PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentRivos intente un procès en contrefaçon accusant Apple de mesures anticoncurrentielles

Rivos intente un procès en contrefaçon accusant Apple de mesures anticoncurrentielles

La startup de puces Rivos riposte en intentant un procès à Apple Inc., affirmant que le géant de la tech force ses employés à signer des accords restrictifs qui les empêchent de travailler ailleurs et étouffent les entreprises émergentes qui embauchent son personnel.

Le contrepied déposé vendredi par Rivos et six anciens employés d’Apple dans un tribunal fédéral de San Jose intensifie une querelle acrimonieuse sur les secrets commerciaux qui a commencé lorsque Apple a poursuivi Rivos et d’anciens employés ayant rejoint la startup. Rivos riposte en demandant au tribunal de statuer que les accords de non-divulgation et de non-sollicitation « trop larges » d’Apple sont inapplicables.

« Craignant toute menace de concurrence légitime sur le marché et espérant effrayer et envoyer un message à tout employé osant quitter Apple pour travailler ailleurs, Apple a tenté de contrecarrer les startups émergentes à travers des mesures anti-concurrentielles, notamment en restreignant illégalement la mobilité des employés », déclare Rivos dans sa contre-attaque.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Bastien Chalureau persiste à nier toute accusation de propos racistes lors de son procès en appel.

Un porte-parole d’Apple a refusé de commenter.

Apple a accusé la startup et les employés dans un procès de les avoir attirés avec ses ingénieurs et d’avoir volé des informations exclusives utilisées pour développer ses propres designs de puces. Le différend porte sur la technologie « system-on-chip » qui réduit plusieurs éléments informatiques dans une petite puce et sur laquelle Apple affirme avoir investi des milliards de dollars pour rendre ses appareils plus puissants.

Rivos affirme que l’accord de propriété intellectuelle d’Apple, que les employés d’Apple signent en tant que condition d’emploi, est « extensif au point de couvrir tout ce qui est ‘appris’ pendant la durée de l’emploi, qu’il s’agisse ou non d’un secret commercial. » L’accord comprend une disposition de non-sollicitation « conçue pour, et utilisée par Apple afin de, entraver la mobilité et la concurrence des employés », déclare Rivos dans sa contre-attaque.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Apple retire WhatsApp et Threads de son magasin en Chine suite aux inquiétudes de Pékin concernant la 'sécurité nationale'

En outre, Apple autorise les employés à stocker des documents de travail dans leurs comptes iCloud et iMessage, mais ne vérifie pas leurs données et messages lorsqu’ils les quittent, selon la contre-attaque de Rivos.

En 2019, Apple a poursuivi Gerard Williams III, qui a quitté son poste d’architecte principal de puces chez Apple et a cofondé une startup de puces Nuvia Inc. pour vol de secrets commerciaux devant un tribunal d’État de Californie. Williams a également répliqué en déclarant dans un dépôt d’assignation que le procès d’Apple vise à « étouffer la création de nouvelles technologies et solutions par une nouvelle entreprise, et à diminuer la liberté des entrepreneurs à rechercher un travail plus épanouissant ».

Apple a demandé au tribunal de première instance du comté de Santa Clara de rejeter la plainte contre Williams en avril.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les oligarques russes pourraient être à l'origine de la faiblesse des ventes de yachts

Rivos affirme qu’Apple a déployé le même « livre de jeu » utilisé contre Nuvia et Williams pour cibler Rivos.

En août, le juge de district américain Edward Davila a rejeté les revendications de secrets commerciaux d’Apple contre Rivos, mais a donné une chance au fabricant d’iPhone de déposer une plainte révisée.

L’affaire est Apple Inc. contre Rivos Inc., 5: 22-cv-2637, Cour de district des États-Unis, district nord de Californie (San Jose).

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles