PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuNicolas Sarkozy réfute les accusations en affirmant que « tout est factuellement...

Nicolas Sarkozy réfute les accusations en affirmant que « tout est factuellement faux » et « juridiquement illégal »

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Nicolas Sarkozy a été condamné en appel à un an de prison ferme, mais il ne compte pas s’arrêter là. Il a déclaré qu’il allait se pourvoir en cassation. L’ancien président pense que tout l’affaire est factuellement faux, juridiquement illégal et moralement insensé. Il a déclaré que certains juges étaient dans un combat politique et que les principes essentiels de notre démocratie avaient été bafoués. Sarkozy a déclaré qu’il n’était ni Mme Le Pen, ni M. Mélenchon, qu’il avait été président de la République et qu’il ne mettrait jamais en cause la justice dans son ensemble. Il a également déclaré qu’il n’était pas question de savoir s’il était aimé ou non, mais plutôt si le droit avait été respecté. Il a promis de mener le combat jusqu’au bout, car quand vous êtes innocent, vous avez la force de la vérité. Sarkozy est également confronté à l’affaire du financement libyen, pour laquelle le PNF a réclamé un procès.

—————————–Article Complet————————————————

Nicolas Sarkozy a été condamné en appel à un an de prison ferme dans l’affaire des écoutes. Cependant, l’ancien président de la République a décidé de se pourvoir en cassation. Il a déclaré dans une interview avec Le Figaro qu’il considère que tout est factuellement faux, juridiquement illégal et moralement insensé dans cette affaire. Sarkozy affirme également que certains magistrats sont dans un combat politique, mais il ne remet pas en cause la justice dans son ensemble. Il veut mener le combat jusqu’au bout car la question posée n’est pas de savoir s’il est aimé ou non, mais si le droit a été respecté. Sarkozy est également tranquille par rapport à l’affaire du financement libyen pour laquelle le PNF a réclamé un procès. Selon lui, quand on est innocent, on a la force de la vérité.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Evacuation du château pour la cinquième fois, les visiteurs doivent partir

——————————Article à Propos—————————————————-

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a réagi avec colère aux révélations parues récemment dans la presse concernant l’affaire Bygmalion et les financements illégaux de sa campagne présidentielle de 2012. Dans un entretien accordé à RTL, il a qualifié les accusations de « factuellement fausses » et de « juridiquement illégales ».

L’affaire Bygmalion est un scandale politico-financier qui a éclaté en 2014, lorsqu’il a été révélé que l’UMP, le parti politique de Nicolas Sarkozy, avait mis en place un système de fausses factures pour masquer des dépassements de budget de la campagne présidentielle de 2012. La société de communication Bygmalion, chargée de l’organisation des meetings électoraux de Nicolas Sarkozy, était au cœur de ce système de surfacturation.

Depuis, de nombreuses révélations ont mis en cause l’ancien président de la République française, qui a été mis en examen pour financement illégal de campagne électorale en 2018. Les dernières informations, parues dans les médias ces derniers jours, font état de l’existence de documents compromettants retraçant les échanges entre Nicolas Sarkozy et les dirigeants de Bygmalion.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  "Les drones renforcent la résistance de Kiev"

Nicolas Sarkozy réfute ces accusations en bloc, affirmant qu’il n’a jamais eu connaissance d’un tel système de fausses factures, et qu’il n’a jamais donné d’instructions pour le mettre en place. « Je suis scandalisé par ces allégations infondées, qui mettent en cause mon intégrité et mon honneur. Tout ceci est factuellement faux, et juridiquement illégal », a-t-il déclaré à RTL.

L’ancien président français se dit prêt à fournir toutes les preuves de son innocence, et à se soumettre à toutes les enquêtes judiciaires en cours. Son avocat, Thierry Herzog, a quant à lui dénoncé une « campagne de calomnie » visant à salir la réputation de son client. « Nous avons des arguments juridiques solides pour réfuter toutes ces accusations, et nous allons les présenter devant la justice », a-t-il assuré.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Google va retirer les éditeurs de presse canadiens de son moteur de recherche

Malgré ces dénégations, l’affaire Bygmalion risque de continuer à hanter Nicolas Sarkozy, qui doit déjà faire face à d’autres accusations de corruption et de trafic d’influence. Si l’ancien président de la République a été acquitté dans l’affaire dite des écoutes téléphoniques en 2021, il reste sous le coup de plusieurs enquêtes judiciaires, qui pourraient compromettre son retour en politique.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles