PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentRenforcer les partenariats avec les pouvoirs publics - Moneyweb

Renforcer les partenariats avec les pouvoirs publics – Moneyweb

Les nombreuses entreprises d’Afrique du Sud ont pour objectif de produire des biens et des services que les gens veulent à des prix compétitifs. Pour ce faire, elles ont besoin d’un environnement favorable, dans lequel elles peuvent s’appuyer sur l’État de droit et un gouvernement efficace.

C’est pourquoi des organisations comme la BLSA s’engagent auprès du secteur public et d’autres parties prenantes.

Notre objectif est de soutenir le gouvernement dans la mesure du possible, afin de lui permettre d’être plus efficace dans la fourniture de services, la gestion du système de justice pénale, les relations internationales et les nombreuses autres responsabilités qui lui incombent.

Lire : Les Sud-Africains ne font pas confiance à leur gouvernement – et c’est une mauvaise chose

Nous ne pouvons offrir notre soutien que là où nous avons des capacités susceptibles de nous aider. Le gouvernement a un mandat démocratique pour répondre aux besoins de tous les Sud-Africains.

Bien entendu, comme les entreprises génèrent des emplois et des recettes fiscales, ainsi que de nombreux biens et services dont les Sud-Africains ont besoin, le gouvernement a tout intérêt à veiller à ce qu’elles puissent fonctionner efficacement.

Nous avons parfois été critiqués pour ces efforts au motif qu’ils créent un risque moral ou qu’ils permettent à un gouvernement dysfonctionnel de compenser ses faiblesses.

Cette critique manque toutefois sa cible. Nous travaillerons avec le gouvernement en place en tant que représentant des entreprises afin d’atteindre des objectifs spécifiques – garantir que l’économie fonctionne et que les entreprises puissent prospérer.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les 8 meilleures options de financement pour les startups (2023)

En fin de compte, cela attire les investissements qui permettent à l’économie de se développer. Cet objectif est, ou du moins devrait être, partagé par les pouvoirs publics.

Efficacité

Bien entendu, l’efficacité de nos efforts dépend de la volonté et de la capacité du gouvernement à travailler avec nous et, parfois, cela n’a pas été optimal. Naturellement, nous ne voulons pas gaspiller les ressources et nous les canalisons donc là où nous pensons pouvoir obtenir des résultats.

Le gouvernement n’est pas un monolithe unique – nous sommes plus à même d’obtenir des résultats significatifs dans certains domaines que dans d’autres. Par exemple, je pense que les entreprises et les gouvernements travaillent désormais efficacement pour faire face à la crise énergétique.

Le Comité national de crise de l’électricité et le plan qu’il a élaboré permettent une bonne gestion de la politique et de l’investissement afin d’augmenter considérablement la production d’électricité.

Nous réalisons également des progrès initiaux satisfaisants dans le cadre d’une approche similaire de la crise de la logistique. Il y a eu plusieurs autres avancées positives, de la politique des visas à l’octroi de licences d’utilisation du spectre. Nous travaillons avec différentes parties du système de justice pénale par l’intermédiaire de Business Against Crime et de notre soutien à l’Autorité nationale des poursuites.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  John Lewis Boss, Dame Sharon White, annonce sa démission

Tout cela contribue à améliorer l’environnement des entreprises.

Retombées diplomatiques

Bien sûr, nous sommes souvent confrontés à des revers. Les retombées diplomatiques de la position confuse de la Russie et du gouvernement à l’égard de l’Ukraine en sont un exemple frappant. Nous attirerons l’attention sur les conséquences et les risques pour les secteurs vitaux de notre économie, et nous offrirons notre soutien aux engagements avec nos homologues internationaux, mais les entreprises ne peuvent pas faire grand-chose d’autre.

Cela ne veut pas dire que les entreprises sont une entité unique. En fait, elle se compose de milliers d’entreprises, dont beaucoup sont en concurrence les unes avec les autres, et dont les objectifs sont très divers. Cependant, les entreprises sont composées de personnes, qui font toutes partie de notre corps politique. Nous sommes parties prenantes de la réussite de notre pays, et pas seulement de celle de nos entreprises.

C’est pourquoi 125 PDG de grandes entreprises sud-africaines ont signé un engagement qui souligne leur foi dans le potentiel du pays et leur détermination à contribuer à sa réalisation. Ils ont déclaré leur engagement à relever les défis actuels dans le but de parvenir à une croissance économique durable et inclusive.

Lire :
Les Brics “ne doivent pas se faire au détriment de nos relations avec l’Occident”.
115 PDG signent la campagne visant à inverser la trajectoire actuelle de l’Afrique du Sud
Nommer des personnes intègres et dûment qualifiées pour leurs fonctions

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  47% des Sud-Africains comptent sur les aides sociales.

Cela a déclenché et revigoré plusieurs programmes avec le gouvernement et a, à mon avis, également revigoré le gouvernement dans ses efforts pour les traiter.

Les PDG ont consacré leur temps et leurs ressources personnelles au partenariat afin de progresser dans les crises clés auxquelles nous sommes confrontés, notamment l’énergie, la logistique, la criminalité et la corruption.

Il s’agit là d’un autre effort important pour créer un environnement économique positif.

Le BLSA continuera à travailler dur pour soutenir de tels efforts afin d’assurer une croissance économique inclusive. Nous sommes impatients de trouver des homologues au sein du gouvernement qui sont tout aussi motivés pour relever les défis les plus urgents.

Nous pouvons faire beaucoup en travaillant ensemble de manière efficace. Mais il ne s’agit pas d’un chèque en blanc – nous ne pouvons pas dépenser des ressources sans avoir la perspective d’obtenir des résultats positifs. L’efficacité du partenariat ne dépend pas uniquement des entreprises.

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a beaucoup d’excellents partenaires au sein du gouvernement, mais j’encourage davantage à s’engager positivement avec les entreprises pour voir quelles solutions nous pouvons développer ensemble.

Busi Mavuso est directeur général de Business Leadership South Africa.

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles