PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuNicolas Sarkozy ciblé par une accusation de favoritisme dans l'attribution de la...

Nicolas Sarkozy ciblé par une accusation de favoritisme dans l’attribution de la Coupe du Monde

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Anticor, une association française de lutte contre la corruption, a déposé plainte contre l’ancien président Nicolas Sarkozy, son ancien collaborateur Claude Guéant, François de La Brosse et l’ancien Premier ministre qatari Hamad Ben Jassem al-Thani pour trafic d’influence, corruption d’un agent public étranger, association de malfaiteurs, financement illégal de campagne électorale et recel de délit. La plainte fait suite à un article de Mediapart paru en septembre dernier où François de La Brosse, qui a travaillé pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, a sollicité l’ancien président puis Claude Guéant pour des difficultés financières financières de sa société (ZNZ Group). La plainte évoque également une collaboration avec la société qatarie Q.Media pour la création d’une webtélé. Anticor veut que ces éléments soient joints à l’information judiciaire sur les conditions dans lesquelles, la Fifa a attribué au Qatar l’organisation du Mondial de football en 2010. Les enquêteurs cherchent à déterminer si la désignation du pays du Golfe a donné lieu à “un marché donnant-donnant” conclu lors d’un déjeuner à l’Élysée le 23 novembre 2010 réunissant Nicolas Sarkozy, Michel Platini, alors président de l’UEFA, Tamin ben Hamad al-Thani, prince héritier du Qatar devenu émir en 2013, et l’ancien Premier ministre al-Thani. Anticor est partie civile dans cette affaire.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Fitch retire le AAA à la dette américaine et l'abaisse d'un niveau

—————————–Article Complet————————————————

Anticor a déposé une plainte contre Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, François de La Brosse et Hamad Ben Jassem al-Thani pour trafic d’influence, corruption d’un agent public, association de malfaiteurs, financement illégal de campagne électorale et recel de ce délit concernant l’attribution du Mondial au Qatar. Anticor s’appuie sur un article de Mediapart pour étayer sa plainte. Les enquêteurs cherchent à déterminer si la désignation du pays du Golfe a donné lieu à un “marché donnant-donnant”. Anticor souhaite que ces éléments soient joints à l’information judiciaire.

——————————Article à Propos—————————————————-

L’ancien Président français Nicolas Sarkozy s’est vu récemment visé par une plainte concernant l’attribution de la Coupe du Monde de football 2022 au Qatar. Cette plainte fait suite à une enquête préliminaire ouverte en 2013 sur les soupçons de corruption entourant le processus d’attribution de la compétition.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Comment réussir (et obtenir tout ce que vous voulez dans la vie)

La plainte a été déposée devant le Parquet national financier par l’association anticorruption Sherpa et les ONG Transparency International France et Anticor. Selon ces organisations, Nicolas Sarkozy aurait utilisé son influence pour influencer les décisions du comité de la Fifa en faveur du Qatar.

Nicolas Sarkozy est accusé d’avoir rencontré l’émir du Qatar, Tamim bin Hamad al Thani, ainsi que le chef de l’Etat chinois, Xi Jinping, à l’occasion du G20 de Cannes en 2011. Ces rencontres auraient été utilisées comme des leviers pour appuyer la candidature du Qatar à l’attribution du Mondial.

Selon les ONG, Nicolas Sarkozy aurait également utilisé ses relations avec Michel Platini, l’ancien président de l’UEFA et membre clé du comité de la Fifa, pour faire pencher la balance en faveur du Qatar. La candidature du pays avait finalement été retenue en 2010, après un vote controversé lors duquel les quatre adversaires du Qatar avaient été éliminés.

Pour l’heure, Nicolas Sarkozy n’a pas réagi à ces accusations. Les ONG qui ont déposé la plainte demandent que l’enquête préliminaire soit relancée et qu’elle soit cette fois-ci élargie aux soupçons de blanchiment d’argent qui entourent la candidature du Qatar.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Un arbitre avoue avoir modifié le résultat d'un match par peur de représailles

Cette nouvelle plainte vient alourdir le passif judiciaire de Nicolas Sarkozy, déjà visé par plusieurs procédures. L’ancien Président est notamment mis en examen pour corruption et trafic d’influence dans l’affaire des écoutes téléphoniques. Il est également poursuivi pour financement illégal de campagne électorale dans l’affaire Bygmalion.

Les accusations d’ingérence politique dans le processus d’attribution du Mondial au Qatar ne sont pas nouvelles. Depuis plusieurs années, des voix s’élèvent pour dénoncer les possibles manipulations qui ont pu être à l’oeuvre lors du vote de la Fifa. Les conditions de travail des ouvriers migrants sur les chantiers de construction des stades au Qatar ont également été dénoncées à plusieurs reprises. La Coupe du Monde 2022 est donc loin d’avoir fini de faire parler d’elle.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles