PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentUnilever à la recherche d'un nouveau président après un rachat raté et...

Unilever à la recherche d’un nouveau président après un rachat raté et des querelles d’investisseurs

Unilever Plc est à la recherche d’un nouveau président du conseil d’administration pour remplacer Nils Andersen, poursuivant ainsi le remaniement de sa direction après une série de faux pas ces dernières années qui ont frustré les actionnaires.

Le fabricant de la mayonnaise Hellmann’s et de la pâte à tartiner à la levure Marmite a désigné le cabinet de recrutement de cadres Spencer Stuart pour mener la recherche, selon des personnes au fait de la situation. L’entreprise a remué ses rangs après avoir nommé l’investisseur activiste Nelson Peltz au conseil d’administration l’année dernière.

Hein Schumacher deviendra PDG en juillet, en remplacement d’Alan Jope, tandis que le directeur financier Graeme Pitkethly prévoit de prendre sa retraite l’année prochaine. Ces changements font suite à une tentative ratée d’achat de l’unité de santé grand public de GSK Plc il y a plus d’un an.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les prêteurs hypothécaires canadiens-français se préparent à une période délicate de renouvellements

Performances d’Unilever sous la présidence actuelle

La recherche du remplaçant d’Andersen est en bonne voie, ont déclaré ces personnes, qui ont demandé à ne pas être identifiées pour des raisons de confidentialité. Les représentants d’Unilever et de Spencer Stuart se sont refusés à tout commentaire.

L’homme de 64 ans siège au conseil d’administration depuis 2015 et a pris le rôle de président en 2019, ce qui signifie que son mandat, selon les directives de gouvernance d’entreprise du Royaume-Uni, prendrait normalement fin l’année prochaine. Au début de l’année, il est devenu président du fabricant de puces ASML Holding NV.

Unilever à la traîne de la concurrence

Pendant le mandat d’Andersen en tant que président, le rendement total de la société pour les investisseurs a été bien inférieur à celui de la société rivale Nestlé SA.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les actions grimpent alors que les données sur l'inflation occupent le devant de la scène : Synthèse des marchés

Conny Braams, directeur des affaires numériques et commerciales, quittera le conseil d’administration dans le courant de l’année. Mais d’autres changements dans la haute direction sont attendus après que Schumacher, ancien PDG de la coopérative laitière néerlandaise Royal FrieslandCampina, prenne la barre.

Le mois dernier, les investisseurs ont voté contre la rémunération de l’entreprise pour 2022, montrant ainsi leur exaspération à l’égard de ce scrutin non contraignant.

Le conseil d’administration devrait s’engager avec les actionnaires dans les mois à venir.

Les nouveaux dirigeants de l’entreprise britannique devront faire face à l’érosion de leur part de marché, la crise du coût de la vie poussant les consommateurs à se tourner vers des marques moins chères.

Andersen a pris le relais après le départ de son prédécesseur, Marijn Dekkers, à la suite d’une tentative infructueuse d’unifier le siège de la société aux Pays-Bas. La société a ensuite fait marche arrière, abandonnant sa structure anglo-néerlandaise pour consolider sa base à Londres.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  La comptabilité carbone ferait augmenter les prix des denrées alimentaires

2023 Bloomberg

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles