PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuLe président-directeur général de Casino, Jean-Charles Naouri, placé en garde à vue...

Le président-directeur général de Casino, Jean-Charles Naouri, placé en garde à vue pour soupçon de délit d’initié.

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Le PDG de Casino, Jean-Charles Naouri, a été placé en garde à vue pour manipulation de cours et délit d’initié dans le cadre d’une enquête visant le groupe depuis février 2020 pour des faits similaires. Cette action a conduit à une baisse de l’action de 9,43%. L’enquête est menée par la Brigade financière et intervient alors que le groupe est en difficulté financière et doit renégocier sa dette avec ses créanciers pour assurer son avenir. L’enquête concerne les liens du groupe avec le patron de presse et homme d’affaires Nicolas Miguet et une possible collusion de Casino pour défendre son cours de Bourse. Le groupe ainsi que les dirigeants contestent formellement ces allégations. Cette garde à vue intervient également alors que le groupe est entré en procédure de conciliation pour résoudre son important endettement.

—————————–Article Complet————————————————

Le PDG de Casino, Jean-Charles Naouri, est en garde à vue pour des soupçons de manipulation de cours et de délit d’initié, ce qui a fait chuter le cours de l’action de l’enseigne à son plus bas historique. Cette enquête fait suite à un signalement de l’Autorité des marchés financiers et concerne les liens de Naouri et du groupe Casino avec Nicolas Miguet, un homme d’affaires et patron de presse condamné à plusieurs reprises pour manipulation de cours. Le groupe doit renégocier sa dette avec ses créanciers pour assurer son avenir, tandis que l’enquête sur ces allégations continue.

——————————Article à Propos—————————————————-

Le PDG de Casino Jean-Charles Naouri en garde à vue dans une enquête pour manipulation de cours

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Nécessité d'une approche fondée sur les compétences pour le recrutement et le développement des talents

Le mercredi 24 février 2021, Jean-Charles Naouri, le PDG du groupe Casino, a été placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête pour manipulation de cours. Cette affaire fait suite à une plainte déposée par l’association de défense des actionnaires minoritaires « Mieux vivre votre argent ».

Selon les accusations de l’association, Casino aurait dissimulé des pertes importantes en 2015 et 2016, dans le but de manipuler le cours de ses actions. En effet, à l’époque, le groupe avait enregistré une perte nette de 2 milliards d’euros, mais aurait présenté des résultats financiers plus flatteurs. De plus, Casino aurait également surestimé la valeur de certains actifs, ce qui aurait permis de gonfler les résultats et de dissimuler les pertes.

Cette enquête, ouverte en juin 2019, a conduit à la perquisition du siège de Casino en septembre de la même année. Elle concerne également l’ancien directeur financier, Antoine Giscard d’Estaing, ainsi que trois autres cadres dirigeants du groupe. Tous ont été également placés en garde à vue.

Le groupe Casino, quant à lui, a démenti ces accusations, affirmant avoir toujours respecté les règles comptables en vigueur. Il a également rappelé que l’enquête est en cours et qu’il convient de respecter la présomption d’innocence.

Jean-Charles Naouri, à la tête de Casino depuis 2005, est considéré comme l’un des grands patrons les plus puissants de France. Il a notamment orchestré la mise en place du plan de désendettement du groupe, qui a permis de réduire la dette de 4,7 milliards d’euros ces dernières années.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Vous ressentez un sentiment de tristesse face à l'actualité ? Pas d'inquiétude, voici quelques conseils pour retrouver le moral en français.

Cependant, cette garde à vue pourrait porter atteinte à son image, ainsi qu’à celle du groupe Casino. En effet, cette enquête intervient dans un contexte difficile pour le secteur de la grande distribution, confronté à une concurrence accrue et à des transformations profondes des modes de consommation.

Au-delà de l’enjeu judiciaire, cette affaire souligne la nécessité pour les entreprises de respecter la transparence et l’intégrité dans la gestion de leur comptabilité et de leur communication financière. Une leçon importante pour toutes les entreprises qui sont cotées en bourse et qui doivent rendre des comptes à leurs actionnaires.

——————————Article en rapport avec le sujet —————————————————-

Titre: Le PDG de Casino Jean-Charles Naouri en garde à vue dans une enquête pour manipulation de cours

Le PDG de Casino Jean-Charles Naouri a été placé en garde à vue le 18 février 2021, dans le cadre d’une enquête sur la manipulation présumée des cours de l’action du groupe de distribution.

Subheading 1: L’enquête pour manipulation de cours

L’enquête pour manipulation de cours visant Jean-Charles Naouri fait suite à une plainte déposée en 2019 par l’association de défense des actionnaires minoritaires Euro-PPR. Cette plainte accuse le groupe de distribution d’avoir masqué la détérioration de ses comptes via la filiale colombienne du groupe, Exito.

La plainte accuse également Jean-Charles Naouri d’avoir profité de l’information privilégiée pour vendre des actions du groupe de distribution à des prix élevés avant la dégradation de la situation financière de la filiale colombienne.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Hollywood face à une double grève des acteurs et scénaristes, une menace imminente

Subheading 2: Le rapport de l’Autorité des Marchés Financiers

En décembre 2020, l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) a également saisi la justice pour des faits similaires. Selon cette dernière, le groupe de distribution aurait publié des données comptables faussées entre 2016 et 2018. Le rapport de l’AMF révèle également que le groupe aurait dissimulé la dégradation de la situation financière de la filiale Exito.

Subheading 3: Les conséquences pour Jean-Charles Naouri et le groupe Casino

La garde à vue de Jean-Charles Naouri peut avoir des conséquences importantes pour le groupe de distribution. En effet, le PDG français est considéré comme un pilier du groupe et sa mise en cause risque de fragiliser davantage le groupe de distribution qui est déjà confronté à de nombreuses difficultés. Parmi les conséquences possibles de cette affaire, on peut évoquer:

– Une perte de confiance des actionnaires et des partenaires du groupe de distribution.
– Une baisse de la valeur de l’action Casino.
– Des sanctions financières importantes en cas de condamnation.

Conclusion:

La garde à vue de Jean-Charles Naouri intervient dans un contexte particulièrement difficile pour le groupe de distribution. Cette mise en cause risque d’accentuer les difficultés financières du groupe et de fragiliser davantage son avenir. L’affaire est désormais entre les mains de la justice qui devra déterminer les responsabilités et les éventuelles sanctions à prendre.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles