PartenairesNewspaper WordPress Theme
ActuLes chaussures André transférées à une entreprise belge par ordre du tribunal...

Les chaussures André transférées à une entreprise belge par ordre du tribunal de commerce de Nanterre

—————————–Résumé de l’Article————————————————

Le tribunal de commerce de Nanterre a arrêté un plan de cession partiel de l’enseigne de chaussures André, qui est en redressement judiciaire depuis février. Cette opération concerne les activités et actifs de la société 1MONDE9, propriétaire de l’enseigne, soit 21 magasins sur 49 et 119 salariés repris sur 250, au profit de la société belge Optakare. En cessation de paiements depuis janvier 2023, Optakare reprend l’enseigne André, selon l’administrateur judiciaire. L’entreprise 1Monde9 avait repris André en 2020 avant de déclarer la cessation de ses paiements. André avait été la première entreprise de la distribution placée en redressement judiciaire en raison de la crise du Covid-19 qui avait contraint l’enseigne à fermer ses magasins pendant de longs mois. Le plan de reprise prévoyait alors le licenciement d’un peu moins de 200 salariés. André avait été détenue par le site de vente en ligne Spartoo, et auparavant encore, par l’ancien fleuron du textile français Vivarte, dénommé à l’origine Groupe André. André fait partie de la longue liste d’enseignes ayant appartenu au groupe Vivarte aujourd’hui confrontées à des difficultés financières, comme Kookaï, également placée en redressement judiciaire début février.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Pourquoi le Rassemblement national fait campagne contre "le monstre du wokisme"

—————————–Article Complet————————————————

Les chaussures André, en redressement judiciaire depuis février, font l’objet d’un plan de cession partiel au profit d’une société belge. Il s’agit des activités et actifs de 1MONDE9, propriétaire de l’enseigne depuis 2020, incluant 21 magasins sur 49 et 119 salariés repris sur 250, au profit de la société Optakare. En cessation de paiements depuis janvier 2023, Optakar reprend l’enseigne André avec une faculté de substitution au profit d’une société de reprise française en cours de constitution. André avait été la première entreprise de la distribution placée en redressement judiciaire en raison de la crise du Covid-19. Pendant la reprise de 2020, seul un tiers des points de vente avaient été conservés et un peu moins de 200 salariés avaient été licenciés. André avait été précédemment détenu par Spartoo et le Groupe André. Kookaï, également placée en redressement judiciaire début février, fait partie des enseignes ayant appartenu au groupe Vivarte aujourd’hui confrontées à des difficultés financières.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Tony Yoka s'apprête à combattre le Belge Ryad Merhy en boxe le 9 décembre

——————————Article à Propos—————————————————-

Les chaussures André, une institution française dans le monde de la chaussure, ont été cédées à la société belge Spartoo sur décision du tribunal de commerce de Nanterre.

Cette décision fait suite à une période difficile pour André, qui avait déposé le bilan en avril dernier. La société était en difficulté depuis plusieurs années, avec une baisse constante des ventes et une concurrence de plus en plus rude sur le marché de la chaussure.

La société Spartoo, fondée en 2006, est quant à elle en pleine expansion. Elle est devenue une référence dans la vente en ligne de chaussures et de maroquinerie en Europe.

La cession des chaussures André à Spartoo représente une opportunité pour les deux entreprises. Spartoo va pouvoir bénéficier de la notoriété de la marque André pour renforcer sa présence sur le marché français. Pour André, cette cession va permettre de poursuivre son activité et de garantir l’emploi de ses salariés.

Les salariés d’André se sont d’ailleurs réjouis de cette décision du tribunal de commerce de Nanterre, qui a préservé leur emploi. Ils voient dans cette cession une opportunité de redonner un second souffle à la marque André.

❤️️ Ca peut vous plaire aussi ❤️️ :  Shavkat Mirziyoyev et ses réformes novatrices

La marque André a été créée en 1900 par Albert Lévy, un entrepreneur français passionné de chaussures. Depuis, la marque a connu plusieurs périodes de succès, notamment dans les années 1960 et 1970, lorsque la chaussure André était un symbole de qualité et de créativité.

Avec cette cession à la société Spartoo, la marque André espère retrouver son dynamisme d’antan et continuer à proposer des chaussures de qualité aux consommateurs français.

En conclusion, la cession des chaussures André à la société belge Spartoo représente une opportunité pour les deux entreprises de renforcer leur présence sur le marché de la chaussure. Elle permet également à la marque André de continuer son activité et de préserver l’emploi de ses salariés. Espérons que cette cession soit bénéfique à la marque André et permette à cette institution française de redevenir une référence dans le monde de la chaussure.

—————————–FIN————————————————

Retour à l’accueil Worldnet

Mettre une note à ce post
Abonnez-vous à la newsletter (gratuit)

Rejoindre la newsletter gratuitement

OBTENEZ UN ACCÈS COMPLET EXCLUSIF AU CONTENU PREMIUM

SOUTENIR LE JOURNALISME À BUT NON LUCRATIF

ANALYSE D'EXPERTS ET TENDANCES ÉMERGENTES EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE ET DE JUSTICE JUVÉNILE

WEBINAIRES VIDÉO THÉMATIQUES

Obtenez un accès illimité à notre contenu EXCLUSIF et à nos archives d'histoires d'abonnés.

Contenu exclusif

Article récents

Plus d'articles