PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuFrédéric Sojcher ramène Agnès Jaoui à l'école de Jonathan Zaccaï.

Frédéric Sojcher ramène Agnès Jaoui à l’école de Jonathan Zaccaï.

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Dans Le Cours de la vie, Frédéric Sojcher répond à la question de savoir où les scénaristes trouvent leurs idées. Le film met en scène un directeur d’école de cinéma joué par Jonathan Zaccaï et une scénariste jouée par Agnès Jaoui qui partagent leurs secrets avec les élèves. Le réalisateur belge met en avant son amour pour le cinéma et pour les créateurs à travers cette œuvre, qui rend hommage à la réalité tout autant qu’à la fiction. La transmission est au centre du film, qui oscille entre légèreté et gravité pour évoquer le temps qui passe, les souvenirs doux-amers et la fiction qui s’entremêle avec la réalité. Les duels verbaux entre les deux héros sont délectables, et les conseils de la scénariste pour construire des récits donnent à penser que bien des cinéastes auraient gagné à suivre ses cours. Agnès Jaoui est lumineuse dans ce film qui rend hommage à son activité de scénariste qu’elle menait avec Jean-Pierre Bacri. Le Cours de la vie est une promenade au cœur de l’imagination qui procure une bienveillance teintée d’élégance.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Quels sont les 5 signes prédominants ?

—————————–Article Complet————————————————

Vous êtes-vous déjà demandé où les scénaristes trouvent leurs idées? Frédéric Sojcher répond à cette question dans son dernier film « Le Cours de la vie ». Jonathan Zaccaï incarne le directeur d’une école de cinéma toulousaine tandis qu’Agnès Jaoui partage les secrets de son métier avec les élèves. Le film aborde le thème de l’amour en vrai et en fiction, et Frédéric Sojcher explique que l’on puise forcément dans ce qu’on est et ce qu’on a vécu pour créer des histoires. Le réalisateur belge mélange les tons et les formats pour rendre hommage aux créateurs passionnés, en offrant une partition vitaminée de Vladimir Cosma et une bienveillance teintée d’élégance.

——————————Article à Propos—————————————————-

Frédéric Sojcher fait revenir Agnès Jaoui à l’école de Jonathan Zaccaï : un événement marquant pour les cinéphiles

Le réalisateur et écrivain Frédéric Sojcher a réussi à réunir deux grandes figures du cinéma : Agnès Jaoui et Jonathan Zaccaï. Ces deux acteurs se sont retrouvés lors de la création du film documentaire Portrait d’une jeune fille de la fin des années 60 à Bruxelles.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Annonce de la covidée de Boris Johnson - Le principal conseiller en matière de coronavirus, Jonathan Van-Tam, démissionne dans le cadre du scandale de la garden-party.

Agnès Jaoui, qui avait déjà travaillé avec Frédéric Sojcher sur un autre projet de film, avait depuis longtemps souhaité participer à l’école de cinéma de Jonathan Zaccaï mais n’avait, jusqu’à présent, jamais pu le faire. C’est désormais chose faite, le cinéaste a réussi à obtenir l’accord des deux artistes pour réaliser un documentaire sur les enseignements du célèbre professeur.

Jonathan Zaccaï, acteur et scénariste, est également réalisateur et enseigne le cinéma à l’Institut National Supérieur des Arts du Spectacle et des Techniques de Diffusion (INSAS) à Bruxelles. Son cours est très prisé par les étudiants intéressés par la production de courts métrages.

Le film documentaire réalisé par Frédéric Sojcher s’intitule « L’Ecole de Jonathan Zaccaï » et suit les cours prodigués par le célèbre professeur, ainsi que les projets de films présentés par les étudiants de son cours. Agnès Jaoui, qui avait notamment interprété le rôle de Directrice Artistique dans « Comme une image », s’est particulièrement intéressée aux projets présentés par les étudiants. Elle a également partagé tous les principes de Jonathan Zaccaï concernant l’apprentissage et l’accompagnement des jeunes réalisateurs.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Bob Iger ramène Kevin Mayer et Tom Staggs chez Disney.

Ce documentaire est un témoignage unique sur l’histoire du cinéma et sur la manière dont la transmission des savoirs se fait entre générations. Le réalisateur, Frédéric Sojcher, a donc réussi à rassembler deux grandes figures du cinéma européen, Agnès Jaoui et Jonathan Zaccaï, pour partager leur expérience et leur passion avec les jeunes étudiants en cinéma.

Ce film documentaire est particulièrement attendu des cinéphiles qui pourront découvrir les coulisses de la formation des grands réalisateurs de demain. « L’Ecole de Jonathan Zaccaï » sera projeté dans les prochains mois et sera également disponible en DVD et en VOD.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles