir de pension.

La ministre des pensions, Laura Trott, a déclaré : « Le succès de l’inscription automatique a transformé le paysage des pensions au Royaume-Uni et a permis à des millions de femmes d’épargner pour la première fois. Toutefois, si l’écart de participation s’est réduit, l’écart de richesse persiste.

« La publication d’une mesure annuelle officielle nous aidera à suivre les efforts collectifs du gouvernement, de l’industrie et des employeurs pour combler l’écart entre les hommes et les femmes en matière de pensions.

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles