Accueil Actu Les partenaires de l’Ukraine se réunissent en Allemagne pour soutenir l’effort militaire de Kiev.

Les partenaires de l’Ukraine se réunissent en Allemagne pour soutenir l’effort militaire de Kiev.

0
Les partenaires de l’Ukraine se réunissent en Allemagne pour soutenir l’effort militaire de Kiev.

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Les alliés de l’Ukraine se retrouvent en Allemagne pour coordonner leur aide militaire à Kiev sous pression de Volodymyr Zelensky qui demande plus d’armes et de munitions. La réunion est organisée par le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin et se déroulera à la base américaine de Ramstein, en présence du patron de l’Otan. Européens et Américains sont plus prudents que Kiev ne le souhaiterait, en raison des stocks insuffisants, de la crainte d’une escalade et des problèmes logistiques. La livraison de chasseurs divise les soutiens de Kiev, l’Allemagne étant particulièrement réticente. Cependant, la Slovaquie et la Pologne ont commencé à livrer des avions de chasse Mig-29 de conception soviétique à l’Ukraine. Kiev prépare une contre-offensive d’ampleur.

—————————–Article Complet————————————————

Les alliés de l’Ukraine se coordonnent pour fournir une aide militaire à Kiev, sous pression de Volodymyr Zelensky qui prépare une contre-offensive d’ampleur. Une réunion est organisée par le secrétaire américain à la Défense et le patron de l’Otan, à la base américaine de Ramstein en Allemagne. Les Européens et les Américains se montrent prudents en raison de stocks insuffisants, de la crainte d’escalade et de problèmes logistiques. La livraison de chasseurs divise les soutiens de Kiev, l’Allemagne étant particulièrement réticente. La Slovaquie et la Pologne ont commencé à fournir à l’Ukraine des avions de chasse Mig-29 de conception soviétique.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Suspension immédiate du sénateur suspecté d'avoir drogué une députée

——————————Article à Propos—————————————————-

Les alliés de l’Ukraine se sont réunis en Allemagne pour coordonner leur aide militaire à Kiev, alors que le conflit dans l’est de l’Ukraine se poursuit.

Les dirigeants des États-Unis, du Canada, de la Grande-Bretagne, de l’Allemagne, de la France et de l’UE se sont réunis à Munich pour discuter des mesures à prendre pour aider l’Ukraine à se défendre contre l’agression russe.

L’Allemagne, qui préside actuellement l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), a appelé à une solution pacifique au conflit et a demandé à la Russie de respecter les accords de Minsk, qui visaient à mettre fin à la guerre dans l’est de l’Ukraine.

Les participants ont convenu de renforcer l’aide diplomatique, de défense et économique à l’Ukraine, ainsi que d’accroître la pression sur la Russie pour qu’elle respecte les normes internationales et mette fin à son soutien aux séparatistes.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Accusations de déni de Laurent Nuñez concernant le racisme au sein de la police.

La secrétaire d’État américaine, Antony Blinken, a déclaré que les dirigeants avaient discuté de la nécessité de soutenir l’Ukraine dans sa recherche d’une souveraineté et d’une intégrité territoriales totales, ainsi que de la nécessité de tenir la Russie responsable de ses actions agressives.

L’escalade de la violence dans l’est de l’Ukraine a vu une intensification des combats dans la région de Donbass en janvier, avec des explosions de mines, des tirs de mortiers et des affrontements à proximité de la ligne de front.

Le conflit dans l’est de l’Ukraine a commencé en 2014, lorsque la Russie a annexé la Crimée et que des séparatistes soutenus par la Russie ont pris le contrôle des régions de Donetsk et de Louhansk.

Depuis lors, l’Ukraine a reçu un soutien international pour renforcer sa défense et son économie, notamment des armes et des contrats de prêt du FMI.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  5 meilleures options pour votre entreprise (2023)

Les alliés de l’Ukraine ont une vaste gamme d’options, allant des sanctions économiques à une réponse militaire plus active, mais ont convenu de poursuivre les efforts diplomatiques pour trouver une solution pacifique au conflit russo-ukrainien.

En fin de compte, l’issue du conflit dépendra de la volonté de la Russie de négocier une solution pacifique et de retirer son soutien aux séparatistes.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post