PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentQuelles sont mes options pour le paiement de la prestation de décès...

Quelles sont mes options pour le paiement de la prestation de décès de mon conjoint défunt?

Cher lecteur,

Perdre son conjoint est une expérience émotionnellement difficile et, durant cette période difficile, s’occuper des questions financières peut ajouter encore plus de stress. Une considération cruciale est le versement du bénéfice du décès du fonds de prévoyance de votre conjoint décédé. Comprendre les options disponibles peut vous aider à prendre des décisions éclairées au cours de cette période difficile.

Mais tout d’abord, nous devons vous faire comprendre que le fonds de prévoyance est régi par l’article 37C de la loi sur les fonds de pension, qui garantit une répartition équitable parmi les personnes à charge financière et les bénéficiaires. La loi stipule clairement que le testament du membre ou la nomination des bénéficiaires ne peut pas passer outre ces règles, et les fiduciaires du fonds sont responsables de l’attribution des prestations de décès. Dans ce cas, nous supposons que vous êtes le seul bénéficiaire et que vous recevrez l’intégralité du versement de décès.

Vous aurez trois options de versement :

  • Recevoir la prestation sous forme de capital en une seule fois ;
  • Recevoir la prestation sous forme de rente obligatoire ; ou
  • Recevoir une partie sous forme de capital en une seule fois et le solde sous forme de rente obligatoire.

Nous vous expliquerons les options disponibles et vous fournirons des options d’investissement.

Recevoir la prestation sous forme de capital en une seule fois

La solution la plus courante consiste à recevoir l’intégralité de la prestation de décès sous forme de paiement forfaitaire. Cela vous permet d’accéder à l’intégralité du montant en une seule fois, ce qui peut être utile pour faire face aux besoins financiers immédiats. Le paiement forfaitaire peut être utilisé pour régler les dettes en cours, les frais funéraires ou toutes autres obligations financières. Le capital en une seule fois sera imposé conformément au barème d’imposition applicable aux capitaux de retraite dans les mains du défunt.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les investisseurs "changent d'objectif", explique un stratège du marché.

Exemple : Si la valeur du fonds de prévoyance est d’environ R800 000, elle sera imposée comme suit :

Barème d’imposition des capitaux de retraite 2023 / 2024

Revenu imposable (R) Taux de l’impôt (R)
1 – 550 000 0% du revenu imposable
550 001 – 770 000 18% du revenu imposable supérieur à 550 000
770 001 – 1 155 000 39 600 + 27% du revenu imposable supérieur à 770 000
1 155 001 et plus 143 550 + 36% du revenu imposable supérieur à 1 155 000

Calcul de l’impôt :

39 600 + 27% (800 000 – 770 000) = 47 700 R (impôt)

800 000 – 47 700 = 752 300 R

Par conséquent, le montant estimé que vous recevrez après impôt est de 752 300 R.

Une fois les dettes en cours ou toute autre dépense financière réglée, vous pouvez envisager d’investir dans les investissements suivants :

  • Fonds communs de placement locaux et étrangers : Un fonds commun de placement est un véhicule d’investissement dans lequel les individus regroupent leur argent pour investir dans un portefeuille diversifié d’actifs, géré par des professionnels dans le but de générer des rendements. Bien qu’un investissement local soit la première option, investir à l’étranger ouvre un horizon géographique plus large. Investir directement à l’étranger nécessite de prendre en compte le dédouanement fiscal pour les montants dépassant 1 million de R. Les retraits et les transferts des fonds communs de placement locaux et étrangers peuvent déclencher une imposition des plus-values, et l’investissement est inclus dans votre succession à votre décès.
  • Police d’assurance-vie liée : Si vous souhaitez investir à long terme, par exemple cinq ans ou plus, ceci serait un choix d’investissement idéal. L’un des avantages de cet investissement est qu’il est fiscalement avantageux, car votre taux d’imposition est plafonné à 30%. Cependant, il existe une période de restriction de cinq ans pendant laquelle votre investissement est bloqué, et les cotisations annuelles sont limitées à 120% de la cotisation précédente.
  • Investissement en épargne libre d’impôt : Adapté aux besoins à court terme, offrant des transactions exemptes d’impôts. Les cotisations annuelles sont limitées à 36 000 R, et le plafond global est de 500 000 R. Le dépassement de ces limites entraînera une pénalité de 40% sur l’excédent de cotisation.
❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Quelles perspectives envisageables pour la gauche à présent ?

Recevoir la prestation sous forme de rente obligatoire

Si vous choisissez d’investir l’intégralité du montant dans une rente obligatoire, vous pouvez opter pour une rente viagère ou une rente viagère différée.

Une rente viagère est un produit d’assurance qui offre un revenu garanti tant que l’annuitant est en vie. Cela garantit à l’annuitant de recevoir un revenu constant pendant sa retraite, indépendamment des conditions du marché. Cependant, il y a quelques limitations, comme l’incapacité de désigner un bénéficiaire et de changer la structure du revenu.

Une rente viagère différée est un type de produit d’investissement pour la retraite qui permet aux individus de retirer un revenu tout en ayant le contrôle sur la façon dont leurs fonds sont investis. Contrairement à une rente viagère qui fournit un revenu fixe à vie, une rente viagère différée offre de la flexibilité en permettant aux annuitants de décider du montant qu’ils souhaitent retirer mensuellement, trimestriellement, semestriellement et annuellement, sous réserve de 2,50% à 17,50% par an.

Les annuitants peuvent diversifier leurs actifs en investissant dans différentes catégories d’actifs afin de faire croître leur rente et d’augmenter potentiellement leurs revenus au fil du temps.

Cependant, le revenu d’une rente viagère différée n’est pas garanti et dépend de la performance des fonds sous-jacents et des conditions du marché. Il est donc important pour les annuitants de gérer soigneusement leur revenu et leurs choix d’investissement tout au long de leur retraite.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les bandes de Pix Gang tirent profit de l'essor des paiements mobiles au Brésil

En utilisant l’exemple ci-dessus, si vous investissez la totalité du montant de 800 000 R dans une rente viagère avec un rendement de 5% par an, vous recevrez environ 3 333 R par mois avant impôt.

Recevoir une partie sous forme de capital en une seule fois et le solde sous forme de rente obligatoire

Si vous souhaitez recevoir un revenu tout en obtenant un capital en une seule fois pour rembourser les dettes et les dépenses en cours, cette option vous conviendra car elle vous permettra de prendre une partie sous forme de capital en une seule fois et d’investir le solde dans une rente obligatoire.

En utilisant l’exemple ci-dessus, si vous prenez 300 000 R sous forme de capital en une seule fois et que vous investissez le solde dans une rente avec un retrait de 5% par an :

Il peut ne pas y avoir d’implication fiscale sur la somme forfaitaire car nous supposons que votre conjoint décédé n’a pas utilisé sa partie non imposable de 550 000 R. S’ils l’ont utilisée, le service des revenus de l’Afrique du Sud sera en mesure de calculer l’impôt sur la somme forfaitaire.

Revenu estimé de votre rente : 500 000 R * 5% = 25 000 R / 12 = 2 083 R par mois.

Par conséquent, le revenu estimé que vous recevrez avant impôt est de 2 083 R par mois.

Le versement du bénéfice du décès du fonds de prévoyance de votre conjoint décédé est une décision majeure qui nécessite une réflexion approfondie. Votre choix dépendra de vos circonstances financières individuelles, de vos besoins immédiats et de vos objectifs à long terme. Il est conseillé de consulter un conseiller financier pour prendre une décision éclairée.

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles