PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuRome demande des excuses suite à l'"insulte" de Darmanin.

Rome demande des excuses suite à l' »insulte » de Darmanin.

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Le ministre des Affaires étrangères italien a demandé des excuses à Gérald Darmanin suite à ses propos accusant la Premier ministre italienne Giorgia Meloni de ne pas être capable de régler les problèmes migratoires pour lesquels elle a été élue. Antonio Tajani a annulé sa visite à Paris en réponse à cette insulte « gratuite et vulgaire » qui a provoqué une tension entre les deux pays. La relation entre la France et l’Italie est basée sur le respect mutuel, a souligné Catherine Colonna, qui a présenté ses excuses à Antonio Tajani.

L’immigration est un sujet délicat dans les relations franco-italiennes depuis des années. En novembre, un navire humanitaire de l’ONG SOS Méditerranée avait été refusé par l’Italie et finalement accueilli par la France. Depuis, les traversées clandestines par bateaux s’accentuent avec un nouveau couloir maritime entre la Tunisie et l’Italie. Cette année, plus de 42 000 personnes sont arrivées par la Méditerranée en Italie contre environ 11 000 sur la même période en 2020.

Le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran, a tenté d’apaiser les tensions en assurant qu’il n’y avait aucune volonté d’ostraciser l’Italie. Les Italiens assument les choix qu’ils ont faits et veulent qu’on les laisse assumer leurs choix, a-t-il déclaré.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Des "frais" de 2,7 millions de dollars pour un prêt de 1 million de dollars : Comment un agriculteur du Cap s'est fait arnaquer

—————————–Article Complet————————————————

Le ministre italien de la diplomatie, Antonio Tajani, a exigé des excuses de la part de Gérald Darmanin, le ministre français de l’Intérieur, après des propos offensants envers la Première ministre italienne Giorgia Meloni. Tajani a annulé sa visite à Paris suite à cette crise et a estimé que les explications de Paris étaient insuffisantes. L’immigration est un sujet ultra-sensible entre les deux pays, avec un précédent incident en novembre lorsque l’Italie avait refusé de laisser accoster un navire humanitaire de l’ONG SOS Méditerranée. Le porte-parole du gouvernement français, Olivier Véran, a tenté d’apaiser les tensions en assurant qu’il n’y avait aucune volonté d’ostraciser l’Italie.

——————————Article à Propos—————————————————-

Le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, a suscité la colère de l’Italie en qualifiant Rome d' »ennemi dans le domaine de l’immigration illégale ». Les responsables italiens ont appelé à des excuses de la part de la France pour « l’insulte » qui a terni les relations diplomatiques entre les deux pays.

L’affirmation de Darmanin intervient alors que les deux pays se disputent sur les migrations en provenance d’Afrique du Nord, dont des milliers de personnes ont été secourues en mer par les garde-côtes italiens. La France a critiqué l’Italie pour son refus de prendre en charge ces migrants, mais les dirigeants italiens estiment que la France ne prend pas sa part de responsabilité dans la gestion des migrations en Europe.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  La gauche française demande un arrêt des hostilités entre le Hamas et Israël

Le ministre italien de l’Intérieur, Luciana Lamorgese, a déclaré que les commentaires de Darmanin étaient « des propos inacceptables qui ont offensé gravement l’Italie ». Elle a ajouté que la position de l’Italie sur la question des migrations était claire et que le pays avait toujours respecté ses obligations envers les accords européens.

Le Premier ministre italien, Mario Draghi, a également exprimé sa déception face aux commentaires de Darmanin, déclarant que le gouvernement français devrait s’excuser pour l’insulte envers l’Italie.

L’ambassadeur français à Rome, Christian Masset, a été convoqué pour une réunion avec des responsables italiens pour discuter des commentaires de Darmanin. Le ministre français a tenté d’apaiser la situation en appelant son homologue italien pour clarifier ses propos, affirmant qu’il faisait référence aux trafiquants d’êtres humains et non aux autorités italiennes.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  À la recherche de rivaux redoutables : les possibles adversaires du PSG en huitième de finale de la Ligue des champions.

Cependant, la tension entre les deux pays reste palpable. Les responsables italiens ont demandé à la France de prendre ses responsabilités dans la gestion des migrations en Europe et de s’attaquer aux causes profondes de l’immigration illégale. Ils ont également appelé à des mesures concrètes pour renforcer la coopération entre les deux pays en matière de sécurité et de lutte contre la criminalité transfrontalière.

La situation actuelle met en évidence les tensions et les désaccords persistants entre les pays membres de l’Union européenne sur la question des migrations. Malgré les appels à une approche plus coordonnée et solidaire, les disparités économiques et politiques n’ont pas été résolues, ce qui a conduit à des tensions entre les pays membres et à des niveaux élevés d’immigration illégale dans certaines régions de l’UE.

Pour apaiser les tensions et améliorer les relations diplomatiques entre les pays membres, il est crucial que toutes les parties travaillent ensemble pour trouver des solutions durables, qui mettent l’accent sur la solidarité, la coopération et le respect mutuel.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles