PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuOGC Nice - FC Bâle: 850 supporters suisses refoulés à la frontière...

OGC Nice – FC Bâle: 850 supporters suisses refoulés à la frontière franco-italienne après un recours rejeté.

—————————–Résumé de l’Article————————————————

850 supporters du FC Bâle ont été empêchés de se rendre à Nice pour le quart de finale retour de Ligue Europa Conférence face au Gym, suite au rejet de leur recours contre l’arrêté interdisant leur venue. Les fans sont repartis en Suisse via l’Italie après avoir appris l’interdiction de séjour à Nice. Ils se sont finalement arrêtés à San Remo où ils pourraient suivre le match, comme le montrent des vidéos les montrant défilant et chantant dans des rues de la ville. Le juge des référés du conseil d’Etat a souligné que le FC Bâle comptait « un certain nombre de supporteurs radicaux, dont la violence s’est manifestée dans la période récente » et a conclu qu’il n’y avait « aucune animosité particulière » entre les deux clubs, mais que l’arrêté ministériel « ne serait pas entaché d’une illégalité manifeste ».

—————————–Article Complet————————————————

Un contrôle routier a été prévu par les gendarmes pour retenir les supporters du FC Bâle à la frontière franco-italienne, après leur rejet de recours contre l’arrêté interdisant leur venue à Nice. Environ 850 supporters ont fait demi-tour après avoir atteint Vintimille et ont décidé de repartir en Suisse via l’Italie. Bien qu’ils aient été avertis de la présence de la gendarmerie à La Turbie, le premier péage côté français, certains supporters se sont arrêtés à San Remo pour suivre la rencontre. Le Conseil d’État a confirmé l’interdiction de séjour à Nice, en notant que le FC Bâle a des « supporteurs radicaux, dont la violence s’est manifestée dans la période récente ».

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Marché boursier 2023 : Que faire après une année d'abstention ? Les livraisons de Tesla sont attendues après les rivaux chinois.

——————————Article à Propos—————————————————-

Lors du match entre l’OGC Nice et FC Bâle, qui devait se dérouler le 22 juillet dernier, plusieurs supporters suisses avaient prévu de se déplacer pour soutenir leur équipe favorite. Cependant, après l’échec de leur recours pour obtenir l’autorisation de franchir la frontière franco-suisse, ils ont été contraints de faire demi-tour à la frontière franco-italienne.

Les supporters suisses ont d’abord demandé l’autorisation de traverser la frontière pour assister au match, mais celle-ci leur a été refusée pour des raisons sanitaires. En effet, la situation épidémique en Suisse était alors considérée comme étant moins favorable que celle en France. Les autorités françaises ont ainsi refusé que les supporters de l’équipe suisse traversent la frontière pour se rendre au stade.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Comment la propagation de discours haineux s'immisce dans les commentaires des vidéos YouTube

Face à cette décision, les supporters suisses ont tenté de faire appel, en mettant en avant notamment le fait que les règles de quarantaine mises en place en France s’appliquent également aux personnes en provenance de Suisse. Cependant, leur recours a finalement été rejeté, les contraignant à renoncer à leur voyage.

Cet épisode a provoqué la colère et la frustration des supporters suisses, qui ont exprimé leur déception sur les réseaux sociaux. Les supporters ont notamment critiqué les autorités françaises pour leur manque de flexibilité et leur refus d’adapter les règles en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Le match s’est finalement déroulé sans la présence des supporters suisses, mais a suscité un vif intérêt en Suisse. De nombreux supporters ont suivi le match à distance, en espérant que leur équipe favorite réussisse une belle performance face à l’OGC Nice.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  La chute des actions chinoises se met en pause après la perte de 446 milliards de dollars de valeur.

Au-delà de l’aspect sportif, cet épisode souligne les difficultés liées aux déplacements transfrontaliers en cette période de pandémie. Les règles et les restrictions sanitaires varient d’un pays à l’autre, ce qui complique l’organisation des voyages et des événements sportifs internationaux. Les supporters et les organisateurs doivent ainsi être particulièrement vigilants et prêts à s’adapter aux évolutions de la situation sanitaire pour pouvoir continuer à soutenir et à pratiquer leur sport préféré.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles