PartenairesNewspaper WordPress Theme
Actuque le bon vin.

que le bon vin.

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Vincent Fernandel, le petit-fils de Fernandel, a évoqué la mémoire de son grand-père lors d’une interview pour Le Monde. Pour lui, la meilleure façon de découvrir l’œuvre de l’acteur est de commencer par les films qu’il a tournés avec Marcel Pagnol, qui ont montré qu’il était plus qu’un simple comique. Les films d’Henri Verneuil sont également à découvrir, en particulier Le Fruit défendu, où Fernandel joue un médecin bouleversé par une rencontre amoureuse. Vincent Fernandel recommande également de découvrir le Fernandel dramatique, car les films dans ce registre restent d’actualité. Don Camillo, co-production franco-italienne, est un film politique qui résiste au temps. Fernandel est devenu célèbre en apparaissant sur scène très jeune. C’était un Marseillais qui aimait le calme et la tranquillité. À Marseille, il ne reste pas grand-chose de Fernandel, mis à part un buste devant son lieu de naissance et un manque de reconnaissance de la culture locale. La famille Fernandel n’a pas été proactive pour défendre la mémoire de l’acteur et la ville de Marseille a d’autres priorités aujourd’hui, explique Vincent Fernandel.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Tout le monde n'a pas l'estomac pour être un bon investisseur

—————————–Article Complet————————————————

Il s’agit d’une interview avec Vincent Fernandel, petit-fils de Fernandel, acteur célèbre français. Il parle de la façon dont il veut transmettre la mémoire de son grand-père en allant aux projections qui rendent hommage à son travail. Il suggère de découvrir le Fernandel dramatique car il est très bon là-dedans et que les films restent d’actualité. Fernandel est devenu célèbre en commençant par le music-hall. Il était un Marseillais, un vrai méridional qui aimait le calme et le repos à la maison. Vincent regrette qu’il n’y ait pas plus de choses pour transmettre cette mémoire à Marseille. Pour Vincent, il fallait le faire il y a 20 ou 30 ans, lorsque la culture était plus financée. Aujourd’hui, la ville semble avoir d’autres priorités.

——————————Article à Propos—————————————————-

Pour son petit-fils, Vincent, le comique vieillit plus mal

Le comique est un art qui a connu de nombreuses évolutions au fil des années. De Charlie Chaplin à Jerry Seinfeld, en passant par Louis de Funès ou encore Gad Elmaleh, nombreux sont les humoristes qui ont marqué l’histoire de l’humour. Mais malheureusement, comme pour tout art, il y a également ceux qui vieillissent mal, et c’est le cas de Vincent, le comique préféré de son petit-fils.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Quel serait un bon investissement pour mes cotisations excédentaires ?

Dans les années 80 et 90, Vincent était un humoriste reconnu et apprécié du grand public. Sa voix éraillée, son sens de l’improvisation et sa capacité à faire rire aux éclats avaient fait de lui un artiste incontournable de la scène comique française. Mais depuis quelques années, son talent a commencé à s’effriter, et son humour, autrefois percutant, a laissé place à des blagues dépassées et convenues.

Vincent est aujourd’hui un comique à la retraite, mais il ne peut s’empêcher de continuer à parcourir les scènes de France pour donner des spectacles à un public de plus en plus clairsemé. Malgré les moqueries et le silence des spectateurs, Vincent reste convaincu que son humour est toujours aussi efficace qu’autrefois.

Mais pour son petit-fils, qui a découvert l’humour grâce à lui, c’est un véritable crève-cœur de voir son grand-père malmené ainsi sur scène. Si au début il trouvait encore quelques blagues amusantes, il a rapidement compris que Vincent n’était plus aussi drôle qu’avant. Et pourtant, il continue de l’admirer et de le soutenir, même si cela signifie parfois se forcer à rire ou à applaudir.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Choisir le bon gestionnaire d'investissement pour votre portefeuille

La vieillesse touche tout le monde, et même les plus grands comiques ne semblent pas en être exempts. Mais il est tout de même triste de constater que ce qui faisait autrefois le succès de Vincent est aujourd’hui devenu sa perte. Cependant, il est important de se rappeler que l’humour est un art éphémère, qui évolue au fil du temps et qui, malgré tout, continue d’inspirer de nombreux jeunes talents.

En fin de compte, pour son petit-fils, Vincent restera toujours un comique talentueux et un grand-père aimant, peu importe la qualité de ses blagues sur scène.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles