PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceWeWork dépose le bilan, souhaite rejeter les baux

WeWork dépose le bilan, souhaite rejeter les baux

WeWork dépose son bilan et envisage de rejeter ses baux

L’entreprise américaine WeWork, spécialisée dans la location de bureaux partagés, a déposé son bilan. Confrontée à de graves difficultés financières, la société songe sérieusement à rejeter un certain nombre de ses baux immobiliers.

Une situation financière difficile

Après une tentative délicate pour aller en bourse en 2019 qui a abouti à une diminution drastique de sa valorisation, **WeWork** se retrouve dans une situation financièrement délicate. L’entreprise a donc déposé son bilan, une décision exceptionnelle qui illustre la profondeur de ses problèmes. WeWork, une fois considérée comme une entreprise de technologie révolutionnaire, a lutté pour atteindre la rentabilité. Mario DeVitas, analyste chez Moody’s, a déclaré : “WeWork a des coûts fixes énormes et une énorme dette à échéance, en plus d’avoir du mal à croître.”

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Heston Blumenthal appelle à une plus grande urgence dans la lutte contre la fraude dans les entreprises

Rejet des baux

Dans ce contexte délicat, WeWork envisage de rejeter ses baux. Cela signifie qu’elle pourrait se retirer de certains de ses contrats de location. Il s’agit d’une étape potentielle que WeWork peut prendre pour tenter de consolider son bilan. La société a une responsabilité locative à long terme estimée à environ 47,2 milliards de dollars, selon une déclaration provenant de son dossier boursier 2019.

La recherche de solutions

Alors que la situation de WeWork semble sombre, le dépôt de bilan et le rejet potentiel des baux ne signifient pas nécessairement la fin de l’entreprise. Ils pourraient en fait faire partie d’un plan de restructuration plus large pour équilibrer ses finances et retrouver le chemin de la croissance. Ce plan pourrait impliquer la vente d’actifs, la réduction de la taille de l’entreprise et la recherche de nouvelles sources de financement.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Bill Ackman promet des vérifications de plagiat sur le président du MIT

Quel avenir pour WeWork ?

L’avenir de **WeWork** reste incertain. Cependant, le dépôt de bilan sous le chapitre 11 est une procédure qui permet aux entreprises de se restructurer et de continuer à fonctionner. De plus, le rejet des baux pourrait aider WeWork à diminuer leurs dettes à long terme. Il est certain que l’entreprise a du chemin à faire pour rétablir sa santé financière, et les prochains mois seront critiquables pour déterminer si elle peut réussir à se remettre de cette mauvaise passe.

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles