PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuSurveillance accrue des effets secondaires du vaccin contre le Papillomavirus par l'Agence...

Surveillance accrue des effets secondaires du vaccin contre le Papillomavirus par l’Agence du Médicament

Papillomavirus et la vaccination : l’Agence du Médicament annonce une « surveillance renforcée » des effets secondaires

L’Agence du Médicament en France a déclaré qu’elle mettrait en place une “surveillance renforcée” des effets secondaires possibles du vaccin contre le papillomavirus. Cela vient en réponse à des préoccupations croissantes concernant les effets négatifs potentiels de la vaccination, notamment chez les jeunes filles.

Qu’est-ce que le papillomavirus ?

Le papillomavirus est une famille de virus très répandue, dont certaines souches peuvent causer des cancers, notamment du col de l’utérus. Le vaccin contre le papillomavirus est recommandé pour les filles et les femmes âgées de 9 à 26 ans, et peut également être administré aux garçons et aux hommes de ce groupe d’âge pour prévenir les verrues génitales et d’autres types de cancers.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  L'histoire suggère qu'il est temps d'acheter des obligations à long terme alors que les taux de pointe approchent

Pourquoi une surveillance renforcée ?

Alors que la vaccination contre le papillomavirus a prouvé son efficacité dans la prévention des infections et des cancers associés, des préoccupations ont été soulevées concernant ses effets secondaires. Bien que généralement bien toléré, certains ont signalé des effets plus graves tels que des réactions allergiques et des syndromes de fatigue chronique. En réponse à ces préoccupations, l’Agence du Médicament a décidé d’instaurer une «surveillance renforcée».

Qu’implique une surveillance renforcée ?

La «surveillance renforcée» implique un suivi plus strict et plus régulier des personnes vaccinées contre le papillomavirus. En particulier, cela signifie que l’Agence du Médicament suivra de près les rapports d’effets secondaires chez les personnes qui reçoivent le vaccin, et qu’elle sera prête à prendre des mesures si nécessaire.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  La mère du directeur de la fédération espagnole se cloître dans une église et entame une grève de la faim.

Cette surveillance renforcée est une indication que l’Agence du Médicament prend au sérieux les préoccupations concernant les effets secondaires du vaccin. Cependant, il est important de noter que les bénéfices de la vaccination contre le papillomavirus continuent de l’emporter largement sur les risques potentiels. La vaccination demeure un moyen important de prévention contre les cancers liés au papillomavirus.

Derniers mots

Tout en faisant la surveillance renforcée de la vaccination contre le papillomavirus, l’Agence du Médicament exhorte les gens à ne pas abandonner la vaccination, mais à rester conscients et à signaler tout effet secondaire inhabituel.

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles