PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentPourquoi les personnes fuyant les catastrophes environnementales devraient être reconnues comme réfugiés

Pourquoi les personnes fuyant les catastrophes environnementales devraient être reconnues comme réfugiés

Alors que notre planète se réchauffe, nous connaissons des événements météorologiques de plus en plus fréquents et graves, des niveaux de la mer en hausse, des sécheresses prolongées et des écosystèmes altérés. Ces changements environnementaux affectent directement les moyens de subsistance des populations en détruisant les cultures et en épuisant les sources d’eau. Ils rendent des zones autrefois habitables inhabitables.

En réponse à ces défis, de nombreuses personnes et communautés n’ont d’autre choix que d’abandonner leur domicile et de chercher refuge ailleurs. La grande majorité restera à l’intérieur des frontières de leur pays – on estime qu’à l’horizon 2050, jusqu’à 86 millions d’Africains migreront à l’intérieur de leur propre pays en raison de chocs climatiques. Mais certains traverseront les frontières, ce qui nécessitera une protection internationale.

Lire : Pourquoi il est important de comprendre la situation unique des personnes déplacées à l’intérieur de l’Afrique

Cependant, le défi est que les personnes qui traversent les frontières en raison des conditions météorologiques ne sont pas considérées comme des réfugiés selon les lois et conventions clés. Ce déplacement peut être dû à des événements soudains tels que des éruptions volcaniques ou des inondations, qui peuvent constituer une menace immédiate pour la vie. Ou il peut être dû à des événements progressifs tels que la désertification ou l’élévation du niveau de la mer, qui peuvent rendre la vie insoutenable à terme.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les analystes estiment qu'il est temps d'acheter ces actions du secteur de l'énergie présentant un potentiel de hausse de plus de 40 %.

Il est difficile de dire exactement combien de personnes sont concernées par cette situation car il s’agit d’un sujet complexe. Cependant, nous savons que chaque année, des dizaines de milliers de personnes sont touchées par des migrations transfrontalières. Par exemple, en 2022, des conditions de sécheresse, exacerbées par l’insécurité politique et l’instabilité, ont contraint au moins 180 000 réfugiés de Somalie et du Soudan du Sud à se rendre au Kenya et en Éthiopie.

On prévoit que le nombre de personnes déplacées en raison des changements climatiques atteindra jusqu’à 1,2 million de personnes d’ici 2050. Ce chiffre dépendra de l’évolution du climat.

Sans le statut de réfugié, les personnes contraintes de franchir les frontières en raison d’événements météorologiques peuvent ne pas recevoir de soutien précieux. Selon le pays, ce soutien peut inclure le droit de vivre et de travailler, l’accès à des services de santé ou d’éducation et le droit de se déplacer librement.

Je me consacre à l’étude de la protection juridique des demandeurs d’asile, des réfugiés, des migrants et des personnes déplacées à l’intérieur de l’Afrique. Je recommande que les lois et conventions internationales soient modifiées de manière à inclure explicitement les personnes contraintes de franchir les frontières en raison de chocs climatiques. Elles ont besoin d’une protection complète en tant que réfugiés.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  GameStop renvoie son PDG, les actions chutent de 20%

Manque de protection

Un ensemble de lois garantit la protection des droits fondamentaux des réfugiés. Le noyau du « droit des réfugiés » est constitué par la Convention de Genève de 1951 sur les réfugiés – un traité multilatéral des Nations Unies qui définit qui est considéré comme un réfugié – et son Protocole de New York de 1967. Les réfugiés en Afrique sont également protégés par la Convention de l’Organisation de l’unité africaine (OUA) de 1969.

Ces lois leur offrent un refuge sûr, l’accès à des procédures d’asile équitables et une protection contre la discrimination. Les lois nationales de nombreux pays africains intègrent ces principes internationaux, offrant ainsi des garanties légales et un soutien aux réfugiés pour les aider à trouver refuge et à reconstruire leur vie.

Comme je l’ai mentionné dans une étude récente, le défi avec la Convention sur les réfugiés est qu’elle exclut les personnes « victimes de famine ou de catastrophe naturelle » à moins qu’elles ne craignent également d’être « persécutées de manière fondée ».

Par exemple, les personnes ayant fui l’Éthiopie entre 1983 et 1985 en raison de la sécheresse seraient considérées comme des réfugiés car elles craignaient également d’être persécutées par la dictature militaire dirigée par Mengistu Haile Mariam (Derg) qui restreignait délibérément l’approvisionnement alimentaire dans certaines régions du pays.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Kevin O'Leary prédit que les États-Unis utiliseront des hydrocarbures pendant 50 ans.

L’agence des Nations Unies chargée de l’aide et de la protection des réfugiés, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), suit la définition fournie par la Convention sur les réfugiés. Tout comme le Pacte mondial sur les réfugiés, un plan directeur des Nations Unies pour les gouvernements, les organisations internationales et les autres parties prenantes.

Cela signifie que les personnes déplacées uniquement en raison de catastrophes environnementales ne sont pas considérées comme des réfugiés, bien qu’elles méritent une protection temporaire.

En Afrique, il y a un débat sur le fait que la Convention de 1969 de l’Organisation de l’unité africaine (OUA) incluait initialement dans sa définition de « réfugiés » les personnes déplacées par des catastrophes naturelles. Certains praticiens le croient

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles