Sebi modifie les règles régissant les fonds d’investissement alternatifs

0
0
sebi

Le régulateur des marchés de capitaux Sebi a modifié les règles relatives aux aspects d’investissement de certaines catégories de fonds d’investissement alternatifs (AIFs). En vertu de ces règles, les fonds d’investissement alternatifs de catégorie III ne peuvent investir plus de 10 % des fonds investis dans une société bénéficiaire, directement ou par le biais d’un investissement dans des unités d’autres fonds d’investissement alternatifs, a déclaré Sebi dans une notification mercredi.

Le régulateur des marchés de capitaux Sebi a modifié les règles relatives aux aspects d’investissement de certaines catégories de fonds d’investissement alternatifs (AIFs). Selon les règles, les fonds d’investissement alternatifs de catégorie III ne peuvent investir plus de 10 % des fonds investis dans une société bénéficiaire, directement ou par le biais d’un investissement dans des unités d’autres fonds d’investissement alternatifs, a déclaré Sebi dans une notification mercredi.

Divers types de fonds tels que les fonds spéculatifs, les fonds PIPE, etc. sont enregistrés comme des fonds alternatifs de catégorie III. En outre, les fonds de grande valeur destinés aux investisseurs accrédités des fonds alternatifs de catégorie III peuvent investir jusqu’à 20 % des fonds investis dans une société bénéficiaire, directement ou en investissant dans des unités d’autres fonds alternatifs.

Il est prévu que pour l’investissement dans des actions cotées d’une société bénéficiaire, les fonds alternatifs de catégorie III peuvent calculer la limite d’investissement de 10 % des fonds investissables ou de la valeur nette d’inventaire du dispositif, tandis que les fonds de grande valeur destinés aux investisseurs accrédités des fonds alternatifs de catégorie III peuvent calculer la limite d’investissement de 20 % des fonds investissables ou de la valeur nette d’inventaire du dispositif.

Les nouvelles normes appelées Sebi’s AIF Regulations, 2022 sont entrées en vigueur mercredi. En novembre 2021, le régulateur a autorisé les fonds alternatifs de catégorie III, y compris les fonds de grande valeur pour les investisseurs accrédités des fonds alternatifs de catégorie III, à calculer la norme de concentration sur la base de la valeur nette d’inventaire (VNA) du fonds pour l’investissement dans les actions cotées d’une société bénéficiaire.

Les fonds alternatifs, dans le langage du marché, font référence à un véhicule d’investissement privé qui collecte des fonds auprès d’investisseurs indiens ou étrangers pour les investir en Inde. De manière générale, les règles relatives aux fonds alternatifs régissent les fonds de capital-risque, les fonds de capital-investissement, les fonds pour les PME, les fonds spéculatifs, etc.

Retour à l’accueil Worldnet