PartenairesNewspaper WordPress Theme
Actu"Un piège tendu à la Nupes derrière le discours de la majorité"

« Un piège tendu à la Nupes derrière le discours de la majorité »

—————————–Résumé de l’Article————————————————

L’Assemblée nationale française examine une proposition de loi visant à rendre obligatoire le drapeau européen (et français) sur les mairies. Les macronistes espèrent tendre un piège aux élus de la gauche pour les élections européennes de l’année prochaine. Although the tricolor and the EU flags are often present on municipal buildings, it is not a legal requirement, unlike in public and private schools. However, the new proposal seeks to « reinforce a republican usage » and « consecrate a widespread practice », according to Macronist rapporteur Mathieu Lefèvre. The flag issue is symbolic as it marks Europe Day and is also extremely strategic. While the Nupes remains divided over the issue of Europe, the macronistes want to use the EU flag proposal to stoke division within the opposition party, making it challenging to agree on a single list of candidates for the upcoming European elections in 2024.

The EU flag proposal has provoked controversy within the Nupes. The subject of Europe has always been a subject of tension and division within the French left. Furthermore, the euro-MP of La France insoumise, Manon Aubry, on France Info on Monday, referred to the EU flag as « a democratic fraud ». The little phrase provoked anger among left-wing allies, especially among green and socialist parties. Although the Renaissance proposal is unlikely to be passed, the macronistes believe that it will expose « hidden Frexit » desires within the extreme right and left. The macronistes hope to split the left-wing vote by using the issue of Europe and the EU flag proposal to ensure they don’t agree on a common list of candidates for the European Parliament elections in 2024.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le discours minimaliste de Marion Maréchal sur la violence de l'ultradroite

—————————–Article Complet————————————————

L’Assemblée nationale examine une proposition de loi visant à rendre obligatoire l’affichage du drapeau européen et français sur les façades des mairies. Les macronistes souhaitent tendre un piège aux élus de la Nupes pour réveiller les divisions de la gauche sur la question européenne et empêcher le projet de liste commune pour les élections européennes de 2024. La proposition n’a que peu de chances d’être votée, mais elle a une portée symbolique importante. La division de la gauche se fait sentir, avec des votes prévus contre le texte de la part de LFI et du PCF, tandis que EELV et le PS sont pour.

——————————Article à Propos—————————————————-

Derrière le texte de la majorité « un piège » tendu à la Nupes ?

La « Nupes », c’est ainsi que sont appelés les Nouveaux Partenariats pour le Développement de l’Afrique (NEPAD), un plan de développement économique destiné à l’Afrique. Mais aujourd’hui, le NEPAD est-il réellement en mesure de répondre aux défis du développement de l’Afrique ? Une réponse ne peut être apportée sans évoquer le texte de la majorité qui pourrait s’apparenter à un piège tendu à la Nupes.

Il est important de préciser que le NEPAD fait partie du cadre stratégique de l’Union Africaine (UA) visant à soutenir les efforts de développement du continent africain. Cependant, la dernière déclaration de la majorité à l’Assemblée Nationale française pourrait mettre à mal les efforts de développement de l’Afrique, et plus précisément, ceux liés au NEPAD.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le Rand réduit ses pertes avant le discours de Powell

Cette déclaration suggère que le financement du NEPAD par la France pourrait être remis en cause si des réformes ne sont pas mises en place. Ainsi, le texte de la majorité pourrait être perçu comme un coup porté au NEPAD. En effet, il est difficile de s’engager sur des projets de long terme dans l’incertitude quant au financement futur.

Pourtant, le NEPAD a été créé en 2001 en réponse aux défis du développement de l’Afrique, tels que la pauvreté, les conflits, l’éducation, la santé, la gouvernance, l’agriculture, l’industrie, les infrastructures et l’environnement. Le NEPAD est basé sur l’idée que l’Afrique doit être impliquée dans ses propres initiatives de développement. Ainsi, le NEPAD repose sur plusieurs principes clés : la responsabilité des États africains, la coopération régionale et internationale, la primauté du secteur privé, la responsabilité sociale d’entreprise, l’égalité des sexes et la bonne gouvernance.

Le NEPAD a permis la création de partenariats entre l’Afrique et d’autres pays du monde, notamment la France. En effet, le partenaire principal du NEPAD est l’Union Européenne, qui regroupe les pays européens pour soutenir le développement de l’Afrique. La France, quant à elle, est un contributeur important au NEPAD. Le financement de la France est d’un montant de 3 milliards d’euros sur 5 ans, avec pour principale priorité l’énergie.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Mitch McConnell paralysé en plein discours, inquiétudes concernant sa santé

Cependant, il serait réducteur de réduire le NEPAD à un simple financement. Le NEPAD est une initiative globale qui a pour objectif de répondre aux défis de l’Afrique. Le financement est un élément important, mais il ne peut en aucun cas remplacer l’engagement des États africains.

Le texte de la majorité est donc une réelle menace pour le NEPAD, qui est déjà confronté à plusieurs défis. En effet, le NEPAD est confronté à des défis de gouvernance, d’instabilité politique, de sécurité et d’environnement. La France doit être consciente des enjeux du développement de l’Afrique et de l’importance du NEPAD dans ces enjeux.

Enfin, il faut comprendre que l’investissement dans le NEPAD est un investissement à long terme. Le développement de l’Afrique ne peut se faire en un jour. Le NEPAD est un outil important pour atteindre cet objectif. La France doit soutenir le NEPAD tout comme elle doit soutenir les initiatives de développement de l’Afrique. Ainsi, le texte de la majorité doit être vu comme une opportunité de réfléchir sur le partenariat entre la France et l’Afrique plutôt que comme un piège tendu à la Nupes.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles