SEOLes balises H1 sont-elles un facteur de classement dans Google ?

Les balises H1 sont-elles un facteur de classement dans Google ?

Pouvez-vous améliorer votre classement dans Google en utilisant les bons mots-clés dans vos balises H1 ?

Et combien de balises H1 devez-vous utiliser sur chaque page Web ?

Il y a eu beaucoup de débats et de malentendus au fil des ans sur la façon dont Google perçoit le contenu H1.

Les balises H1 sont-elles vraiment un facteur de classement de Google ? Voyons voir.

L’affirmation : Les balises H1 comme facteur de classement

De nombreuses “meilleures pratiques” et recommandations concernant les balises H1 ont circulé au fil des ans. Parmi elles :

  • Vous devriez utiliser beaucoup de balises H1 chargées de mots-clés pour obtenir un meilleur classement pour des mots-clés spécifiques.
  • Vous ne devez avoir qu’une seule balise H1 par page Web ou Google vous punira. (Avec une rétrogradation algorithmique ? Une pénalité manuelle ? Cinquante coups de fouet avec une nouille humide sur la place publique).
  • Vous devez utiliser votre mot-clé principal au début de votre balise H1 et vos mots-clés secondaires dans les balises H2 et ainsi de suite pour indiquer à Google les termes sur lesquels vous voulez être classé.
  • Vous ne devez utiliser qu’une seule balise H1 et elle doit être le premier élément de texte de la page.

Si vous êtes perplexe face aux informations contradictoires qui circulent sur ce sujet, je ne vous en veux pas.

Après tout, il s’agit de l’extrait vedette pour [how to use H1 tags] à l’heure où nous écrivons ces lignes :

Tags H1Capture d’écran par l’auteur, juin 2021

Comme vous l’apprendrez ci-dessous, cela contredit tout ce que Google nous a dit sur les balises H1 depuis de très nombreuses années.

Jetons un coup d’œil à ce qui se passe des deux côtés de ce débat.

La preuve que les balises H1 sont un facteur de classement

Pour cette chronologie, nous nous appuierons largement sur les recherches de Roger Montti sur la façon dont la perception et la pondération des balises H1 par Google ont évolué au fil des ans. Parmi ses principales conclusions :

1998

Le titre de la page était un facteur de classement fortement pondéré, comme le montre ce passage du document de recherche de Sergey Brin et Larry Page, L’anatomie d’un moteur de recherche Web hypertextuel à grande échelle:

“Pour la plupart des sujets populaires, une simple recherche par correspondance de texte qui se limite aux titres des pages Web donne d’excellents résultats lorsque le PageRank donne la priorité aux résultats.”

2003-2004

La taille de la police, qui permettait initialement de mesurer l’importance d’un mot, a cédé la place à la structure HTML comme algorithme de classement.

Nous avons eu un aperçu de la façon dont Google utilisait le balisage HTML pour informer l’algorithme de la compréhension de la structure sémantique dans le brevet, Google brevet Classement des documents basé sur la distance sémantique entre les termes d’un document.

Bill Slawski a analysé ce brevet en 2010 et l’a expliqué :

“Une partie du processus derrière cette approche implique qu’un moteur de recherche analyse les structures HTML d’une page, à la recherche d’éléments tels que les titres et les en-têtes d’une page… En d’autres termes, le moteur de recherche tente de localiser et de comprendre les structures visuelles d’une page qui pourraient être sémantiquement significatives, comme une liste d’éléments associés à un titre.”

Lisez l’article de Montti intitulé H1 Headings For SEO – Why They Matter pour en savoir plus sur chacun des jalons ci-dessus.

2005-2011

Les balises H1 étaient largement considérées comme un facteur de classement dans Google – et leur optimisation comme une tactique clé de référencement – à l’époque glorieuse du marketing par article. Je le sais parce qu’à l’époque, je recevais une petite part des revenus et même quelques contrats de ghostwriting pour des articles sur Suite101, WikiHow, HubPages et d’autres sites similaires.

Les balises H1 et H2 optimisées, la densité des mots-clés et les formules de contenu étaient monnaie courante. Comme ces articles étaient utilisés pour créer des liens et générer du trafic pour le partage des revenus, le volume comptait beaucoup plus pour les créateurs de contenu que la qualité ou l’utilité du contenu produit.

Et je peux confirmer que l’utilisation de ces tactiques m’a permis de me classer au premier rang pour des sujets et des mots clés pour lesquels je n’avais vraiment rien à faire (mésothéliome, quelqu’un ?).

Les éditeurs légitimes se sont offusqués de cette situation, et c’est ainsi qu’est apparu Google Panda en 2011. Ces tactiques ne fonctionnaient plus et pouvaient, en fait, détruire le classement de tout votre site.

Demandez à Demand Media.

Pour les sites oblitérés par l’algorithme Panda, Google a révélé 23 questions qui aident le moteur de recherche à déterminer l’autorité d’un élément de contenu.

La priorité a été donnée à l’expérience de l’utilisateur de manière très importante, et mes paiements de parts de revenus provenant des fermes de contenu ont fini par disparaître.

Avançons rapidement jusqu’à…

2019

Plus récemment, John Mueller a expliqué, lors d’un Hangout 2019 pour les webmasters de Google, que Google utilise les balises HTML pour mieux comprendre la nature de la page Web et de son contenu. Le nombre de balises H1 que vous utilisez n’a pas d’importance, a-t-il dit, précisant que :

“Votre site va se classer parfaitement bien sans balises H1 ou avec cinq balises H1.

…Les éléments H1 sont un excellent moyen de donner plus de structure à une page afin que les utilisateurs et les moteurs de recherche puissent comprendre quelles parties d’une page sont en quelque sorte sous différents titres.

…surtout avec HTML5, avoir plusieurs éléments H1 sur une page est tout à fait normal et attendu.”

Note complémentaire : si vous voulez savoir combien de balises H1 utiliser sur une page Web, consultez ce démantèlement du mythe selon lequel Google préfère une seule balise H1 par page.

2020

Mueller a répondu à une question sur les balises H1 dans un bulletin d’information de Google Webmaster Central. vidéo en août 2020. Il a clairement fait référence aux rubriques comme facteur de classement et a déclaré :

“Les titres d’une page nous aident à mieux comprendre le contenu de la page. Les titres de la page ne sont pas le seul facteur de classement dont nous disposons – nous examinons également le contenu en tant que tel.

Mais parfois, le fait d’avoir un titre clair sur la page nous donne un peu plus d’informations sur le contenu de cette section.”

Il a expliqué que les titres peuvent être particulièrement utiles pour aider Google à comprendre le contenu et le contexte d’une image.

2021

En août, la réécriture par Google des balises de titre d’un nombre limité de pages dans les résultats de recherche a fait l’objet de nombreuses discussions. Souvent, le texte de la balise H1 était utilisé comme nouveau titre sur la page de résultats du moteur de recherche (SERP).

Les preuves contre les balises H1 comme facteur de classement

Dès 2009, Google était bien conscient des tactiques de spammy autour des balises H1. Par exemple, Matt Cutts, alors responsable de l’équipe Webspam de Google, avait prévenu en 2009 cette vidéo pour Google Search Central :

“Ne faites pas tout le H1 et ensuite utilisez le CSS pour le faire ressembler à du texte normal, parce que nous voyons des gens qui sont des concurrents se plaindre de cela. Si les utilisateurs désactivent le CSS ou si le CSS ne se charge pas, l’aspect est vraiment mauvais.”

À l’époque, il avait déclaré qu’il n’y avait pas de problème à utiliser “un peu de H1 ici et un peu de H1 là”, mais qu’il fallait l’utiliser de la façon dont il était prévu : pour les titres.

Il a ajouté :

“…si vous essayez de jeter du H1 partout sur une page, les gens ont essayé d’en abuser et donc nos algorithmes essaient de prendre cela en compte. Donc ça ne vous apporte pas grand-chose.”

Comme beaucoup de bonnes choses, les pros du référencement battent ce cheval boiteux en l’utilisant pour jouer le système.

Les balises H1 comme facteur de classement : Notre verdict

Les balises H1 sont-elles un facteur de classement de Google ?

Au tout début du référencement, les éléments textuels sur la page étaient des facteurs fortement pondérés dans l’algorithme de recherche de Google.

Les mots spécifiques utilisés, l’endroit où ils apparaissaient sur la page et la taille de la police dans laquelle ils apparaissaient indiquaient à Google l’importance de ces mots. C’est ainsi que Google déterminait la pertinence d’une page Web pour une requête donnée.

C’est ce que Google utilisait à la fin des années 90 et au début des années 2000, car il n’avait pas grand-chose d’autre à se mettre sous la dent.

Et comme tant d’anciens facteurs de classement, les facteurs H1 ont été rapidement saisis comme un moyen facile de manipuler les classements. La sur-optimisation des H1 les a mis dans le collimateur de l’équipe Spam, ce qui a entraîné leur dévaluation.

Aujourd’hui, les balises H1 et d’autres éléments HTML structurels aident toujours Google à comprendre comment le contenu d’une page Web donnée apparaît aux utilisateurs. Ils aident toujours Google à déterminer la pertinence et la structure sémantique d’une page Web.

Ils permettent à l’algorithme de comprendre de quoi parle la page, à qui elle s’adresse et pourquoi elle est ou n’est pas la meilleure réponse à une requête donnée.

Mueller a confirmé que les titres sont un facteur de classement de Google.

Cela dit, il ne compte pas pour beaucoup en soi. Essayer d’utiliser le H1 pour se frayer un chemin vers le haut des SERPs en en utilisant un grand nombre, en les bourrant de mots-clés, ou en essayant de cacher une page entière de H1 à l’aide de CSS ne fonctionne tout simplement pas.

Plus maintenant.

Lorsqu’il s’agit d’optimisation on-page, votre objectif premier doit toujours être l’expérience utilisateur.

C’est ce qui importe le plus à Google, et cela vaut aussi bien pour vos balises H1 que pour la qualité de votre contenu, l’optimisation des images, etc.


Image en vedette : Paulo Bobita

Lien source

Lire aussi
Les exportations vers la Russie reprennent après une impasse, les nouvelles commandes augmentent
Ajay Sahai, director-general of the apex exporters’ body FIEO said, “We are also organising interactions between Russian importers and Indian exporters. This is at an initial stage. One thing that is very clear is that Russia is interested in getting many products from India at this point of time. Lets’ see how the situation pans out.”

Les exportateurs nationaux s'empressent de conclure des accords avec la Russie, car l'intérêt croissant de Moscou pour les produits indiens Read more

Une infection thoracique disparaît-elle d’elle-même ou dois-je prendre des antibiotiques, est-elle contagieuse et quels sont les risques pour les femmes enceintes ?
Une infection thoracique disparaît-elle d'elle-même ou dois-je prendre des antibiotiques, est-elle contagieuse et quels sont les risques pour les femmes enceintes ?

Durant les mois d'hiver, les infections pulmonaires sont fréquentes et la plupart d'entre elles sont bénignes et sans gravité. Aujourd'hui, Read more

Principaux conseils en matière de stratégie de référencement vidéo [Podcast]
Principaux conseils en matière de stratégie de référencement vidéo [Podcast]

Vous souhaitez lancer un podcast ou une émission d'interview sur YouTube mais ne savez pas par où commencer ?Vous voulez Read more

L’action Nvidia pourrait avoir des problèmes. Les preuves s’accumulent.
L'action Nvidia pourrait avoir des problèmes. Les preuves s'accumulent.

Taille du texte Nvidia est maintenant la société de semi-conducteurs la plus précieuse aux États-Unis. Dreamstime Nvidia 's L'incroyable série Read more

Le pacte commercial historique entre l’Inde et les EAU entrera en vigueur le 1er mai : ministre émirati
india UAE trade pact

L'accord historique de partenariat économique global entre l'Inde et les EAU entrera en vigueur le 1er mai, a déclaré jeudi Read more

Elon Musk pourrait recevoir un bonus de 23 milliards de livres sterling après les résultats record de Tesla.
Elon Musk

Elon Musk est en passe de recevoir des primes en actions d'une valeur de plus de 23 milliards de dollars Read more

Trop vite, trop haut : Metro prévient que l’inflation pourrait bientôt gruger les bénéfices
Share via email

Liens du fil d'Ariane Commerce de détail et marketing Nouvelles FP Économie Le troisième plus grand épicier du Canada est Read more

Quelles ont été les performances des mineurs au premier trimestre ?
How have miners performed in Q1?

FIFI PETERS : Jetons un coup d'œil au complexe minier aujourd'hui, où nous avons vu de gros, gros mouvements : Read more

Les faillites vont augmenter avec la fin de l’aide gouvernementale
Despite a return to normal for many economies in 2022, insolvencies are set to rise according to a new report.

Malgré un retour à la normale pour de nombreuses économies en 2022, les faillites devraient augmenter selon un nouveau rapport. Read more

La recherche de mots-clés B2B bien faite avec des exemples pratiques
La recherche de mots-clés B2B bien faite avec des exemples pratiques

Soyons clairs... il n'existe pas d'algorithme Google B2B. Cependant, les choses se passent différemment lorsque vous ciblez des entreprises et Read more

Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles

%d blogueurs aiment cette page :