Les FPI deviennent des acheteurs nets : Le Sensex s’envole de 1 040 points grâce au retour des haussiers.

0
0
With the outbreak of fresh Covid cases in China, the authorities have announced a fresh stimulus package, which also boosted the sentiment.

Même si la réduction attendue des taux d’intérêt par la Réserve fédérale reste un obstacle pour les marchés, les investisseurs s’attendent à ce que la normalisation des politiques se fasse en douceur.

Les actions se sont fortement redressées mercredi et ont atteint leur plus haut niveau depuis trois semaines, en raison de la baisse des prix des matières premières et de l’amélioration de l’humeur des investisseurs sur les marchés mondiaux. Le prix du pétrole brut a clôturé sous les 100 dollars le baril mardi pour la première fois depuis février, après avoir atteint un sommet de 14 ans le 8 mars. Même si la réduction attendue des taux d’intérêt par la Réserve fédérale reste un obstacle pour les marchés, les investisseurs s’attendent à ce que la normalisation des politiques se fasse en douceur. Avec l’apparition de nouveaux cas de Covid en Chine, les autorités ont annoncé un nouveau plan de relance, ce qui a également stimulé le sentiment.

Les investisseurs étrangers en portefeuille (FPI) sont devenus des acheteurs nets mercredi, ayant acheté des actions pour une valeur de 40,91 millions de dollars, contre des achats de 101,29 millions de dollars par les investisseurs institutionnels nationaux, selon les données provisoires des bourses.

Le mouvement d’aujourd’hui était un rallye instantané suivi par ce qui s’est passé aux États-Unis au cours de la nuit après une chute des prix du brut et des données manufacturières largement couvertes, plus faibles que prévu. Cela a apaisé les craintes d’un relèvement agressif des taux par la Réserve fédérale. De plus, la forte reprise du marché chinois a stimulé le sentiment. Compte tenu de la situation mondiale et de l’incertitude, la normalisation de la politique se fera en douceur et de manière calibrée, et nous pouvons nous attendre à une hausse de 25 points de base (pb) avec un commentaire attentif”, a déclaré à FE Aishvarya Dadheech, gestionnaire de fonds, Ambit Asset Management.

Le Sensex a clôturé en hausse de 1 039,80 points, soit 1,9 %, à 56 816,65, 28 de ses composantes terminant dans le vert. Le Nifty-50, plus large, a terminé en hausse de 312,35 points, soit 1,9 %, à 16 975,35, son plus haut niveau en 14 séances. Les marchés plus larges ont également progressé dans le sillage des indices de référence. Les indices BSE midcap et smallcap ont clôturé en hausse de 1,8 % et 1,5 %, respectivement. La baisse des prix du pétrole a également renforcé la roupie. Mercredi, la monnaie locale a bondi de 41 paises par rapport au billet vert pour clôturer à 76,21.

Les marchés des autres pays asiatiques ont également clôturé en forte hausse, les actions de la Chine menant la région après l’annonce d’un déploiement de mesures de relance dans un contexte de hausse des cas de Covid-19. Le Shanghai Composite a terminé en hausse de 3,5 % tandis que le Hang Seng et le Nikkei 225 ont gagné respectivement 9,1 % et 1,6 %. “Les marchés mondiaux étaient positifs après que le gouvernement chinois a annoncé qu’il allait déployer des mesures de relance pour stimuler l’économie suite à l’apparition de nouveaux cas de corona. Le Nifty est légèrement sous la barre des 17 000 et se trouve maintenant au-dessus de la DEMA 200 et de sa zone de résistance de 16 800. Même le VIX indien s’est considérablement calmé, passant d’un sommet de 33,97 à 24,12, soutenant ainsi les sentiments haussiers. Les marchés vont maintenant suivre de près l’issue de la réunion de la Fed américaine, qui donnera une orientation aux taux d’intérêt mondiaux”, a déclaré Siddhartha Khemka, responsable de la recherche sur les particuliers chez Motilal Oswal Financial Services.

Tous les indices sectoriels de la BSE ont terminé dans le vert, l’immobilier et les métaux ayant le plus progressé. Alors que le BSE Realty a gagné 3,7 %, les métaux et le pétrole et le gaz ont augmenté de 2,6 % et 2,2 %, respectivement.

Retour à l’accueil Worldnet