PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentSoudan : les États étrangers se précipitent pour une évacuation à haut...

Soudan : les États étrangers se précipitent pour une évacuation à haut risque

Les forces armées des États-Unis et du Royaume-Uni ont évacué le personnel de leur ambassade du Soudan, tandis que d’autres nations se sont précipitées pour mettre leurs ressortissants en sécurité alors que des factions militaires rivales se battaient dans la capitale, Khartoum, dimanche. L’éruption des combats il y a huit jours entre l’armée et le groupe paramilitaire Rapid Support Forces (RSF) a déclenché une crise humanitaire, tué 420 personnes et piégé des millions de Soudanais sans accès aux services de base.
Alors que les gens tentaient de fuir le chaos, les pays ont commencé à atterrir des avions et à organiser des convois à Khartoum pour évacuer leurs ressortissants. Certains citoyens étrangers ont été blessés. Des coups de feu ont retenti dans toute la ville et un épais nuage de fumée obscurcissait le ciel, a déclaré un reporter de Reuters.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les libéraux renouvellent leur demande d'augmenter les impôts des milliardaires et des ultra-millionnaires afin qu'ils "paient ce qu'ils doivent".

Les parties en guerre s’accusent mutuellement d’avoir attaqué un convoi français, affirmant toutes deux qu’un Français a été blessé. Le ministère français des Affaires étrangères, qui avait déclaré plus tôt qu’il évacuait son personnel diplomatique et ses citoyens, n’a pas commenté.

L’Allemagne a déclaré avoir fait atterrir un avion militaire à Khartoum, mais que l’opération prendrait du temps, tandis que l’Italie a déclaré qu’elle rapatrierait certains de ses ressortissants plus tard dans la journée. Le Ghana, l’Inde et la Libye ont également déclaré travailler à rapatrier leurs citoyens.

Le pape François a appelé à la fin de la violence lors de sa prière de midi du dimanche à Rome.

Les combats ont éclaté à Khartoum, ainsi que dans les villes voisines d’Omdurman et de Bahri, et dans d’autres parties du pays le 15 avril, quatre ans après la chute de l’autocrate Omar al-Bashir, renversé lors d’un soulèvement populaire.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Elon Musk et Bernard Arnault se retrouvent pour un déjeuner d'affaires à Paris

Les forces armées et les RSF ont conjointement organisé un coup d’État en 2021, mais se sont brouillées lors de négociations sur un plan visant à former un gouvernement civil et à intégrer le RSF dans les forces armées.

Des responsables américains ont déclaré que des forces spéciales utilisant des hélicoptères MH-47 Chinook ont balayé la capitale soudanaise en proie aux combats samedi depuis une base américaine à Djibouti, passant seulement une heure sur place pour évacuer moins de 100 personnes.

La soudaine escalade des combats au Soudan a ruiné les plans de restauration d’un gouvernement civil, a plongé un pays déjà appauvri au bord d’une catastrophe humanitaire et a menacé un conflit plus large qui pourrait impliquer des puissances étrangères.

Au-delà de Khartoum, les pires violences ont été signalées au Darfour, région occidentale frontalière avec le Tchad qui a connu un conflit qui a causé la mort de 300 000 personnes et déplacé 2,7 millions de personnes.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Signification, avantages, exemples et outils (2023)

L’armée dirigée par Abdel Fattah al-Burhan, et le RSF dirigé par Mohamed Hamdan Dagalo, connu sous le nom de Hemedti, n’ont pas respecté les cessez-le-feu convenus presque tous les jours, y compris une trêve de trois jours pour la fête musulmane de l’Aïd al-Fitr, qui a commencé vendredi.

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles