PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentLes prix du pétrole augmentent de plus de 2 dollars par baril...

Les prix du pétrole augmentent de plus de 2 dollars par baril après que l’Arabie saoudite se soit engagée à réduire sa production.

Par Florence Tan

SINGAPOUR (Reuters) – Les prix du pétrole ont bondi de plus de 2 dollars le baril en début de séance asiatique lundi, quelques heures après l’annonce par l’Arabie saoudite, premier exportateur mondial, d’une réduction de sa production de 1 million de barils par jour à partir de juillet.

Les contrats à terme de Brent ont atteint 78,42 dollars le baril, en hausse de 2,29 dollars, soit 3 %, à 22h19 GMT, après avoir atteint un sommet de séance de 78,73 dollars le baril.

Le brut léger du Texas (WTI) a augmenté de 2,27 dollars le baril, soit 3,2 %, à 74,01 dollars le baril, après avoir atteint un pic intraday de 75,06 dollars le baril.

La production de l’Arabie saoudite passerait de 10 millions de barils par jour (b/j) environ en mai à 9 millions de b/j en juillet, la plus forte baisse depuis des années, a indiqué son ministère de l’énergie dans un communiqué.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Sam Bankman-Fried s'excuse pour l'effondrement de FTX et les 51 milliards de dollars de garanties perdues.

La réduction volontaire annoncée par l’Arabie saoudite s’ajoute à un accord plus large avec l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés, dont la Russie, visant à limiter l’offre jusqu’en 2024 alors que le groupe cherche à stimuler les prix du pétrole.

Le groupe, connu sous le nom d’OPEP+, pompe environ 40% du pétrole mondial et a mis en place des réductions de 3,66 millions de b/j, soit 3,6% de la demande mondiale.

« La décision de l’Arabie saoudite devrait susciter la surprise, étant donné que la modification la plus récente des quotas était en vigueur depuis seulement un mois », ont déclaré les analystes d’ANZ dans une note.

« Le marché du pétrole semble maintenant devoir être encore plus tendu au second semestre de l’année. »

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les projets de l'industrie du cannabis en Afrique du Sud sont au point mort

Cependant, bon nombre de ces réductions ne seront pas réelles car le groupe a abaissé les objectifs pour la Russie, le Nigeria et l’Angola afin de les aligner sur les niveaux de production actuels.

En revanche, les Émirats arabes unis ont été autorisés à augmenter leurs objectifs de production d’environ 0,2 million de b/j à 3,22 millions de b/j.

« Les Émirats arabes unis ont été autorisés à augmenter leur production, au détriment des pays africains, dont les quotas inutilisés ont été réduits dans le cadre de l’accord », a déclaré ANZ.

(Rapport de Florence Tan ; édition de Diane Craft)

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles