Une tempête se forme dans la baie du Bengale, susceptible de s’intensifier en cyclone la semaine prochaine : IMD

0
1
Once the system intensifies into a cyclone, it will be named Asani, which is a name suggested by Sri Lanka. (Representative image)

Le système météorologique devrait s’intensifier en une tempête cyclonique le 21 mars et continuer à se déplacer vers le nord-nord-ouest jusqu’au 22 mars.

Une zone de basse pression se formant sur le sud-ouest de l’Océan Indien devrait s’intensifier en cyclone au début de la semaine prochaine et les prévisions suggèrent qu’elle pourrait se déplacer vers le Bangladesh et le nord du Myanmar adjacent, a déclaré le bureau météorologique mercredi.

La zone de basse pression (LPA), qui s’est formée mardi, devrait se déplacer vers l’est-nord-est et devenir une LPA bien marquée d’ici samedi, puis se déplacer le long et au large des îles Andaman et Nicobar avant de s’intensifier en dépression, a déclaré le département météorologique indien.

Le système météorologique devrait s’intensifier en tempête cyclonique le 21 mars et continuer à se déplacer vers le nord-nord-ouest jusqu’au 22 mars.
Une fois que le système se sera intensifié en cyclone, il sera nommé Asani, un nom suggéré par le Sri Lanka.

“Par la suite, il se déplacera vers le nord-nord-est et atteindra la côte du Bangladesh et la côte nord du Myanmar adjacente dans la matinée du 23 mars”, a déclaré le bureau météorologique.
La mer risque de devenir très agitée sur le sud-est de la baie du Bengale et sur la partie sud de la mer d’Andaman adjacente jeudi et vendredi.

Le bureau météorologique a conseillé aux pêcheurs de ne pas s’aventurer dans les parties centrales du sud de la baie du Bengale et dans l’océan Indien équatorial adjacent mercredi et dans le sud-est de la baie du Bengale et la zone de la mer d’Andaman jeudi et vendredi.

Il a également conseillé aux pêcheurs de ne pas s’aventurer dans la mer d’Andaman et le long et au large des îles Andaman et Nicobar entre samedi et mardi.
Les îles Andaman et Nicobar devraient être balayées dimanche par des vents violents qui pourraient s’intensifier en coups de vent avec des vitesses atteignant 70-80 km/h, avec des rafales à 90 km/h le jour suivant.

Retour à l’accueil Worldnet