Les exportations de thé au cours des neuf premiers mois de l’année fiscale 22 sont en baisse à 184,35 millions de kg.

0
0
Value of exports in the first nine months of 2021-22 increased marginally to Rs 4,956 crore as compared to Rs 4,933 crore in the corresponding period of the 2020-21 fiscal.

Les exportations de thé ont diminué de 2,4 % pour atteindre 184,35 millions de kg au cours de la période avril-février de la dernière année fiscale, selon les dernières données du Tea Board.
Les expéditions de la récolte étaient de 188,91 millions de kg au cours de la période correspondante de l’année précédente.

La valeur des exportations au cours des neuf premiers mois de 2021-22 a augmenté marginalement à Rs 4,956 crore par rapport à Rs 4,933 crore dans la période correspondante de l’exercice 2020-21.

Les pays de la CEI, y compris la Russie et l’Ukraine, ont importé 41,18 mkg, soit le chiffre le plus élevé parmi les destinations étrangères du thé indien, au cours de la période considérée, contre 46,19 mkg l’année précédente.

Parmi les pays de la CEI, la Russie a été le principal importateur avec une expédition de 31,88 mkg d’avril à février 2021-22, en baisse par rapport aux 33,65 mkg de la même période de l’année précédente, selon les données du Tea Board.

L’Iran a été le deuxième plus grand importateur avec 27,25 mkg, en légère hausse par rapport aux 26,48 mkg des neuf premiers mois de l’année 2020-21.
Les États-Unis ont importé 12,43 mkg au cours de la période avril-février de la dernière année fiscale, un volume plus élevé que les 10,81 mkg de la période correspondante de l’année précédente, selon les données.

Les expéditions vers la Chine ont fortement baissé à 4,3 millions de kg au cours des neuf premiers mois de l’exercice précédent, contre 11,22 millions de kg au cours de la période correspondante de l’exercice précédent.

Selon des sources de l’industrie du thé, les exportations ont été plus faibles en raison du manque de conteneurs d’expédition et du coût élevé du fret maritime.
Au cours de la période civile allant de janvier à décembre 2021, les exportations de thé ont chuté à 195,50 mkg, contre 209,72 mkg en 2020, selon les données de l’office.
L’industrie du thé avait demandé au Centre une enveloppe financière spéciale pour préserver la viabilité de l’activité des plantations, qui est désormais menacée.

Selon l’Association indienne du thé (ITA), la production annuelle de thé Darjeeling a chuté de 12 à 6 millions de kg, la raison principale étant la difficulté de replanter en raison du terrain vallonné et du manque d’expansion de la zone de culture dans la région.

Retour à l’accueil Worldnet