PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuLes porteurs du VIH autorisés à intégrer l'armée, selon Lecornu

Les porteurs du VIH autorisés à intégrer l’armée, selon Lecornu

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Le ministre français des Armées, Sébastien Lecornu, a annoncé sur France 2 que les personnes séropositives pourront intégrer l’armée à partir de maintenant. Cet arrêté, proposé par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, sera bientôt publié et s’appliquera à la gendarmerie, les sapeurs-pompiers de Paris et de Marseille, ainsi qu’à toutes les forces armées françaises. L’arrêté met fin à une discrimination de longue date qui empêche les personnes séropositives d’intégrer ces professions en raison de critères médicaux d’aptitude à l’intégration.

En novembre 2022, cette discrimination à l’embauche a déjà été levée pour les policiers. Le gouvernement français avait abrogé le Sigycop, un dispositif d’évaluation de l’aptitude physique utilisé dans plusieurs métiers de la fonction publique, qui classait strictement les personnes séropositives comme inaptes. Le ministère des Armées, dont le service de santé régit le recrutement des gendarmes et des pompiers militaires, avait toujours refusé de modifier le Sigycop.

Cependant, les dernières études scientifiques ont démontré que les personnes séropositives sous traitement antirétroviral ont une charge virale indétectable et ne transmettent pas le VIH. Par conséquent, le ministre Lecornu a souligné que « Avoir le VIH ne sera plus un critère de discrimination par principe » pour intégrer l’armée.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le revenu net de BYD bondit de plus de 400 % à mesure que les véhicules électriques prennent leur essor

Cette levée de la discrimination est une bonne nouvelle pour les personnes séropositives en France qui cherchent à intégrer ces professions. Elle marque également une avancée vers une meilleure inclusion des personnes vivant avec le VIH dans la société française.

—————————–Article Complet————————————————

Les personnes séropositives pourront désormais intégrer l’armée, après la publication d’un arrêté pris par le ministre des Armées Sébastien Lecornu, sur proposition du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Cette mesure s’appliquera aux forces armées, à la gendarmerie, aux sapeurs-pompiers de Paris et de Marseille. Jusqu’à présent, les critères médicaux d’aptitude ne permettaient pas aux personnes séropositives d’accéder à ces professions. En novembre 2022, le gouvernement avait déjà levé cette discrimination pour les policiers en abrogeant l’application du Sigycop, qui classait comme inaptes les personnes séropositives. Les dernières études scientifiques ont montré que les personnes séropositives sous traitement antirétroviral avaient une charge virale indétectable et ne transmettaient pas le VIH.

——————————Article à Propos—————————————————-

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Est-ce qu'Emmanuel Macron a modifié la "Déclaration universelle des droits de l'homme" sur le site de l'Elysée?

Le secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, Sébastien Lecornu, a annoncé que les personnes atteintes du virus du VIH, également connu sous le nom de virus de l’immunodéficience humaine, pourront désormais rejoindre l’armée française.

Cette décision représente une avancée majeure dans la lutte contre la stigmatisation des personnes séropositives et s’inscrit dans les efforts du gouvernement pour lutter contre la discrimination basée sur l’état de santé.

Jusqu’à présent, les personnes séropositives étaient automatiquement exclues de l’armée française en raison de la préoccupation liée à leur capacité à effectuer leur travail et à leur taux de mortalité plus élevé.

Cependant, avec les avancées de la médecine, il est maintenant possible de traiter efficacement les patients atteints du VIH grâce aux antirétroviraux. Ainsi, les personnes séropositives sont désormais capables de mener une vie normale et ont une espérance de vie similaire à celle des personnes qui ne sont pas infectées.

L’annonce de Lecornu marque donc un changement positif dans la façon dont les personnes atteintes du VIH sont perçues dans la société. Elle permettra également aux personnes séropositives de poursuivre leur rêve de servir leur pays en tant que militaires.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  La Fédé allemande ne tolère pas les insultes racistes envers Mokoko et Ngankam

Cette décision s’inscrit également dans les efforts de la France pour éliminer la discrimination envers les personnes séropositives. En 2019, le gouvernement français a lancé une campagne nationale pour lutter contre la stigmatisation liée au VIH.

Cette campagne visait à sensibiliser le public à la discrimination subie par les personnes atteintes du VIH et à encourager les personnes à se faire dépister. En effet, le dépistage précoce est essentiel pour prévenir la transmission, et le traitement précoce des personnes infectées peut assurer une qualité de vie adéquate.

En fin de compte, la décision de Lecornu marque un pas en avant important pour la France dans la lutte contre la stigmatisation et la discrimination envers les personnes séropositives. En permettant aux militaires séropositifs de servir leur pays, le gouvernement envoie un message fort selon lequel il est inacceptable de discriminer les personnes sur la base de leur état de santé.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles