Les hôpitaux gagnent 53 millions de livres grâce aux frais de stationnement en un an, malgré la promesse du Premier ministre de les supprimer.

0
5
Les hôpitaux gagnent 53 millions de livres grâce aux frais de stationnement en un an, malgré la promesse du Premier ministre de les supprimer.

Les hôpitaux ont facturé plus de 50 millions de livres sterling en frais de stationnement en un an de pandémie – malgré le vœu de Boris Johnson de les supprimer pour les nécessiteux.

Les patients et les visiteurs ont payé 48 256 988 £, tandis que le personnel du NHS, y compris les médecins et les infirmières, a déboursé 5 272 954 £, révèle The Sun.

1

Les hôpitaux ont facturé plus de 50 millions de livres sterling en frais de stationnement en un an de pandémie – malgré la promesse de Boris Johnson de les supprimer pour les nécessiteux.Crédit : Alamy

Au total, les trusts du NHS, qui fixent les tarifs, ont reçu 53 529 942 £ au cours de l’exercice financier se terminant en avril dernier, soit 12 mois au cours desquels de nombreux hôpitaux ont été interdits d’accès à cause de Covid.

Le Premier ministre Johnson a promis de mettre fin aux frais de stationnement injustes dans les hôpitaux dans le manifeste des conservateurs de 2019.

Les personnes les plus démunies, notamment les personnes handicapées et les parents d’enfants malades, devaient être épargnées.

Pourtant, certains hôpitaux affirment que la tarification du stationnement est une condition préalable à la signature de contrats d’initiative financière privée.

Le secrétaire d’État à la santé de l’ombre, Wes Streeting, a critiqué les coûts.

Il a déclaré : « Le personnel du NHS est épuisé. Les prix et les factures augmentent. Quels remerciements reçoivent-ils pour leurs efforts héroïques pendant la pandémie ? Des frais de stationnement exorbitants. »

Le ministère de la Santé a déclaré que les hôpitaux avaient reçu des fonds pour couvrir les coûts de la suspension des frais et qu’ils ne devaient pas faire payer le personnel et les personnes appartenant aux groupes les plus démunis.

Il a ajouté : « Les fiducies du NHS sont responsables de la fixation de leurs tarifs de stationnement et tout revenu doit être réinvesti dans les services de première ligne ».

Une personne en fauteuil roulant se voit interdire l’accès au parking de NCP parce que le seul accès pour handicapés passe par l’Islande.

Lien d’inspiration