PartenairesNewspaper WordPress Theme
FinanceGagner de l'argentLes co-capitaines Trudeau et Singh font courir le Canada à sa perte

Les co-capitaines Trudeau et Singh font courir le Canada à sa perte

C’est à cause de ce manque de leadership intelligent que le Canada s’enfonce lentement

Contenu de l’article

Le bon navire Canada prend l’eau et embarque beaucoup trop d’équipages improductifs, et son capitaine Justin Trudeau se contente de réarranger les chaises longues.

Soudain, l’économie canadienne s’est contractée au deuxième trimestre de cette année et se dirige vers une récession, le premier pays à revenu élevé à connaître une telle situation. Les Canadiens menacent de se mutiner – un récent sondage a montré qu’une majorité d’entre eux souhaitait le départ de Trudeau et de son acolyte, Jagmeet Singh.

Annonce 2

Contenu de l’article

Contenu de l’article

“Le Canada est l’un des seuls pays à revenu élevé à ne pas avoir encore rebondi économiquement après la récession du COVID. Le revenu moyen par personne au Canada (corrigé de l’inflation) était de 55 677 dollars au cours des trois premiers mois de cette année, contre 56 183 dollars à la fin de 2019. Nous sommes plus pauvres aujourd’hui qu’il y a trois ans et demi, malgré l’avalanche de dépenses et d’emprunts du gouvernement fédéral”. a conclu l’Institut Fraser dans un rapport publié en juillet.

Le rapport indique également que les revenus canadiens ont chuté par rapport aux revenus américains depuis l’arrivée au pouvoir de M. Trudeau. “En 2016, le revenu moyen par personne au Canada représentait 82 % de celui des États-Unis, soit 54 154 dollars canadiens contre 65 792 dollars canadiens, ce qui représente une différence de 11 600 dollars par personne. À la fin de l’année 2022, nos revenus par personne seront tombés à 76 % des niveaux américains, soit 55 863 dollars canadiens contre 73 565 dollars canadiens. En d’autres termes, les Canadiens sont 17 700 dollars par personne plus pauvres que les Américains”, ajoute l’Institut.

Sous Trudeau, le Canada n’est pas en mesure de répondre aux objectifs d’immigration élevés de son gouvernement, en raison de l’inflation, de la hausse des taux d’intérêt, des prix inabordables du logement et d’une crise des soins de santé. De nombreux Canadiens n’ont pas de médecin de famille et ne peuvent obtenir de rendez-vous chez le médecin avant plusieurs mois, un problème aggravé par l’augmentation de la population.

Contenu de l’article

Annonce 3

Contenu de l’article

Malheureusement, les Canadiens risquent d’être coincés avec le duo de fiduciaires au pouvoir jusqu’en 2025, date à laquelle l’accord de coalition prendra fin. M. Trudeau s’emploie donc à donner aux députés augmentations en plus de créer le plus grand cabinet surpayé de l’histoire du pays. Il en a désormais 38, dont aucun n’est compétent dans le domaine qu’il préside (les États-Unis en ont 25 et l’Australie 20). (Les États-Unis ont un cabinet de 25 personnes et l’Australie de 20).

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Le cas contre l'ancien président manque de preuves solides

Au lieu d’encourager les échanges commerciaux, par exemple en achetant du GNL à l’Inde ou à la Chine pour leur permettre d’abandonner le charbon polluant, il s’est rendu à la réunion du G20 en Inde pour soulever la question de l’ingérence étrangère des radicaux sikhs au Canada avec le Premier ministre Narendra Modi. L’approche de Trudeau sur cette question a insulté l’Inde, et c’est peut-être la raison pour laquelle il n’a pas pu obtenir un sommet bilatéral avec le dirigeant indien. S’il proposait du GNL ou des investissements, il serait en tête de liste, mais il n’en est pas question et, cette année, M. Trudeau a rejeté des propositions de plusieurs milliards faites par le Japon, l’Allemagne et l’Espagne pour construire des usines de liquéfaction et d’exportation de gaz au Canada.

Ce manque de leadership intelligent est la raison pour laquelle le Canada s’enfonce lentement. “L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), une organisation internationale composée de 38 membres, prévoit que le Canada sera l’économie avancée la moins performante de 2020 à 2030, avec une croissance du PIB par personne corrigée de l’inflation de seulement 0,7 % par an au cours de la décennie. Il en va de même entre 2030 et 2060”, note le rapport de juillet de l’Institut Fraser.

Publicité 4

Contenu de l’article

En mars, l’Institut Fraser a estimé que le déficit fédéral atteindra 40 milliards de dollars en 2023, soit 10 milliards de plus que prévu, et qu’il n’existe aucun plan pour équilibrer le budget.

En mai, un rapport de l’agence canadienne du logement, la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), a indiqué que l’endettement élevé des ménages (dû à des hypothèques élevées en raison du coût élevé du logement) mettait l’économie plus en danger à l’avenir. “Les ménages canadiens sont plus endettés que ceux de tous les autres pays du G7, et le montant qu’ils doivent est désormais supérieur à la valeur de l’ensemble de l’économie du pays”, a rapporté la CBC.

L’économiste en chef adjoint de la SCHL a averti que “le niveau d’endettement très élevé des ménages canadiens – le plus élevé des pays du G7 – rend l’économie vulnérable à toute crise économique mondiale. Lorsque de nombreux ménages d’une économie sont lourdement endettés, la situation peut rapidement se détériorer, comme ce fut le cas aux États-Unis en 2007 et 2008.”

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  47% des Sud-Africains comptent sur les aides sociales.

Malgré cela, la ministre canadienne des finances Chrystia Freeland a déclaré en juillet : “Je pense que nous pouvons être très optimistes quant à l’économie canadienne. Le Canada a connu la plus forte croissance économique du G7 au cours de l’année 2022.”

Publicité 5

Contenu de l’article

Avec une telle mentalité, le Canada se dirige vers les hauts-fonds. En 2015, Trudeau a promis des déficits budgétaires modestes et des budgets équilibrés pour 2019. Au lieu de cela, il a dépensé sans compter : La rémunération versée aux employés fédéraux a augmenté de 52 %, passant de 38 milliards de dollars en 2015 à 58 milliards de dollars en 2021. La croissance de l’emploi au niveau fédéral est trois fois plus importante que dans le secteur privé et, dans le même temps, les frais de gestion versés aux consultants ont explosé, passant de 10,4 milliards de dollars lorsque les libéraux sont arrivés au pouvoir à un montant estimé à 17,7 milliards de dollars en 2022, soit un bond de près de 60 pour cent.

Franco Terrazzano, directeur de la Fédération canadienne des contribuables, a vu juste lorsqu’il a récemment écrit que “ce gouvernement se moque de la prudence fiscale et de l’aide aux contribuables”.

C’est la raison pour laquelle les co-capitaines du Canada doivent être jetés à terre le plus rapidement possible.

Financial Post

Contenu de l’article

Commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion animé mais civilisé et encourage tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure pour être modérés avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de faire en sorte que vos commentaires soient pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par courriel : vous recevrez désormais un courriel si vous recevez une réponse à votre commentaire, si une mise à jour est apportée à un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur que vous suivez commente. Consultez nos lignes directrices pour la communauté pour plus d’informations et pour savoir comment régler vos paramètres de messagerie.

Participez à la conversation

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles