PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuLes clubs s'opposent à la recherche d'un investisseur pour un projet à...

Les clubs s’opposent à la recherche d’un investisseur pour un projet à deux milliards d’euros Les clubs s’opposent à la recherche d’un investisseur pour un projet de deux milliards d’euros

—————————–Résumé de l’Article————————————————

La Ligue allemande de football (DFL) a vu son projet d’investissement de deux milliards d’euros rejeté par les 36 clubs de la Bundesliga et de la deuxième division. La majorité de deux tiers nécessaire pour poursuivre le processus n’a pas été atteinte, seulement 20 clubs ont voté en faveur. La DFL cherchait un investisseur afin d’injecter la somme de deux milliards d’euros dans le football professionnel allemand, dont 750 millions pour la commercialisation et la création d’une plateforme de streaming, 300 millions pour les clubs et le reste dans des investissements. En contrepartie, la ligue allemande aurait créé une filiale d’une durée de vie de plus de 20 ans, où auraient été versés l’ensemble des revenus des droits télévisés en Allemagne et à l’étranger, et dans laquelle l’investisseur aurait détenu 12,5 % des parts.

Le projet a été rejeté à cause de la forte opposition des groupes de supporters de la plupart des clubs, qui craignaient une ingérence de l’investisseur choisi. Certains clubs historiques, comme le FC Cologne et Sankt Pauli, ont mené la fronde contre la DFL. Des banderoles avec la mention « NON à un investisseur » ont fleuri dans les stades allemands, et une pétition présentant 9 000 signatures a été présentée lors de la réunion de la DFL. Malgré cette opposition, la DFL estime que ce projet aurait été vital pour la compétitivité du football professionnel allemand.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Un impressionnant exploit et le titre de champion de France pour Valentin Madouas

—————————–Article Complet————————————————

Les clubs de football allemands ont rejeté un projet de deux milliards d’euros visant à injecter de l’argent dans le sport professionnel allemand. Seules 20 des 36 équipes ont voté en faveur du projet, quatre de moins que la majorité requise des deux tiers pour poursuivre le processus. La Ligue souhaitait trouver un investisseur capable d’injecter deux milliards d’euros dans le football professionnel allemand en échange de la création d’une filiale de plus de 20 ans, où l’ensemble des revenus des droits télévisés en Allemagne et à l’étranger auraient été versés. Les groupes de supporters ont fortement critiqué le projet, craignant une ingérence de l’investisseur choisi.

——————————Article à Propos—————————————————-

En France, les clubs de football professionnels se sont opposés à la recherche d’un investisseur pour un projet pharaonique d’un montant de deux milliards d’euros. Cette initiative avait pour objectif de moderniser les infrastructures sportives et de contribuer au développement économique du football français, mais l’avis des clubs professionnels a vite mis fin au projet.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Mandat d'arrêt émis contre un homme ayant agressé deux femmes non voilées.

Le projet était ambitieux et pourrait changer la donne du football en France en modernisant les stades et les installations sportives. Parmi les infrastructures ciblées figuraient les stades de l’Euro 2016 et plusieurs clubs professionnels. Les investisseurs envisageaient également la création de nouvelles installations sportives pour les clubs de football.

Cependant, les clubs professionnels ont rejeté cette initiative, arguant qu’elle n’était pas en phase avec leurs objectifs. Certains estimaient que la mise en place de ce projet aurait compromis leurs intérêts financiers et leur autonomie. D’autres considéraient que cela ne devrait pas être une priorité pour les clubs professionnels.

Les clubs professionnels ont également fait valoir que les investisseurs étrangers ne sont pas les bienvenus dans le football français. Ils ont souligné que ces investisseurs pourraient imposer leur modèle économique, ce qui pourrait compromettre les intérêts des clubs français.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Sur les obligations et les bananes - Moneyweb

Ainsi, le projet de deux milliards d’euros a été abandonné, du moins pour l’instant. Les différentes parties prenantes ont exprimé leur point de vue et il est clair que les clubs professionnels ne sont pas prêts à accepter un tel projet. Les investisseurs ont également été informés de l’opposition des clubs et ont décidé de se retirer.

En fin de compte, il est important que toutes les parties travaillent ensemble pour faire avancer le football français. Cela nécessite une vision commune et des objectifs clairs pour atteindre ces objectifs. Les investisseurs étrangers peuvent apporter un financement essentiel pour moderniser les infrastructures sportives, mais cela doit être fait dans le respect des intérêts des clubs et de la Fédération française de football.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles