PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuEnquête en cours après le meurtre d'un sans-abri étranglé par un passager...

Enquête en cours après le meurtre d’un sans-abri étranglé par un passager dans le métro.

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Un ancien marine de 24 ans est suspecté d’avoir causé la mort d’un sans-abri afro-américain dans le métro de New York en le prenant en étranglement. La victime, Jordan Neely, avait acquis une certaine notoriété en imitant Michael Jackson dans les rues de Manhattan. Une vidéo choquante montre la victime au sol et un homme, identifié comme Daniel Penny par les médias, en train de l’étrangler. Les passagers du métro semblaient décontenancés. Jordan Neely aurait fait irruption dans le wagon en criant sur les passagers et en leur réclamant de la nourriture et des boissons. La gauche new-yorkaise a monté au créneau pour dénoncer ce meurtre. La présidente du conseil municipal, Adrienne Adams, a dénoncé le « deux poids deux mesures » auquel les personnes noires et de couleur sont confrontées. Dave Giffen, de l’association coalition pour les sans-abri, a dénoncé l’indifférence de la municipalité pour la vie des personnes sans domicile et qui ont des troubles psychiatriques. Des rassemblements sont prévus pour pousser les procureurs de Manhattan à poursuivre l’auteur présumé des faits. La justice de New York a ouvert une enquête pour homicide. Un grand-jury pourrait être saisi pour décider s’il y a matière à inculper Daniel Penny. La gauche new-yorkaise dénonce la violence faite aux sans-abris, souvent souffrant de troubles psychiatriques, dans la mégapole de 8,5 millions d’habitants aux inégalités socio-économiques abyssales.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Une enquête en cours concernant la cagnotte de soutien à la famille du policier initiée par Jean Messiha

—————————–Article Complet————————————————

Un ancien marine de 24 ans aurait étranglé un sans-abri afro-américain dans le métro de New York le 1er mai dernier, provoquant sa mort. La vidéo de l’incident, filmée par un passager, montre la victime au sol avec le suspect, identifié comme étant Daniel Penny, un ancien marine de 24 ans, couché derrière lui pour l’entraver et lui serrer le haut du corps. La mort de Jordan Neely, 30 ans, a été qualifiée d' »homicide » par « compression » au niveau du cou par la médecine légale de New York. La gauche new-yorkaise a vivement réagi à cet incident, affirmant qu’il s’agissait d’un « meurtre ». La semaine prochaine, un grand jury pourrait être saisi pour décider s’il y a matière à inculper Daniel Penny. Des rassemblements sont prévus à New York pour pousser les procureurs de Manhattan à poursuivre le suspect.

——————————Article à Propos—————————————————-

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  "Les séparatistes d'Oscar Temaru gagnent les élections territoriales"

La société française est en émoi après l’annonce du décès d’un sans-abri, étranglé par un passager qui tentait de l’immobiliser dans le métro. L’incident s’est déroulé mardi soir dans une rame de la ligne 2, à hauteur de la station Barbès-Rochechouart, dans le 18ème arrondissement de Paris.

D’après les témoins de la scène, le passager, un homme d’une trentaine d’années, aurait tenté de maîtriser le sans-abri, qui se serait montré agressif envers les autres passagers. La situation aurait alors dégénéré et le passager aurait fini par étrangler le sans-abri avec un câble électrique. Malgré l’intervention rapide des secours, l’homme est décédé peu de temps après.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour homicide volontaire. Le passager, qui a été interpellé par la police à la sortie de la station, a été placé en garde à vue. Selon les premiers éléments de l’enquête, il s’agirait d’une personne souffrant de troubles psychiatriques.

Cette affaire a provoqué une vive émotion dans l’opinion publique, notamment chez les associations de défense des sans-abris. Pour beaucoup, elle illustre la précarité et le violence auxquelles sont confrontés les plus vulnérables de la société.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  "Je refuse de recevoir vos instructions" : L'ancien avocat pénal fait son retour pour défendre le ministre en français.

En effet, selon le dernier recensement de la Fondation Abbé Pierre, près de 300 000 personnes dorment dans la rue en France, dont 30 000 à Paris. Or, les sans-abris sont souvent victimes de violences et d’agressions, que ce soit de la part d’autres sans-abris ou de personnes lambda.

Face à ce drame, de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer l’indifférence et la stigmatisation dont sont souvent victimes les sans-abris. Des appels à la solidarité et à l’empathie envers les plus fragiles ont été lancés sur les réseaux sociaux.

Le gouvernement, de son côté, a réaffirmé son engagement à lutter contre l’exclusion et la pauvreté. En janvier dernier, le président Emmanuel Macron avait annoncé un plan d’action de 1,1 milliard d’euros sur trois ans pour aider les personnes sans-abris à retrouver un logement et un emploi.

Le décès tragique de ce sans-abri est donc l’occasion de rappeler que la situation de nombreux exclus en France reste préoccupante et nécessite des solutions concrètes et urgentes.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles