PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuPlus de 100 000 individus fuient l'enclave séparatiste pour trouver refuge en...

Plus de 100 000 individus fuient l’enclave séparatiste pour trouver refuge en Arménie

Plus de 100.000 personnes ont quitté l’enclave séparatiste pour se réfugier en Arménie en raison du conflit

Au moins 100.000 personnes, soit environ un quart de la population, ont quitté la région contestée du Haut-Karabakh depuis le déclenchement du conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan. Les habitants ont fui leur domicile pour trouver refuge en Arménie.

Un voyage semé d’épreuves

Beaucoup ont laissé dernièrement la région séparatiste, connue pour son indépendance de facto, en réponse à l’escalade de la violence. Des familles entières ont été contraintes de quitter leurs maisons et leurs biens derrières elles. Les réfugiés subissent des conditions de vie extrêmement difficiles, notamment à cause du manque de ressources et d’un hiver rigoureux imminent.

Fuir ou rester : une décision difficile

Fuir ou rester peut parfois s’avérer être une décision difficile à prendre. Certains, malgré la menace imminente, ont choisi de rester pour défendre leurs maisons, tandis que d’autres, principalement des femmes et des enfants, ont cherché refuge en Arménie, laissant derrière eux leur vie d’avant.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le Kremlin offre des cadeaux pour "consolider la popularité" de Vladimir Poutine avant les élections

Un exode massif depuis l’éclatement du conflit

Depuis le début du dernier conflit dans la région contestée du Haut-Karabakh le 27 septembre, plus de 100 000 personnes ont quitté l’enclave séparatiste pour la sécurité relative de l’Arménie, selon le Centre Arménien pour la Coopération et le Développement International.

Des efforts humanitaires pour accueillir les réfugiés

En Arménie, un pays de 3 millions d’habitants en pleine crise économique agitée par la pandémie de COVID-19, l’accueillir d’un si grand nombre de réfugiés est un défi de taille. Cependant, on y observe énormément d’efforts pour venir en aide à ces personnes vulnérables, avec une mobilisation sans précédent des communautés locales et des organisations non gouvernementales fournissant abris, nourriture et soins médicaux.

L’enclave séparatiste connue sous le nom de Haut-Karabakh est une source de discorde persistante entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, deux nations du Caucase Sud qui se déchirent pour son contrôle depuis l’effondrement de l’Union soviétique. Les tensions continuent de grimper, provoquant cette vague de déplacements massifs de personnes cherchant à échapper au conflit.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  « Le terroriste américain Unabomber décède après une vie de crimes avec des colis piégés »

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles