PartenairesNewspaper WordPress Theme
Actu"Les séparatistes d'Oscar Temaru gagnent les élections territoriales"

« Les séparatistes d’Oscar Temaru gagnent les élections territoriales »

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Le parti indépendantiste Tavini huiraatira a remporté le second tour des élections territoriales en Polynésie dimanche dernier, obtenant ainsi la majorité absolue avec 44,2% des voix et 38 des 57 sièges de l’Assemblée territoriale. Cette victoire place les indépendantistes en position de force pour négocier un processus de décolonisation et un référendum d’autodétermination face à l’État français. La troisième liste en présence, celle de l’ancien vice-président autonomiste Nuihau Laurey, a remporté 17,1% des voix. Le parti Tavini huiraatira d’Oscar Temaru doit présenter le 10 mai le député Moetai Brotherson à la présidence du futur gouvernement.

Le président sortant Edouard Fritch a été nettement battu, notamment en raison de la mauvaise communication de son gouvernement pendant l’épidémie de Covid et de la forte inflation subie par la Polynésie en 2022 (8,5%), imputée à une nouvelle TVA instaurée pour protéger la Sécurité sociale locale. Moetai Brotherson a fait campagne sur la suppression de cette taxe et sur le pouvoir d’achat, plutôt que sur l’indépendance, ce qui lui a permis de séduire au-delà de l’électorat indépendantiste. Cette victoire est un nouveau revers pour les autonomistes, qui avaient subi la plus sévère défaite de leur histoire aux législatives de juin 2022.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Un incroyable arbre de Noël de 12 mètres de haut composé de livres, dévoilé dans une gare, éblouit les visiteurs

Le mode de scrutin en place depuis 2013 accorde une forte prime à la liste arrivée en tête, qui lui assure les trois quarts des sièges. Cette victoire des indépendantistes place donc la Polynésie dans une situation politique et institutionnelle inédite, alors que la question de l’autodétermination fait débat depuis des décennies.

—————————–Article Complet————————————————

Les indépendantistes ont remporté le second tour des élections territoriales en Polynésie et obtiennent la majorité absolue de 38 des 57 sièges de l’Assemblée territoriale. Cette victoire place les indépendantistes en position de force face à l’État français pour négocier un processus de décolonisation et un référendum d’autodétermination. Le député Moetai Brotherson sera le futur président. Edouard Fritch, le président sortant, a été nettement battu en raison d’une mauvaise communication pendant l’épidémie de Covid et d’une forte inflation. Le parti Tavini huiraatira d’Oscar Temaru a bénéficié d’une grande partie des reports de voix des partis éliminés au premier tour du scrutin. Les autonomistes subissent un nouveau revers. Le mode de scrutin accorde une forte prime à la liste arrivée en tête qui lui assure les trois quarts des sièges.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Michio Kaku déclare que les chatbots sont des "magnétophones glorifiés" et prédit une révolution de l'informatique quantique".

——————————Article à Propos—————————————————-

Les indépendantistes d’Oscar Temaru remportent les élections territoriales en Polynésie française, marquant la première victoire électorale significative du parti indépendantiste en près de vingt ans.

Oscar Temaru, ancien président de la Polynésie française, a mené le parti indépendantiste « Tavini Huiraatira » à la victoire en remportant 46,12% des voix lors des élections territoriales du 22 avril 2018. Son parti a obtenu 29 sièges sur les 57 sièges de l’assemblée territoriale, ce qui lui permettra de former le prochain gouvernement.

Il s’agit d’un résultat historique pour les indépendantistes en Polynésie française, où le parti Tavini Huiraatira a souvent été en deuxième position derrière le parti autonomiste « Tahoeraa huiraatira » dirigé par Gaston Flosse.

Les électeurs ont été attirés par la promesse de Temaru de tenir un référendum sur l’indépendance de la Polynésie française d’ici 2020. En effet, la Polynésie française est un territoire d’outre-mer de la France, mais les indépendantistes estiment que le peuple polynésien doit avoir le droit à l’autodétermination et à la souveraineté.

Cette victoire électorale est également une réponse aux nombreux scandales de corruption qui ont éclaboussé la classe politique en Polynésie française ces dernières années. Le parti Tavini Huiraatira a su tirer parti de cette situation pour attirer les électeurs fatigués de la corruption et des dysfonctionnements du système politique actuel.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  "ChatGPT facilite la possibilité pour les travailleurs à distance d'exercer plusieurs emplois à temps plein"

Cependant, le parti Tavini Huiraatira devra faire face à de nombreux défis dans les mois et les années à venir. En effet, la question de l’indépendance est un sujet sensible en Polynésie française, et le parti devra convaincre une majorité de la population de soutenir sa vision pour l’avenir. De plus, la Polynésie française dépend largement de la France pour son économie, et le parti devra montrer comment l’indépendance ne nuira pas à l’emploi et à la prospérité de la région.

En fin de compte, la victoire des indépendantistes d’Oscar Temaru aux élections territoriales en Polynésie française représente un véritable tournant dans l’histoire politique de la région, et il reste à voir comment le parti Tavini Huiraatira gèrera le mandat qui lui a été confié.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles