Les employés qui ont demandé un allégement fiscal pour les bureaux à domicile pendant la pandémie pourraient payer plus d’impôts cette année.

0
0
Employees who have been claiming “Home Office Relief” during the Covid 19 Lockdown should be urgently reviewing their tax codes to clarify whether HMRC have included the relief within their notice of coding.

Les employés qui ont demandé un “Home Office Relief” pendant le Lockdown Covid 19 doivent de toute urgence vérifier leurs codes d’imposition pour savoir si le HMRC a inclus cet allégement dans leur avis de codage.

Robert Salter, directeur de la fiscalité des clients au sein du cabinet de conseil et de fiscalité Blick Rothenberg, a déclaré : Les employés devraient revoir leurs codes fiscaux PAYE pour vérifier si le HMRC a inclus l’allègement pour les bureaux à domicile dans l’avis de codage.

“Si c’est le cas, à moins qu’ils ne soient encore éligibles à l’allégement en 2022/23, ils doivent contacter HMRC pour faire corriger l’avis de codage. Sinon, ils auront un impôt supplémentaire à payer à la fin de l’année fiscale.”

Robert ajoute : ” Le gouvernement a assoupli les règles concernant le travail à domicile et l’éligibilité associée pour demander l’allègement pour bureau à domicile pour les années fiscales britanniques 2020/21, 2021/22 et 2022/23. En effet, grâce à Covid, les personnes peuvent demander l’allégement fiscal de 6 £ par semaine en totalité pour chacune de ces années fiscales, lorsqu’elles étaient simplement tenues de travailler à domicile pendant une période limitée au cours de chacune de ces années fiscales. Par exemple, si votre employeur vous demandait de travailler à domicile pendant des périodes de fermeture spécifiques pendant quelques semaines, vous aviez le droit de demander un allégement fiscal de 312 £ pour l’année (52 semaines x 6 £ par semaine), à moins que votre employeur ne couvre vos frais de bureau à domicile.”

Robert dit : “Cependant, il s’agissait d’un assouplissement temporaire des règles de la part de HMRC. En conséquence, l’allègement pour les bureaux à domicile n’est disponible qu’à partir du 6 avril 2022, si
votre employeur exige spécifiquement que vous travailliez à partir d’un bureau à domicile – par exemple, pour arrêter la propagation de Covid ou parce que votre emploi a été “délocalisé” et est désormais considéré contractuellement à 100% comme un rôle de bureau à domicile.”

Robert a ajouté : “Si, par exemple, votre employeur permet simplement maintenant au personnel de travailler de manière flexible – c’est-à-dire d’être au bureau ou de travailler à domicile comme cela convient à chaque individu, l’allègement du bureau à domicile cesse d’être disponible pour l’année fiscale 2022/23 et aucun allègement fiscal n’est disponible pour les coûts que l’on encourt en travaillant à domicile dans cette situation.”

Retour à l’accueil Worldnet