PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuLes erreurs de Gustave Flaubert lors de son voyage dans les Pyrénées

Les erreurs de Gustave Flaubert lors de son voyage dans les Pyrénées

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Gustave Flaubert, l’auteur de « Madame Bovary », a fait une faute d’orthographe en écrivant « Pyrennées & Corse » au lieu de « Pyrénées et Corse » dans son récit de voyage « Voyage dans les Pyrénées et en Corse ». Ce manuscrit de jeunesse a été réédité dans le livre « Récits de jeunesse », publié par Folio classique. Le texte a été publié pour la première fois en 1910, mais la version originale est restée inconnue pendant de nombreuses décennies. Le manuscrit a été récemment acquis par le bibliophile Jacques Letertre pour près de 53 000 euros lors de la dispersion des collections d’Aristophil, une société d’investissement dans les manuscrits qui a fait faillite en 2016. L’universitaire Yvan Leclerc a revu le texte grâce au manuscrit acquis en novembre 2022 par la métropole de Rouen, ville natale de Flaubert.

Faubert a commencé à écrire très jeune, mais n’a publié son premier roman, « Madame Bovary », qu’à l’âge de 45 ans. Il est décédé en 1880 avec essentiellement trois romans à son actif. Jacques Letertre explique que les éditions posthumes de l’époque ne faisaient pas autant attention à la lettre du manuscrit que de nos jours, ce qui expliquerait les erreurs commises. Le manuscrit révèle également une erreur de titre : « Pyrennées & Corse » est trompeur puisque Flaubert a visité tout le Sud de la France, de Bordeaux à Bastia en passant par Carcassonne et Toulon. Le récit de voyage réunit pour la première fois le texte dans son intégralité avec une reproduction de la page de titre du manuscrit original.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Pas de risque de cancer avec une consommation occasionnelle d’aspartame selon l’OMS

—————————–Article Complet————————————————

Le manuscrit des « Récits de jeunesse » de Gustave Flaubert, réédité jeudi, révèle une faute d’orthographe de l’auteur sur le nom « Pyrénées », écrit avec deux « n » au lieu d’un seul. Le texte a été publié en diverses versions sous des titres différents, mais Flaubert lui-même a choisi « Pyrennées & Corse », malgré le fait que son voyage couvrait également le sud de la France, de Bordeaux à Bastia. Le manuscrit a été acheté par un bibliophile pour près de 53 000 euros lors de la dispersion des collections de la société d’investissement Aristophil en décembre 2021. Ce récit de voyage était inconnu du vivant de l’auteur et a été publié pour la première fois dans les œuvres complètes en 1910. Un universitaire spécialiste de Flaubert a revu complètement le texte grâce au manuscrit acquis en novembre 2022 par la métropole de Rouen.

——————————Article à Propos—————————————————-

Gustave Flaubert, l’un des plus grands écrivains français du XIXème siècle, était connu pour son style d’écriture impeccable. Cependant, même les meilleurs ont des faiblesses et des erreurs, et Flaubert ne fait pas exception à la règle.

En 1847, Flaubert a décidé de voyager dans les Pyrénées accompagné de son ami Maxime Du Camp. Le voyage a été une expérience enrichissante pour les deux écrivains, mais ils ont également commis quelques erreurs en chemin, surtout Flaubert.

L’une des fautes les plus notables de Flaubert s’est produite lorsqu’il a rencontré une jeune fille locale. Flaubert, qui était considéré comme un expert linguistique, a entrepris de parler avec elle en espagnol. Cependant, il a commis l’erreur de confondre le mot « niña » (fille) avec le mot « niño » (garçon) et a continué à se référer à elle comme un garçon tout au long de leur conversation.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le règlement de 725 millions de dollars sur la vie privée de Facebook prend fin dans un mois.

De plus, Flaubert a également commis des erreurs de grammaire, notamment en utilisant la forme incorrecte de « je suis » au lieu de « j’ai », et en faisant des erreurs de concordance des temps.

Malgré ces erreurs, le voyage dans les Pyrénées a été enrichissant pour Flaubert, et il a utilisé cette expérience pour écrire son célèbre roman « L’Éducation sentimentale ». Le roman, qui se déroule à la fin des années 1840, suit les aventures d’un jeune homme nommé Frédéric Moreau qui voyage dans les Pyrénées.

En somme, Gustave Flaubert était un écrivain exceptionnel dont le style d’écriture était presque sans faille. Cependant, comme tout le monde, il n’était pas parfait et avait ses faiblesses. Son voyage dans les Pyrénées avec Maxime Du Camp a été une expérience enrichissante malgré les erreurs commises, et a été utilisé pour créer une œuvre littéraire emblématique.

——————————Article en rapport avec le sujet —————————————————-

Titre: Gustave Flaubert aussi faisait des fautes, en voyageant dans les « Pyrénées »

Sous-titre: Les errances orthographiques du célèbre écrivain

Introduction:
Gustave Flaubert est connu pour être un écrivain d’une grande précision dans ses écrits. Cependant, même les meilleurs peuvent commettre des erreurs. Cet article se penche sur les erreurs orthographiques que Flaubert a faites lors de son voyage dans les Pyrénées.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Claude Barzotti, le chanteur belge à la voix unique, a rendu l'âme.

1. Le contexte du voyage de Flaubert dans les Pyrénées
Flaubert avait voyagé dans les Pyrénées en 1867. Il était accompagné de son ami Louis Bouilhet qui était lui aussi écrivain. Les Pyrénées ont été une source d’inspiration pour de nombreux artistes au fil des siècles.

2. Les erreurs orthographiques de Flaubert
Pendant ce voyage, Flaubert a écrit des lettres à sa famille et à ses amis. Ces lettres montrent que Flaubert n’était pas toujours parfait en orthographe. Il a commis des erreurs dans ses correspondances avec de fréquentes fautes d’accords et de conjugaisons. Certains historiens pensent que Flaubert a écrit ces lettres à la hâte, sans se relire soigneusement.

3. Analyse des fautes d’orthographe
Malgré la présence de ces fautes dans ses lettres, Flaubert a toujours été considéré comme un écrivain très précis. Les erreurs qu’il a commises peuvent être attribuées à plusieurs facteurs. Il est possible que Flaubert n’ait pas pris le temps de relire ses lettres et qu’il ait écrit à la hâte. De plus, Flaubert était connu pour sa phobie administrative et il est possible qu’il ait eu une aversion pour les règles d’orthographe.

4. Conclusion
Même les meilleurs écrivains peuvent commettre des erreurs d’orthographe. Flaubert n’a pas échappé à cette règle. Cependant, ses erreurs n’ont pas affecté sa réputation d’écrivain de grande précision. Il est important de se rappeler que les fautes d’orthographe ne sont pas une indication de l’intelligence ou de la capacité d’un écrivain.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles