PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceUn quart de tous les impôts sur le revenu et les plus-values...

Un quart de tous les impôts sur le revenu et les plus-values payés par seulement 100 000 Britanniques

Un Quart de Tous les Revenus et des Épargnes Fiscales Payés par Seulement 100 000 Britanniques

Au cœur de l’économie britannique, une première a été notée chiffrée. Une surprenante statistique dévoile que près de 25% de tous les revenus et des épargnes fiscales, également appelés impôts sur les gains en capital, sont payés par seulement 100 000 Britanniques.

Les Chiffres Sont Sidérants

Cela équivant à un quart de l’ensemble de l’argent récolté par le gouvernement britannique via l’impôt sur le revenu et les gains en capital, rend cette découverte encore plus surprise. Il faut avoir à l’esprit que la population du Royaume-Uni dépasse les 66 millions d’habitants, soit 660 fois plus que le nombre de personnes qui paient le quart de ces deux formes d’impôts combinées.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  'Lettre 'Pas de blancs' coûte des centaines de millions de bénéfices à Dis-Chem'

Profils des Contributeurs

Pour comprendre ce phénomène, il est essentiel d’analyser le profil de ces contributeurs. Il s’agit clairement d’une portion de la population qui se situe dans les rangs supérieurs de la richesse. Ces personnes jouissent de revenus élevés et d’investissements substantiels qui génèrent des gains en capital importants. En conséquence, ils se retrouvent naturellement à contribuer de manière significative aux revenus du gouvernement, en payant une part disproportionnée des impôts sur le revenu et des gains en capital.

Des Problématiques Économiques et Sociales

Cette donne met en évidence de nombreuses problématiques économiques et sociales. D’abord, cela soulève des questions quant à l’équité de l’impôt britannique, qui semble renforcer les inégalités de riches et de pauvres. Ensuite, cela souligne une forte dépendance aux revenus générés par une minorité économique, ce qui pourrait potentiellement menacer la stabilité économique du pays. Enfin, cela renforce les revendications des défenseurs de la réforme fiscale qui argumentent en faveur de l’introduction d’un impôt plus progressif.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les trois quarts des entreprises britanniques ont du mal à recruter du personnel, selon la Chambre de Commerce britannique

En Résumé

En somme, la découverte qu’un quart de tous les revenus et les gains en capital fiscaux du Royaume-Uni sont payés par seulement 100 000 Britanniques soulève des questions fondamentales sur l’équité, la stabilité et la progression du système fiscal actuel. A mesure que ce débat se développe, il reste à voir comment le gouvernement britannique abordera ces questions cruciales.

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles