PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentLes législateurs républicains s'attaquent au programme des "lieux sûrs" pour la communauté...

Les législateurs républicains s’attaquent au programme des « lieux sûrs » pour la communauté LGBTQ+ dans une petite ville de Floride.

Contenu de l’article

MOUNT DORA, Fla. (AP) – Certains législateurs de Floride centrale ont déclaré qu’ils envisageaient « toutes les options législatives, légales et exécutives disponibles » pour empêcher les propriétaires d’entreprises d’une petite ville d’afficher volontairement des autocollants arc-en-ciel à leurs fenêtres indiquant qu’ils sont un « endroit sûr » pour les personnes LGBTQ+ qui se sentent menacées.

Il y a deux semaines, quatre législateurs républicains ont écrit une lettre aux responsables de Mount Dora, avertissant que le nouveau programme facultatif parrainé par la ville pourrait placer la communauté de Floride centrale en dehors d’Orlando « dans la ligne de mire de dommages économiques potentiellement préjudiciables et absolument inutiles ».

Contenu de l’article

Les législateurs ont cité les boycotts de Bud Light et de Target, qui ont suivi les efforts des marques pour promouvoir la diversité et l’inclusion de la communauté LGBTQ+.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le jackpot de la loterie Mega Millions de vendredi atteint 1,35 milliard de dollars, le deuxième plus élevé jamais enregistré

Le conseil municipal de Mount Dora a approuvé l’initiative Safe Place le mois dernier. La ville, qui compte 17 000 habitants, est connue pour ses boutiques d’antiquités et ses festivals du week-end.

« La mission de l’initiative Safe Place est de fournir à la communauté des informations de sécurité facilement accessibles et des endroits sûrs dans toute la ville vers lesquels elle peut se tourner si elle est victime de crimes anti-LGBTQ+ ou d’autres crimes de haine », a déclaré la ville de Mount Dora sur son site web.

Les programmes Safe Place sont visibles dans tout le métro d’Orlando, ainsi que dans toute la région des États-Unis, notamment ceux parrainés par le service de police d’Orlando, le bureau du shérif du comté d’Orange et le bureau du shérif du comté d’Osceola, tous en Floride centrale.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Cible augmente son dividende suite à une liquidation d'actions

La décision du conseil d’approuver le programme a coïncidé avec une augmentation des incidents anti-LGBTQ+, notamment des actes de vandalisme le mois dernier contre deux centres LGBTQ+ à Orlando.

Anna Eskamani, législatrice démocrate de l’État, a publié la lettre des législateurs républicains sur les réseaux sociaux, affirmant que c’était « peut-être la lettre la plus étrange que j’ai jamais lue ».

« Laissez les personnes LGBTQ+ exister et arrêtez de politiser tout ! », a écrit Eskamani, dont le district se trouve à Orlando. « Tant de panique fabriquée par la droite. Pendant ce temps, les familles ne peuvent même pas se permettre de vivre en Floride. Concentrez-vous là-dessus plutôt ».

En mai, la Human Rights Campaign, la plus grande organisation de défense des droits LGBTQ+ aux États-Unis, a rejoint d’autres organisations de défense des droits civils pour émettre une alerte de voyage pour la Floride, avertissant que les lois et les politiques récemment adoptées peuvent présenter des risques pour les minorités, les immigrants et les voyageurs homosexuels.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Anthony Di Iorio, cofondateur d'Ethereum, annonce un projet massif de blockchain, Andiami.

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles