PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentMicrosoft dissocie Teams d'Office après que l'UE l'a menacé d'une amende pour...

Microsoft dissocie Teams d’Office après que l’UE l’a menacé d’une amende pour infraction à la législation antitrust

Microsoft va dissocier Teams, l’application de chat et de messagerie vidéo, de son logiciel Office afin d’éviter une éventuelle amende antitrust de l’Union européenne.

Cette concession intervient un mois après que la Commission européenne a ouvert une enquête sur l’inclusion de Teams dans l’offre de base de Microsoft, estimant qu’elle pourrait restreindre injustement la concurrence.

Bruxelles a agi après une plainte de Slack, la plateforme rivale maintenant détenue par Salesforce, qui a allégué en 2020 que Microsoft empêchait des conditions de concurrence équitables en “installant de force” Teams. [Teams] pour des millions, en bloquant son retrait et en cachant le coût réel pour les entreprises clientes”.

Teams a été ajouté gratuitement à Office 365 en 2017, remplaçant finalement Skype for Business, et est devenu l’un des plus grands bénéficiaires du passage au travail à domicile dans la pandémie.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Remboursement de la dette de la Fed est "indolore" au seuil de 1 billion de dollars, avec un test plus important à venir.

À partir du 1er octobre, les nouveaux utilisateurs de l’offre Entreprise en Europe qui souhaitent utiliser Teams devront souscrire un abonnement autonome de 5 euros par mois en plus de la suite logicielle de base. Les entreprises déjà clientes pourront choisir de conserver leur formule actuelle ou de passer à une formule sans Teams à un prix mensuel réduit.

Nanna-Louise Linde, vice-présidente de Microsoft pour les affaires gouvernementales européennes, a déclaré qu’elle espérait que les “changements proactifs[…]commenceront à répondre à ces préoccupations de manière significative, même si l’enquête de la Commission européenne se poursuit”. Elle a ajouté que les changements visaient à répondre à deux préoccupations exprimées à Bruxelles, à savoir que les clients devraient pouvoir choisir une suite professionnelle sans Teams à un prix inférieur à celui des suites avec Teams, et que nous devrions faire davantage pour faciliter l’interopérabilité entre les solutions de communication et de collaboration concurrentes.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Échauffourées lors d'une séance de dédicaces d'Eric Zemmour, deux arrestations

Une porte-parole de la Commission a déclaré : “Nous prenons note de l’annonce de Microsoft”.

Microsoft devra bientôt se conformer à la loi européenne sur les marchés numériques, qui obligera les grandes entreprises technologiques qui jouent le rôle de “gardiens” à respecter des règles strictes les empêchant d’enfermer leurs clients dans des écosystèmes logiciels particuliers.

Les groupes technologiques peuvent se voir infliger des amendes allant jusqu’à 10 % de leur chiffre d’affaires mondial, ou jusqu’à 20 % en cas de récidive, s’ils ne respectent pas les règles européennes en matière de concurrence.

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles