PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argent"Un auteur à succès John Boyne affirme que tout ne doit pas...

« Un auteur à succès John Boyne affirme que tout ne doit pas être écrit littéralement »

—————————–Article 400 Mots————————————————

L’écrivain irlandais, John Boyne, publie cette semaine la suite de son best-seller « Le garçon en pyjama rayé » intitulée « La vie en fuite ». Si le premier roman racontait l’histoire de la Shoah à travers les yeux d’un enfant, celui-ci suit la vie de Gretel, la grande sœur du premier protagoniste, racontant sa vie dans le secret et le mensonge tout en cachant sa culpabilité. Le roman n’est pas destiné aux enfants, mais aux adultes.

L’écrivain puise son inspiration en Australie, qu’il a visitée une vingtaine de fois au cours de ces dernières années : « Les gens pensent toujours qu’un écrivain irlandais est nécessairement influencé par James Joyce. Pour ma part, je n’ai jamais lu Ulysse », confie-t-il.

Le roman suit l’histoire de Gretel qui, étant encore jeune, a quitté Paris pour fuir son passé après que les Parisiens avaient fini par découvrir qu’elle était allemande. Elle vit cachée, mais un jour elle croit reconnaitre son frère Bruno dans un bar à Sydney. Elle doit fuir de nouveau pour tout mettre sous le tapis.

La suite du roman, comme le premier, est profond et beau sur la manière dont les morts et les tragédies intimes ne cessent de hanter les vivants, y compris en prenant la forme de fantômes. Parmi d’autres coïncidences, le petit voisin du texte lit le livre préféré de Bruno. Le roman, qui mêle les émotions du lecteur, n’est pas un roman fantastique, mais selon John Boyne, “j’aime emprunter à d’autres genres”.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  BNPL est-il meilleur que les cartes de crédit ? Découvrez-le

Comme le premier roman, La vie en fuite est un livre qui témoigne de l’intelligence avec laquelle John Boyne se sert du langage. Gretel, qui est devenue une vieille dame anglaise, avait auparavant une manière de parler hésitante et vague, sans les mots pour confesser l’immensité de la culpabilité qu’elle ressent. Le frère de Gretel, dans Le garçon en pyjama rayé, n’avait pas non plus su raconter l’assassinat de Pavel, un domestique juif, par le lieutenant Kurt. Selon John Boyne, cela est encore plus terrifiant pour le lecteur, car “il doit imaginer”.

Le roman est disponible chez Lattès en France.

—————————–Article de Base————————————————

L’auteur irlandais John Boyne publie la suite de son best-seller Le garçon en pyjama rayé, 17 ans après sa sortie. Intitulé La vie en fuite, le livre raconte l’histoire de Gretel, sœur du protagoniste et narrateur du premier volet. Alors que le premier livre était destiné à la jeunesse, celui-ci est écrit pour les adultes. Le roman témoigne de l’intelligence de Boyne dans la narration et dans la description minutieuse des sociétés, avec des thèmes qui incluent l’homosexualité dans les années 1950. Boyne aime aussi s’appuyer sur l’imagination du lecteur.

——————————Article à Propos—————————————————-

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Ce n'est pas la première fois que la technologie bouleverse le modèle économique d'Hollywood, mais les grèves WGA-SAG pourraient être la dernière chance pour les artistes d'obtenir justice.

Dans le monde de la littérature, il y a souvent des débats et des discussions sur la façon dont un écrivain doit écrire. Pour certains, l’écrivain doit être clair et explicite, tandis que pour d’autres, l’écriture doit être plus subtile et laisser place à l’interprétation. L’un des plus célèbres auteurs contemporains, John Boyne, estime que « Un écrivain ne doit pas tout écrire en toutes lettres ».

John Boyne est un auteur irlandais qui a connu un grand succès avec ses romans, notamment « Le Garçon en pyjama rayé », qui a été adapté au cinéma en 2008. Dans ses livres, Boyne utilise souvent des thèmes sensibles et difficiles, tels que la guerre, l’homosexualité, l’identité sexuelle et l’oppression. Cependant, au lieu d’être explicite et de tout écrire en toutes lettres, Boyne a recours à des subtilités et des sous-entendus pour susciter l’émotion chez ses lecteurs.

Selon Boyne, écrire des romans qui abordent des thèmes difficiles ne doit pas être une expérience facile pour le lecteur. Si tout est expliqué clairement, il n’y a pas de place pour l’interprétation personnelle qui est un élément crucial pour susciter une émotion profonde chez le lecteur. Au lieu de cela, Boyne utilise des détails subtils et des nuances pour suggérer les émotions et les réactions qui se cachent derrière les événements dans l’histoire.

Par exemple, dans son roman « Le Garçon en pyjama rayé », Boyne ne décrit jamais explicitement le traitement brutal subi par les prisonniers dans les camps de concentration, ni les relations de pouvoir entre les différents personnages. Au lieu de cela, il se concentre sur les interactions et les conversations entre les personnages, qui révèlent les émotions et les intentions cachées derrière leur comportement.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les organisations caritatives cherchent à se distancer de Michelle Mone après les allégations relatives aux EPI

Boyne ne croit pas non plus qu’un écrivain doive donner aux lecteurs toutes les réponses à leurs questions. Il pense que les meilleurs romans sont ceux qui laissent une part de mystère, entraînant les lecteurs à creuser plus profondément pour en découvrir le sens caché. Suggérer plutôt que tout expliciter permet aux lecteurs de développer leurs propres conclusions et de se connecter émotionnellement avec l’histoire d’une manière plus profonde.

En fin de compte, Boyne croit que l’écriture doit être quelque chose qui fait appel aux émotions et à l’imagination des lecteurs, plutôt que de tout expliquer de manière claire et concise. En laissant de la place pour l’interprétation personnelle, les lecteurs sont en mesure de se connecter de manière plus significative avec les personnages et les événements de l’histoire. Et c’est cette connexion émotionnelle qui rendra la lecture de leur travail mémorable et significative pour les lecteurs.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles