PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuLes États-Unis envoient 1 500 soldats de plus à leur frontière sud.

Les États-Unis envoient 1 500 soldats de plus à leur frontière sud.

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Le Pentagone a annoncé l’envoi de 1 500 soldats supplémentaires à la frontière entre les États-Unis et le Mexique pour aider à la surveillance, à la suite d’une demande du ministère de la Sécurité intérieure. Cette annonce intervient peu de temps avant l’expiration de la mesure liée à la Covid-19, « Title 42 », le 11 mai, qui permet d’expulser immédiatement les migrants n’ayant pas de visa, y compris les demandeurs d’asile potentiels. Les États-Unis craignent une hausse des arrivées à la frontière avec la levée de cette mesure controversée. Les soldats américains apporteront leur soutien pour une période de 90 jours. Par ailleurs, les États-Unis ont mis en place des « centres de gestion » en Colombie et au Guatemala pour faciliter le parcours des demandeurs d’asile ou réfugiés.

—————————–Article Complet————————————————

Washington va envoyer 1.500 soldats supplémentaires à la frontière avec le Mexique pour compléter les efforts de la police aux frontières à la frontière sud-ouest à la demande du ministère de la Sécurité intérieure. Cette mesure intervient à l’approche de l’expiration de la mesure sanitaire controversée appelée « Title 42 », qui permet d’expulser immédiatement les migrants franchissant les frontières terrestres des États-Unis, même les demandeurs d’asile potentiels. Les soldats épauleront la police pendant quatre-vingt-dix jours en matière de surveillance. Les États-Unis craignent un pic d’arrivées à la frontière avec la levée de cette mesure. En parallèle, des « centres de gestion » seront créés en Colombie et au Guatemala pour faciliter le parcours des demandeurs d’asile ou réfugiés.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les 10 principales statistiques sur le marketing de contenu à connaître en 2023

——————————Article à Propos—————————————————-

Les États-Unis ont décidé de déployer 1.500 soldats supplémentaires à leur frontière sud avec le Mexique. Cette décision intervient dans un contexte de tensions croissantes entre les deux pays, notamment sur la question migratoire.

Le président américain Donald Trump a souvent accusé le Mexique de ne pas faire assez pour empêcher l’arrivée de migrants clandestins sur le territoire américain. Il a également menacé d’imposer des droits de douane sur les produits mexicains si le gouvernement mexicain ne prend pas des mesures pour régler cette situation.

Le déploiement de 1.500 soldats supplémentaires à la frontière sud vise à renforcer la sécurité des frontières et à lutter contre l’immigration illégale. Selon le département américain de la Défense, ces soldats seront chargés de soutenir les forces de sécurité civiles à la frontière, en fournissant des équipements, des capacités logistiques et de surveillance.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les maisons individuelles à louer deviennent de plus en plus chères. Voici les endroits où les prix augmentent.

Le gouvernement mexicain a exprimé sa préoccupation quant à cette décision des États-Unis, affirmant qu’elle risque d’aggraver les tensions entre les deux pays. Le gouvernement mexicain a également souligné qu’il estime que la solution à cette crise migratoire doit être trouvée par le biais d’un dialogue bilatéral, plutôt que par une escalade des tensions et de la militarisation de la frontière.

La décision des États-Unis de déployer 1.500 soldats supplémentaires à leur frontière sud constitue une nouvelle étape dans la politique migratoire du président américain Donald Trump. Depuis son élection, Donald Trump a régulièrement pris des mesures pour durcir les politiques d’immigration, notamment en interdisant l’entrée aux ressortissants de certains pays à majorité musulmane ou en réduisant les quotas d’admission de réfugiés. Le déploiement de soldats supplémentaires à la frontière sud est une mesure de plus dans cette série de mesures visant à renforcer la sécurité des frontières et à lutter contre l’immigration illégale.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Au Nigeria, le Sénat et l'opposition sont opposés à l'intervention militaire

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles