PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentSebi modifie les règles régissant les fonds d'investissement alternatifs

Sebi modifie les règles régissant les fonds d’investissement alternatifs

Le régulateur des marchés de capitaux Sebi a modifié les règles relatives aux aspects d’investissement de certaines catégories de fonds d’investissement alternatifs (AIFs). En vertu de ces règles, les fonds d’investissement alternatifs de catégorie III ne peuvent investir plus de 10 % des fonds investis dans une société bénéficiaire, directement ou par le biais d’un investissement dans des unités d’autres fonds d’investissement alternatifs, a déclaré Sebi dans une notification mercredi.

Le régulateur des marchés de capitaux Sebi a modifié les règles relatives aux aspects d’investissement de certaines catégories de fonds d’investissement alternatifs (AIFs). Selon les règles, les fonds d’investissement alternatifs de catégorie III ne peuvent investir plus de 10 % des fonds investis dans une société bénéficiaire, directement ou par le biais d’un investissement dans des unités d’autres fonds d’investissement alternatifs, a déclaré Sebi dans une notification mercredi.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  La Banque mondiale met en garde contre le risque de récession mondiale dans ses perspectives économiques

Divers types de fonds tels que les fonds spéculatifs, les fonds PIPE, etc. sont enregistrés comme des fonds alternatifs de catégorie III. En outre, les fonds de grande valeur destinés aux investisseurs accrédités des fonds alternatifs de catégorie III peuvent investir jusqu’à 20 % des fonds investis dans une société bénéficiaire, directement ou en investissant dans des unités d’autres fonds alternatifs.

Il est prévu que pour l’investissement dans des actions cotées d’une société bénéficiaire, les fonds alternatifs de catégorie III peuvent calculer la limite d’investissement de 10 % des fonds investissables ou de la valeur nette d’inventaire du dispositif, tandis que les fonds de grande valeur destinés aux investisseurs accrédités des fonds alternatifs de catégorie III peuvent calculer la limite d’investissement de 20 % des fonds investissables ou de la valeur nette d’inventaire du dispositif.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Mme Yellen déclare que les États-Unis et la Chine doivent s'attaquer "directement" aux problèmes économiques

Les nouvelles normes appelées Sebi’s AIF Regulations, 2022 sont entrées en vigueur mercredi. En novembre 2021, le régulateur a autorisé les fonds alternatifs de catégorie III, y compris les fonds de grande valeur pour les investisseurs accrédités des fonds alternatifs de catégorie III, à calculer la norme de concentration sur la base de la valeur nette d’inventaire (VNA) du fonds pour l’investissement dans les actions cotées d’une société bénéficiaire.

Les fonds alternatifs, dans le langage du marché, font référence à un véhicule d’investissement privé qui collecte des fonds auprès d’investisseurs indiens ou étrangers pour les investir en Inde. De manière générale, les règles relatives aux fonds alternatifs régissent les fonds de capital-risque, les fonds de capital-investissement, les fonds pour les PME, les fonds spéculatifs, etc.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Airwallex, startup fintech soutenue par Tencent, recherche de nouveaux fonds : Sources

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles