PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuAthènes à la croisée des chemins : des preuves de refoulements de...

Athènes à la croisée des chemins : des preuves de refoulements de migrants mettent la ville sous tension.

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Le quotidien américain New York Times a publié une vidéo montrant des migrants, y compris des enfants, refoulés par les autorités grecques dans les eaux territoriales turques. Le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme a demandé une « enquête indépendante et efficace » concernant ces pratiques illégales. Les migrants ont été placés dans une camionnette blanche sur l’île de Lesbos avant d’être transférés à bord d’un bateau des garde-côtes grecs et abandonnés sur un radeau de sauvetage gonflable noir. Les garde-côtes turcs les ont ensuite secourus et les migrants ont raconté leur odyssée dans un centre de détention d’Izmir. Les autorités grecques ont déjà été accusées à plusieurs reprises de pratiquer des refoulements illégaux de personnes en quête d’asile dans l’UE.

Le gouvernement du conservateur Kyriakos Mitsotakis nie ces pratiques malgré les témoignages et les vidéos recueillis par des ONG et plusieurs médias internationaux. Cependant, Mitsotakis a impulsé un durcissement de la politique migratoire ces quatre dernières années, notamment en promettant l’extension d’une clôture le long de la frontière terrestre avec la Turquie.

Cette polémique arrive au mauvais moment puisqu’elle survient deux jours avant les élections législatives en Grèce. Le premier ministre Mitsotakis brigue un second mandat et ambitionne d’étendre la clôture métallique haute de 5m le long de la frontière terrestre avec la Turquie jusqu’à 100 km d’ici 2026.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  La tentative de rallye boursier commence ; Tesla bondit en raison des directives sur les crédits pour les VE

—————————–Article Complet————————————————

Le New York Times a publié une vidéo montrant des migrants, y compris des enfants, être expulsés vers les eaux turques par les autorités grecques. Le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme a appelé à une enquête indépendante. Le gouvernement grec a nié ces allégations, mais a été accusé plusieurs fois d’illégalement expulser des demandeurs d’asile vers la Turquie. Kyriakos Mitsotakis, le Premier ministre conservateur, a mis en place une politique migratoire stricte pour limiter l’immigration illégale. Il souhaite également étendre une clôture le long de la frontière terrestre avec la Turquie.

——————————Article à Propos—————————————————-

Athènes est sous pression après la diffusion d’une vidéo attestant des refoulements de migrants à sa frontière avec la Turquie. Les images, filmées par un drone de l’organisation non gouvernementale allemande Sea-Watch, montrent des gardes-côtes grecs tirant sur un canot pneumatique rempli de migrants.

Des accusations de violences policières

Les accusations de violences policières à l’encontre des migrants ne sont pas nouvelles, mais la diffusion de cette vidéo a provoqué un tollé au sein de l’opinion publique et des organisations de défense des droits de l’homme. Les autorités grecques ont rapidement nié les faits, affirmant que les images étaient tronquées et qu’elles avaient été manipulées.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Des plans ont été élaborés pour un "verrouillage de deux semaines et l'interdiction des mélanges en intérieur".

Cependant, les preuves sont accablantes. D’autres vidéos ont été publiées sur les réseaux sociaux, montrant des migrants bloqués à la frontière, forcés de dormir à la belle étoile et privés d’eau potable et de nourriture. Les organisations humanitaires font état d’une augmentation significative du nombre de personnes refoulées, de l’utilisation excessive de la force et de violations des droits de l’homme.

Athènes nie les accusations de violation des droits humains

Le gouvernement grec a rejeté les accusations de violations des droits humains, affirmant qu’il protégeait ses frontières et que les refoulements étaient effectués conformément aux lois en vigueur. Le ministre grec de la Protection civile, Michalis Chrysochoidis, a déclaré que la Grèce était sous “pression migratoire intense” et qu’elle était “attaquée” par des “forces extérieures”. Il a également appelé les autres pays de l’Union européenne à faire leur part pour protéger les frontières extérieures de l’Europe.

Les ONG demandent une enquête indépendante

Les organisations non gouvernementales et les défenseurs des droits de l’homme ont appelé à une enquête indépendante sur les refoulements présumés et les violations des droits de l’homme à la frontière gréco-turque. Plusieurs États membres de l’Union européenne ont également exprimé leur préoccupation quant aux accusations de violences policières et de refoulements illégaux.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Des millions de personnes supplémentaires peuvent réserver des boosters Covid dès demain

La situation à la frontière gréco-turque est devenue un sujet de préoccupation pour l’ensemble de l’Union européenne. La Turquie, qui accueille plus de quatre millions de réfugiés syriens, a récemment menacé d’ouvrir ses portes et de permettre à des milliers de migrants de traverser vers l’Europe. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a accusé l’Union européenne de ne pas avoir respecté ses engagements en matière de soutien aux réfugiés et a appelé à l’ouverture de nouvelles négociations sur les migrations.

En conclusion, la situation à la frontière gréco-turque souligne l’urgence d’une réponse collective et coordonnée de l’ensemble de l’Union européenne. Les violations des droits de l’homme ne peuvent être tolérées sous quelque prétexte que ce soit. Des enquêtes indépendantes doivent être menées pour établir la vérité et les responsabilités doivent être clairement établies. La protection des droits de l’homme et des réfugiés doit être la priorité absolue de l’ensemble de l’Union européenne.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles