PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuLes compagnies aériennes anticipent 4,35 milliards de voyageurs en 2023, presque égalant...

Les compagnies aériennes anticipent 4,35 milliards de voyageurs en 2023, presque égalant le sommet de 2019.

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Selon l’Association internationale des compagnies aériennes (Iata), le trafic aérien devrait reprendre vigoureusement cette année, avec une prévision de 4,35 milliards de passagers transportés dans le monde entier. Cette reprise, qui est notamment liée à la réouverture de la Chine, pourrait permettre aux transporteurs de revenir à la rentabilité cette année. Les bénéfices nets devraient atteindre 9,8 milliards de dollars, soit le double de ce que l’Iata avait envisagé auparavant. Le chiffre d’affaires global des compagnies aériennes devrait atteindre 803 milliards de dollars, contre 779 milliards prévus en décembre. Néanmoins, les marges opérationnelles resteront très faibles à 1,2 %. Selon l’Iata, les transporteurs nord-américains, européens et moyen-orientaux devraient profiter pleinement de cette reprise, tandis que ceux des régions Asie-Pacifique, Amérique latine et Afrique resteront déficitaires. Malgré tout, les performances financières des compagnies aériennes se sont améliorées grâce à la levée des restrictions liées à la pandémie, une croissance des recettes du fret, et une diminution des coûts tels que les prix du carburant. Par conséquent, les bénéfices cette année marqueront une amélioration spectaculaire par rapport aux pertes de 42 milliards de dollars en 2021 et de 137,7 milliards de dollars en 2020.

—————————–Article Complet————————————————

Cette année, l’Iata prévoit que les compagnies aériennes transporteront environ 4,35 milliards de passagers dans le monde, approchant presque le record de 4,54 milliards en 2019 avant la pandémie de Covid-19. Grâce à la reprise vigoureuse du trafic, les transporteurs devraient avoir un bénéfice net de 9,8 milliards de dollars cette année, soit le double de ce qui était prévu précédemment. Le chiffre d’affaires global des transporteurs aériens atteindra 803 milliards de dollars, soit près de 838 milliards de dollars en 2019. Les performances financières varient selon les zones géographiques, les compagnies nord-américaines, européennes et moyen-orientales évoluant largement dans le vert, tandis que les compagnies de la région Asie-Pacifique, d’Amérique latine et d’Afrique restent déficitaires. Les bénéfices marquent une amélioration spectaculaire par rapport aux pertes de 42 milliards de dollars en 2021 et de 137,7 milliards de dollars en 2020.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Sunak s'apprête à annoncer son intention d'abolir l'impôt sur les successions

——————————Article à Propos—————————————————-

Selon les prévisions de l’Association internationale du transport aérien (IATA), les compagnies aériennes prévoient de transporter 4,35 milliards de passagers en 2023, soit presque le record de 2019.

Ces prévisions encourageantes soulignent la reprise progressive du transport aérien malgré la pandémie de COVID-19. Depuis mars 2020, les compagnies aériennes ont dû faire face à une baisse considérable du nombre de passagers en raison des restrictions de voyages imposées par les gouvernements du monde entier. Cependant, avec l’assouplissement de certaines mesures restrictives et la mise en place de protocoles sanitaires stricts à bord des avions, les compagnies aériennes reprennent progressivement leur activité.

En effet, l’IATA estime que la demande de voyages en avion a déjà commencé à augmenter depuis le deuxième trimestre de 2021, en particulier en Amérique du Nord et en Europe. Les prévisions pour 2023 sont donc optimistes, car elles indiquent une reprise presque totale de l’activité des compagnies aériennes par rapport à 2019, année lors de laquelle elles ont transporté un record de 4,54 milliards de passagers.

Ces prévisions de l’IATA s’appuient sur plusieurs facteurs, notamment la croissance économique mondiale, la demande croissante de voyages en avion dans les marchés émergents et la libéralisation des restrictions de voyages imposées pendant la pandémie. Ces facteurs favorables permettent aux compagnies aériennes de rétablir progressivement les liaisons aériennes suspendues et de prendre de nouvelles initiatives pour attirer les passagers.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Les gestionnaires d'actifs et les banques réclament des règles plus strictes en matière de reporting ESG pour les entreprises.

Cependant, la pandémie de COVID-19 reste une préoccupation majeure pour les compagnies aériennes. Les cas de variant Delta et autres variants préoccupants ont contribué à la mise en place de nouvelles restrictions de voyages dans certains pays, ce qui pourrait ralentir la reprise du transport aérien.

En conclusion, les prévisions positives de l’IATA quant au nombre de passagers que les compagnies aériennes pourraient transporter en 2023 indique que le transport aérien est en train de reprendre progressivement. Cependant, la pandémie de COVID-19 reste une inquiétude majeure et les compagnies aériennes devront continuer à prendre des mesures pour garantir la sécurité des passagers tout en offrant des services attrayants pour encourager les voyages aériens.

——————————Article en rapport avec le sujet —————————————————-

Title: Les compagnies aériennes prévoient 4,35 milliards de passagers en 2023, presque le record de 2019

Subheadings:
1. Les chiffres de l’aviation avant la pandémie
2. Les prévisions pour l’avenir de l’aviation
3. Les défis actuels et futurs pour les compagnies aériennes

Introduction:
L’année 2020 a été marquée par une crise sanitaire sans précédent qui a affecté tous les secteurs économiques, y compris l’aviation. Les passagers ont été contraints de rester chez eux à cause des restrictions de voyage et de la fermeture des frontières. Cependant, les compagnies aériennes prévoient un retour à la normale avec une hausse du nombre de passagers au cours des prochaines années.

1. Les chiffres de l’aviation avant la pandémie
Avant la pandémie, le nombre de passagers dans le monde était en constante augmentation. En 2019, plus de 4,5 milliards de passagers ont pris l’avion, un record historique pour l’aviation commerciale. Les prévisions pour les prochaines années étaient également positives, avec une estimation de 7,8 milliards de passagers en 2036.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Stade Toulousain - La Rochelle EN DIRECT : Chocobares marque le premier essai, Toulouse prend de l'avance... Suivez la finale du Top 14 en notre compagnie…

2. Les prévisions pour l’avenir de l’aviation
Malgré la crise sanitaire, les compagnies aériennes ont une vision positive pour l’avenir de l’aviation. Selon l’Association internationale du transport aérien (IATA), le nombre de passagers devrait atteindre 4,35 milliards en 2023, presque le record de 2019. Cette hausse s’explique notamment par l’augmentation de la classe moyenne dans les pays émergents, qui devrait stimuler la demande de voyages aériens.

3. Les défis actuels et futurs pour les compagnies aériennes
La pandémie a mis en lumière les défis auxquels les compagnies aériennes sont confrontées. Parmi ceux-ci, on peut citer :
– La sécurité sanitaire des passagers et du personnel : les compagnies aériennes ont dû mettre en place des mesures sanitaires strictes pour garantir la sécurité de tous.
– L’impact environnemental : l’aviation est responsable d’une partie importante des émissions de gaz à effet de serre, ce qui pousse les compagnies aériennes à adopter des mesures pour réduire leur empreinte carbone.
– La concurrence : le marché de l’aviation commerciale est très concurrentiel et les compagnies doivent s’adapter pour rester compétitives.

Conclusion:
Malgré la crise sanitaire qui a affecté l’aviation, les compagnies aériennes sont optimistes quant à l’avenir du secteur. Les prévisions pour les prochaines années sont positives, avec une hausse du nombre de passagers qui devrait atteindre presque les records de 2019. Toutefois, les compagnies devront faire face à des défis importants pour répondre aux besoins des passagers tout en limitant leur impact environnemental.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles