PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentPresque 3 personnes sur 10 trouvent difficile de se permettre les produits...

Presque 3 personnes sur 10 trouvent difficile de se permettre les produits essentiels, malgré la plupart des achats comparatifs

Près de 30% des gens ont du mal à se permettre des biens essentiels, comme les courses, le haut débit et l’assurance, malgré le fait que la plupart des gens cherchent de meilleurs prix, révèle aujourd’hui un groupe de réflexion.

La Fondation pour le marché social (SMF) a déclaré que la recherche montrait les limites de l’effet « Martin Lewis », où les acheteurs utilisent de meilleures informations sur les consommateurs pour obtenir de meilleures offres. Ce rapport intérimaire explore la nécessité d’interventions politiques, principalement des « tarifs sociaux » – des taux réduits pour les groupes de consommateurs éligibles, généralement ceux qui reçoivent des prestations – pour soutenir les ménages dans le coût de la vie.

Environ 80% des gens cherchent à se procurer des biens essentiels tels que les courses, le haut débit et l’assurance, mais 21% ont déclaré avoir du mal à se permettre leurs biens essentiels et 7% ont déclaré que se permettre des biens essentiels était très difficile. Les groupes vulnérables tels que les personnes financièrement « en difficulté », celles qui reçoivent des prestations sociales ou qui ont un handicap étaient moins susceptibles de trouver des offres abordables lorsqu’ils cherchaient.

Entre 1 personne sur 7 et 1 personne sur 5 trouvent difficile de s’y retrouver lorsqu’ils cherchent autour d’eux, constate le SMF. Dans nos groupes de discussion, plusieurs participants ont exprimé leur scepticisme quant au fait que les entreprises font bénéficier aux consommateurs des réductions de coûts en gros – ainsi, selon eux, chercher soi-même ne suffit pas pour trouver des prix abordables.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Engagement de l'Inde et des Émirats en faveur de la réussite de la conférence

Les résultats d’un sondage du SMF mettent en évidence les profondeurs de la crise de l’accessibilité pour les biens de première nécessité parmi les personnes ayant les revenus les plus bas et/ou bénéficiant de prestations. Plus de la moitié des personnes bénéficiant de l’Allocation universelle déclarent avoir du mal à se permettre des biens essentiels. Environ 29% des ménages « en difficulté financière » dépensent plus de 80% de leurs revenus familiaux pour les biens essentiels – contre seulement 12% de la population générale.

Le rapport intervient alors que la pression sur les finances des ménages est en cours, avec une inflation alimentaire d’environ 15% et qui devrait rester élevée toute l’année, selon la Banque d’Angleterre. Alors que les politiciens de tous bords font des promesses pour alléger la charge pesant sur les ménages, ils devraient envisager le rôle des tarifs sociaux pour les plus vulnérables, a déclaré la SMF.

La majorité des gens estiment qu’il n’y a pas suffisamment de soutien pour aider les ménages en difficulté à se permettre des biens essentiels, une affirmation qui monte à quatre cinquièmes des personnes « en difficulté financière ». Et 59% soutiennent l’idée que certains ménages devraient bénéficier de tarifs réduits pour les biens et services essentiels, tandis que 12% s’y opposent.

Cela dit, le rapport révèle également un manque de sensibilisation et des obstacles à l’adoption des aides actuelles, y compris les tarifs sociaux. Deux cinquièmes de ceux qui ne réclament pas les tarifs sociaux, bien qu’éligibles, ont déclaré ne pas le faire parce qu’ils ne savaient pas comment procéder. Il existe également une perception, révélée dans nos groupes de discussion, selon laquelle les tarifs sociaux offrent un niveau de service inférieur aux tarifs normaux.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Quand utiliser Rel Canonical ou Noindex ...ou les deux ?

Une analyse supplémentaire du SMF montre que le ciblage inefficace signifie que des personnes « passent à travers les mailles du filet ». Il existe environ 1,1 million de ménages dans le quintile de revenu inférieur qui ne reçoivent aucun revenu provenant de prestations. De nombreux tarifs sociaux utilisent la perception des prestations comme critère d’éligibilité clé, ce qui signifie que ces ménages ne bénéficient pas d’aide.

Ces conclusions intérimaires seront suivies d’un rapport politique plus tard dans l’année, décrivant un nouveau cadre de tarification sociale qui devrait être mis en place pour offrir un meilleur accès aux biens essentiels aux personnes les moins capables de se les permettre. Le projet est commandé par Citizens Advice. La SMF conserve son entière indépendance éditoriale.

Sam Robinson, chercheur principal à la SMF, a déclaré: « Bien que Martin Lewis et d’autres champions des consommateurs aient fait un énorme bien en permettant aux acheteurs d’obtenir de meilleures offres, cette recherche montre qu’il y a des limites à cela – des millions de personnes font ce qu’il faut et cherchent des prix meilleurs, mais elles ne peuvent toujours pas se permettre l’essentiel.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Pensez-y à deux fois : Un documentaire qui interroge votre partage de photos de vos enfants sur les réseaux sociaux

L’inflation peut quelque peu se stabiliser, mais nous ne sommes pas encore sortis du bois. Alors qu’un autre hiver difficile approche, ce n’est pas le moment de se complaire. Il reste encore beaucoup à faire pour renforcer le soutien aux coûts de la vie disponibles pour les ménages et aider ceux pour qui le marché ne fonctionne clairement pas. »

David Mendes da Costa, directeur principal des politiques chez Citizens Advice, a ajouté: « Chaque jour, nos conseillers soutiennent un nombre croissant de personnes qui n’ont pas assez d’argent pour couvrir leurs factures essentielles. Cela malgré le fait qu’ils aient déjà opté pour les tarifs les moins chers disponibles ou annulé certains services importants.

Les ménages en difficulté ne peuvent pas simplement sortir du rouge par eux-mêmes, ceux qui ont les revenus les plus bas ont besoin de soutien supplémentaire de toute urgence afin de pouvoir se permettre de couvrir leurs besoins essentiels.

Alors que nous nous dirigeons vers un autre hiver où les familles devront sans aucun doute faire face à des choix impossibles, le gouvernement doit trouver un moyen de dépasser les solutions à court terme. Il doit envisager des idées audacieuses, comme les tarifs sociaux, qui abordent la question de l’accessibilité à la source, afin de s’assurer que personne ne soit laissé pour compte. »

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles